Un total de 1110 pages ont été trouvées.

100 projets pour le climat Appel à projet - jusqu'au 6 juin 2016

Présentation succincte : Tous les citoyens sont invités à présenter des solutions innovantes au défi climatique. Les projets lauréats bénéficieront d'un accompagnement afin de faciliter leur changement d'échelle.

Dans la dynamique de la COP21, “100 projets pour le climat” a pour objectif d’accélérer l’émergence d’initiatives citoyennes pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette nouvelle étape participative va permettre de concrétiser les 100 solutions les plus innovantes à travers le monde en s’appuyant sur la richesse des débats de la Conférence Paris-Climat.
Des solutions dans tous les domaines de l’action climatique

Il existe de nombreux leviers de lutte contre le réchauffement climatique. Les projets proposés par les citoyens sont le reflet de cette richesse. Ils portent sur tous les domaines de l’action climatique.

Citoyens, groupes de citoyens: déposez vos projets ! Du 22 avril au 6 juin, les internautes du monde entier sont invités à déposer leurs projets sur le site 100projetspourleclimat.gouv.fr.
C’est pour vous si...
Vous avez une solution efficace et reproductible pour lutter contre le changement climatique. Vous développez cette solution au niveau local et vous aimeriez bénéficier d’une visibilité internationale. Vous souhaitez échanger avec les citoyens, porteurs de solutions, du monde entier.

6 juin- 6 juillet : Citoyens: votez pour vos projets favoris !
Du 6 juin au 6 juillet, les citoyens peuvent élire leurs projets favoris qui portent des solutions pour lutter contre le changement climatique. Il est possible de soutenir jusqu’à 10 projets pour désigner les futurs lauréats qui bénéficieront d’un accompagnement personnalisé.
C’est pour vous si...
Vous avez envie de soutenir des projets innovants contre le réchauffement climatique. Vous voulez aider à convaincre les citoyens qu’ils peuvent changer les choses à leur échelle.

6 juillet : Annonce des 100 projets lauréats
A l’issu de la campagne de vote des internautes, les 100 projets ayant récolté le plus de voix seront désignés lauréats par Ségolène Royal. Ils bénéficieront d’un accompagnement et d’une valorisation jusqu’à la COP22 qui aura lieu en novembre 2016 à Marrakech.
Année de l'action : 2016
Site Internet (facultatif) : http://100projetspourleclimat.gouv.fr/fr/

10 au 12 juin 2015 - 5e Assises Nationales de la Biodiversité - Dijon (21)

Présentation succincte : Les Assises nationale de la biodiversité permettent tous les ans de rassembler l'ensemble des professionnels de la biodiversité de nos territoires (personnels des collectivités, bureaux d'étude, établissements publics, associations.). Dans le cadre de la mission de préfiguration pour l'Agence Française pour la Biodiversité (AFB), c'est un moment pour prolonger la dynamique de dialogue, de concertation et de transparence engagée depuis janvier 2015 avec les acteurs de la biodiversité.
Année de l'action : 2015
Site Internet (facultatif) : http://www.assises-biodiversite.com/2015/

10 au 13 juin 2015 - Désertif'actions, changement climatique et désertification, le temps d'agir - Montpellier (34)

Présentation succincte : Forum international de la société civile dans le domaine de la lutte contre la désertification et la dégradation des terres, il réunira plus de 300 acteurs du développement international. Organisations de la société civile, scientifiques, collectivités locales, organisations paysannes, institutions privées et publiques... Tous se donnent rendez-vous à Montpellier pour débattre et bâtir leurs positions communes dans le domaine de la dégradation des terres, de la lutte contre la désertification, du changement climatique et de ses conséquences au nord comme au sud.
Année de l'action : 2015
Site Internet (facultatif) : http://www.desertif-actions.fr/fr/

10e semaine aux alternatives aux pesticides 10 au 20 mars 2015

Présentation succincte : 10ème semaine aux alternatives aux pesticides
10 au 20 mars 2015 - Partout en France
La Semaine pour les alternatives aux Pesticides est une opération nationale et internationale annuelle, ouverte à tou,s visant à promouvoir les alternatives aux pesticides. Pendant les 10 premiers jours du printemps, période de reprise des épandages de pesticides, le public est invité à mieux s'informer sur les enjeux tant sanitaires qu'environnementaux des pesticides et sur les alternatives au travers de centaines de manifestations partout en France et dans 27autres pays.
Année de l'action : 2015

