Nom de l'établissement : LPA de Mirande (GERS)
Localisation : MIDI PYRENEES (GERS)
Personne-ressource et contact : David VAUGON
Présentation : L'EPL de Mirande et Riscle se compose de deux sites de formation et de 5 centres constitutifs dont 2 LPA, 1 CFPPA et 2 exploitations.
Le site de Mirande dispense des formations liées à l'élevage (équin, bovin), à la sellerie et à la maréchalerie via des formations de niveau 5 (CAPA, BEPA) et de niveau 4 (BAC PRO CGEA et BPA-BPREA).
Le site de Riscle offre des formations en viticulture – œnologie et en aménagement de l'espace rural.
Les 2 exploitations sont bien ancrées dans leur territoire avec, pour une, des productions animales (dont 2 races anciennes le porc gascon et la Mirandaise en bovin, les volailles festives et la production de palmipèdes à foie gras) et, pour l'autre, une production viticole avec des vins de pays en Côtes de Gascogne.
Toutes les informations complémentaires sont disponibles sur le site internet suivant :
www.formagri-gers.com/

Animation d'un groupe d'éco-délégué(e)s

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : La biodiversité et la sensibilisation aux enjeux du développement durable notamment sur les gaspillages d'énergie
Ces thèmes sont apparus à la rentrée 2009 dans tous les référentiels des formations rénovées comme le Bac Pro.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : Des notes de service et un engagement volontaire de l'établissement depuis 2005 nous conduit à mener plusieurs actions sur le thème du Développement Durable.
Une équipe de 5 personnes motivées a permis la mise en place de cette action.
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  : Pour l'encadrement :
- Participer et animer un groupe d'élèves sur des thèmes ne faisant pas partie des formations
- Travailler avec tous les personnels de l'établissement pour mettre en place les actions
Pour les apprenants :
- Mélanger et faire travailler les élèves élus de différentes classes et spécialités
- Tisser des liens sociaux entre les élèves allant du niveau quatrième jusqu'au niveau terminal
- Permettre aux élèves de mieux comprendre l'environnement dans lequel ils évoluent
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : La formation est plutôt pluridisciplinaire et l'encadrement est assuré par des enseignants de matières techniques. Le besoin en connaissances est varié mais il porte sur des connaissances générales comme l'économie, la biologie, la physique, la politique, la géographie et l'histoire et les techniques.
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : L'action est peu gourmande en coût car elle repose sur le bon vouloir du proviseur donc sur les fonds propres de l'établissement et le volontariat.

Le conseil régional de Midi Pyrénées a financé un projet qui a servi de support à plusieurs actions dont la formation des éco-délégués.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : Pilotage par 3 enseignants:

Organisation des animations au travers de 4 séances de 3 heures (16h – 19 h) sur l'établissement, de 2 rencontres avec d'autres éco-délégués d'autres établissements et de deux sorties sur le terrain
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : - 4 séances de travail sur les enjeux du DD à l'aide d'un powerpoint réalisé par l'équipe pédagogique et un CPIE en 2007 et présenté en 2007 lors du festival des lycéens en PACA
- Présentation de l'outil ARPE réalisé par ARPE de Midi Pyrénées
- Travail sur les actions à réaliser sur l'établissement : il a été décidé de dessiner des logos sensibilisant sur les gaspillages (eau, lumière, énergie, chauffage)
- 2 rencontres avec d'autres lycéens (jeu de la banane, de la ficelle...) dans le cadre d'un projet régional
- Réalisation d'une animation concrète et pratique présentée à tous les élèves du lycée : production de bois raméal fragmenté avec 2 machines mises à disposition par des entreprises locales (l'opération a également été reconduite pour le CFPPA pour une formation d'un public en ré-insertion)
- Sortie sur le terrain pour écouter et identifier les amphibiens présents sur l'exploitation agricole du lycée avec un technicien du CPIE Pays Gersois
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : Aucune car c'est une première année de mise en route
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : - Formation spécifique et privilégiée pour les éco-délégués sur le développement durable
- Production de BRF mis en place dans les massifs fleuris du site par d'autres élèves pour limiter l'évaporation et les désherbages chimiques
- Réalisation de logos destinés à être imprimés en auto-collant et placés aux bons endroits dans tout le LPA
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Cette action est très gourmande en temps, la finalisation des actions est longue et peut se dérouler sur 2 années scolaires.
Le travail est souvent dans l'urgence. La volonté de travailler avec tous les éco-délégués était forte mais du fait des stages et des examens, le nombre de séances de travail est limité. On en a ciblé 4 et plutôt placées en début d'année (novembre à mars)
Les apprenants sont très demandeurs et sont conscients du problème de manque de temps.
Améliorations à apporter, suggestions : Il faut vraiment établir un prévisionnel et s'y tenir.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Travail vraiment innovant et transversal en collaboration avec les entreprises locales, tous les personnels du lycée, les autres enseignants...
Transférabilité : Dans tous les lieux de formation
Bibliographie : De l'arbre au sol : Gilles Domenech, édition du Rouergue