Conjoncture énergétique - Mars 2015

Présentation succincte : Commissariat général au développement durable
Chiffres et statistiques - Numéro 637 - Mai 2015

La production d’énergie primaire augmente sans interruption depuis le mois de juin 2014. Elle totalise 10,9 Mtep en mars 2015, soit une hausse de 2,8%, reflétant principalement la bonne marche de la production d’électricité nucléaire (+3,1% sur un an) et, dans une moindre mesure, la forte progression de l’éolien (+50%), alors que la production hydraulique affiche un retrait par rapport à son haut niveau de mars 2014.

La hausse de la consommation d’énergie primaire se maintient pour le quatrième mois consécutif, à un rythme moins marqué que les trois mois précédents : +3,5% en mars sur un an, notamment sous l’effet des températures plus fraîches qu’il y a un an. Cette évolution touche toutes les énergies.

Le taux d’indépendance énergétique est stable (49,7%), sous l’effet du faible écart entre la croissance de la consommation d’énergie primaire et celle de la production. Mesuré en cumul sur les douze derniers mois, ce taux atteint 51,1%.

Corrigée des variations saisonnières, climatiques, et des jours ouvrables, la consommation d’énergie primaire diminue légèrement entre février et mars, après avoir été stable entre janvier et février et en retrait de 1,4% entre décembre 2014 et janvier 2015. Cette tendance est portée par le gaz naturel et le charbon (respectivement -3,6% et -11,0% sur un mois), après avoir été stable entre janvier et février. A contrario, la consommation de pétrole augmente légèrement, presque au même rythme qu’entre janvier et février, alors que celle d’électricité primaire est stable, après un recul de 1, %.

Sous l’effet d’une baisse généralisée, la facture énergétique française du mois de février diminue pour le deuxième mois consécutif, de –16% sur un mois. Elle s’établit à un faible niveau d’environ 2,7 milliards d’euros (Md€), qui n’a pas été observé depuis le mois de juin 2005. Mesurée en cumul sur douze mois, entre mars 2014 et février 2015, elle fléchit de 22,4% par rapport à son haut niveau de la même période de l’année précédente.
Auteur-e-s de la ressource : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
Titre de la ressource : Conjoncture énergétique - Mars 2015
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Date de parution : 2015
Ã?diteur : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
Type de ressource : Fichier téléchargeable