11ème semaine de l'eau à l'EPL du Tarn

Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Adresse de l'événement : EPL du Tarn
Ville de l'événement : 81500 Lavaur-Flamarens
Description : 11ème semaine de l'EPL du Tarn cette année sur le site de Lavaur
Un thème "l'eau d'ici et d'ailleurs"

http://www.tarn.educagri.fr/ ?
Début de l'événement : 12.03.2018
Fin de l'événement : 16.03.2018

11 mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République

Présentation succincte : 11 mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République
Jeudi 22 janvier 2015 - Ministère de l'Education Nationale
Najat Vallaud-Belkacem a présenté onze mesures issues de la grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République. Transmission des valeurs républicaines, laïcité, citoyenneté et culture de l'engagement, lutte contre les inégalités et mixité sociale, mobilisation de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sont au centre de ces mesures. La grande mobilisation pour les valeurs de la République est celle de toute l'École, y compris l'enseignement agricole et l'enseignement privé sous contrat. Parmi elles, de l'enseignement aux élèves du jugement, de l'argumentation et du débat dans les classes dès l'école élémentaire ; la participation et les initiatives des élèves seront développées : développement des "conseils d'enfants" dès l'école primaire, des conseils de la vie collégienne et soutien renforcé aux conseils de la vie lycéenne ; valorisation de l'engagement associatif des élèves.
Auteur-e-s de la ressource : Ministère de l'Education Nationale
Titre de la ressource : 11 mesures pour une grande mobilisation de l'École pour les valeurs de la République
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : Jeudi 22 janvier 2015
Ã?diteur : Ministère de l'Education Nationale
Type de ressource : Fichier téléchargeable

16 au 17 Juin 2015 - 2e Assises de l'économie circulaire - Paris (75)

Présentation succincte : avec l'ADEME et l'Institut de l'économie circulaire :
En inscrivant la volonté d'orienter son modèle vers une économie circulaire dans le projet de Loi sur la Transition Énergétique actuellement en débat au Parlement, la France, au moment où elle organise pour l'automne la 21e conférence internationale sur le climat, a résolument choisi de faire partie des quelques pays pionniers qui ouvriront la voie. Ces Assises entendent contribuer à la traduction opérationnelle de cette volonté politique : en faisant un point sur les premières avancées concrètes ; en présentant les démarches, outils et méthodes permettant à tous les acteurs de s'inscrire dans cet objectif ; en exposant les témoignages et retours d'expérience montrant que cette voie fait sens sur le terrain et est accessible à tous.
Année de l'action : 2015

16ème rencontres de l'Education relative à l'Environnement

16emerencontresdeleducationrelativealen_banner-trans.png
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : Liège (Belgique)
Description : Les initiatives de transition fleurissent un peu partout. Face à un pétrole de plus en plus rare et à des crises environnementales et sociales permanentes, ces collectifs tentent de dessiner, à leur échelle, une autre façon de vivre ensemble. Comment l'Education relative à l’environnement (ErE?) peut-elle prendre part au mouvement et le faire grandir ? Comment aider à se transformer soi (transition intérieure) pour transformer son environnement (transition extérieure) ? Comment développer chez chacun·e la résilience face à ce qui s’écroule ET la résistance face aux mécanismes destructeurs ? En quoi la transition change-t-elle (ou pas) nos pratiques éducatives et associatives ?
Début de l'événement : 14.03.2019
Fin de l'événement : 15.03.2019

18 juin 2015 - Climat, santé, inégalités : quelles solutions ? - Paris (75)

Présentation succincte : - Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
Cette conférence internationale réunira une pluralité d'acteurs autour de la ministre : chercheurs, représentants de la société civile, élus et organisations internationales autour des défis à relever mais aussi des solutions qui peuvent avoir un impact déterminant sur la vie de millions de personnes.
Année de l'action : 2015

1er COPIL régional des écoresponsables de Grand Est

Présentation succincte : Lors de la tenue du premier rassemblement régional des écoresponsables de Grand Est les 17 et 18 avril, les jeunes ont jeté les bases de leur travail régional et réfléchi au programme de la prochaine rencontre nationale du réseau qui aura lieu en Grand Est fin novembre. De belles idées...à mettre en musique
Année de l'action : 2018
1ercopilregionaldesecoresponsablesdegrand_img_5759.jpg

