Nom de l'établissement : Un lycée agricole
Localisation : Ouest de la France
Personne-ressource et contact : Jean François Le clanche
Présentation : Cet établissement d'enseignement agricole propose des formations initiales : seconde, une série scientifique (S) spécialité Biologie Ecologie, une série technologique spécialité sciences et technologies de l'agronomie et du vivant (S.T.A.V), des B.T.S.A en aménagement paysager, en technico-commercial spécialité vente et commercialisation des produits alimentaires et boissons, une licence professionnelle en aménagement du paysage. Des formations en alternance sont aussi proposées ainsi que des formations professionnelles pour adultes dans le domaine de l'horticulture, de l'aménagement paysager, de l'agroalimentaire.

Découverte de la diversité des aménagements sur un territoire littoral et touristique.

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Aménagements paysagers, aménagements "nature", jardins paysagers.
Objectifs poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires, stratégiques et éducatifs, sectoriels/territoriaux)  : Cette progression a été contruite par un enseignant en sciences et techniques des aménagements. Durant une semaine, ses élèves ont découvert une diversité d'aménagements présents sur le littoral sud breton. Le matériau récolté sert d'illustration et d'étude de cas pour alimenter les cours de l'enseignant durant l'année scolaire. C'est aussi une découverte de la diversité des métiers de l'aménagement pour les élèves, une aide à l'orientation professionnelle.
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Budget d'hébergement sur le site de Beg-Meil de 3500 euros environ, un chauffeur, deux enseignants (aménagement et anglais) encadrant durant 5 jours 32 élèves.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Projet initial monodisciplinaire validé par l'équipe de direction du lycée.
Mise en oeuvre/actions réalisées : La séquence pédagogique s'est déroulée pendant 5 jours sur le site d'Agrocampus Ouest de Beg-Meil avec de nombreux déplacements sur le terrain.
Lundi matin: déplacement en car (lycée- Beg-Meil). Après midi: découverte de la ville de Concarneau: aménagement du port de plaisance, du port de peche, de la ville close (site touristique remarquable).

Mardi: matin: présentation du territoire et des enjeux de développement par un ingénieur du site de Beg-Meil puis organisation de la classe en travaux par groupes: parcours d'un itinéraire découverte de la ville de Quimper et réalisation de croquis de un ou deux points jugés comme étant remarquables par les élèves.

Mercredi: sortie nature sur l'estran avec un animateur nature. Etude comparée des aménagements de la mer blanche et du marais de Mousterlin.

Jeudi: découverte de divers aménagements paysagers (jardins remarquables): le Cloitre-Locmaria, le chateau de Laniron, le chateau de Trevarez.

Vendredi: bilan et retour en car (Beg Meil- lycée).
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, impact pédagogique sur les formations)  : Cette semaine sert de subtrat, de matériau pédagogique tout au long de l'année afin d'alimenter le cours de l'enseignant. Les activités menées sont souvent de type découverte.
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur la communauté éducative, les apprenants et les partenaires (indicateurs, enquêtes...))  : Les élèves ont été assidus. Ils ont dialogué avec des professionnels et ont exploré des territoires qu'ils ne connaissaient pas. Ils ont notamment découvert toutes les problématiques liées à l'aménagement du littoral, points peu abordés dans l'enseignement agricole.
Améliorations à apporter, suggestions : Après échange avec l'enseignant, il est paru évident que cette séquence pédagogique pouvait être conduite de manière pluridisciplinaire. L'idée de mettre les élèves en situation de produire un rapport d'étude pour évaluer la qualité des aménagements visités a été évoquée. Des évolutions possibles de cette démarche pédagogique ont été ainsi mises en perspective durant le séjour.
Démarche conduite (Conceptions de l'EEDD mobilisées, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Cette démarche mériterait d'être plus ouverte vers les autres disciplines. Les élèves, souvent mis en situation d'observation, ont la capacité pour devenir de réels acteurs de leur formation durant cette séquence. La réalisation d'une production par le biais de la conduite d'un projet, défini en amont, parait possible et pertinente à réaliser. Ce projet mobilisera de nouveaux enseignants l'année prochaine, s'ils s'engagent dans cette démarche. On fonctionne içi sur la base du volontariat.