1ères Rencontres de l'Information-Documentation en EEDD - 9 et 10 juin 2016 - Montpellier (34)-

Présentation succincte : Ces Rencontres s'adressent à toutes les personnes en charge de l'Information et de la Documentation en lien avec le secteur de l'EEDD et de l'environnement. Un temps de rencontres nationales pour réfléchir à l'évolution de nos métiers, aux spécificités de l'Info-Doc en EEDD. Un temps pour se connaître, ouvrir le champ des possibles en découvrant les innovations de nos cousins bibliothécaires, en partageant les expériences mises en ouvre par des centres de documentation en France. Un temps pour poser les bases d'une dynamique nationale d'échanges et de mutualisation.
Année de l'action : 2016
Site Internet (facultatif) : http://envidoc.fr/wakka.php?wiki=PagePrincipale

1res Rencontres nationales du Printemps de l'éducation 21 et 22 mars 2015

Présentation succincte : 1res Rencontres nationales du Printemps de l'éducation
21 et 22 mars 2015 - Paris (75)
Conçues comme un moment catalyseur d'informations, de réseaux et de propositions innovantes, ces rencontres sont ouvertes à tous ceux qui croient en un monde meilleur et qui souhaitent participer et voir s'activer le changement : parents, enfants, adolescents, enseignants, éducateurs, élus, experts... Pendant ces deux journées, nous souhaitons faire vivre aux participants un temps de reliance et de dialogue dans un esprit constructif, ludique, joyeux et enthousiaste.
Année de l'action : 2015
Site Internet (facultatif) : http://www.printemps-education.org/

1er rapport sur l’état des sols en France - 2011 - Gis Sol

Présentation succincte : Le Groupement d’intérêt scientifique sur les sols, le Gis Sol, a été créé en mars 2001, afin de doter la France de programmes d’inventaire et de surveillance de ses sols, et d’un système d’information sur les sols et sur l’évolution de leurs qualités.

Après dix ans de travaux, le Groupement d’intérêt scientifique sur les sols, Gis Sol présente un ouvrage simple, accessible, synthétique, sur les sols français : fournir des clés de compréhension de leur extrême variabilité spatiale, dresser un état des connaissances actuelles de leur qualité et de leur évolution possible.

En 2011, les usages productifs du sol, ses fonctions environnementales et écologiques, son rôle dans l’aménagement et l’utilisation du territoire, constituent toujours un enjeu collectif pour le développement durable. De même, les processus de dégradation du sol, ressource non renouvelable à l’échelle de temps humaine, persistent. Ces constats sur les rôles des sols et l’évolution de cette ressource soulignent le besoin d’une politique de gestion durable des sols.

Le sol est la couche superficielle des surfaces continentales, formée par l’altération de la roche sous-jacente sous l’action du climat et des organismes vivants. Son volume s’étend de la surface de la terre jusqu’à la roche altérée dont il se distingue par l’association intime de constituants minéraux et organiques, ainsi que par l’intensité de l’activité biologique, notamment celle des racines des végétaux. En France métropolitaine, son épaisseur est typiquement de l’ordre du mètre, alors qu’elle peut atteindre plusieurs dizaines de mètres en conditions tropicales. Sa formation résulte d’une évolution lente, dont la durée varie de plusieurs millénaires à plusieurs centaines de millénaires. Compte tenu de la durée nécessaire à sa formation, il constitue une ressource essentielle à préserver.
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Télécharger le fichier : fichier1_Synthese_HD.pdf

1res Rencontres nationales de l'Information-Documentation en EEDD 9 et 10 juin 2016 à Montpellier

Présentation succincte : Ces Rencontres s'adressent à toutes les personnes en charge de l'Information et de la Documentation en lien avec le secteur de l'EEDD et de l'environnement.
Un temps de rencontres nationales pour réfléchir à l'évolution de nos métiers, aux spécificités de l'Info-Doc en EEDD.
Un temps pour se former au droit d'auteur à l'heure du numérique, à la valorisation-médiation d'un fonds documentaire, à la création de réseaux documentaires territoriaux.
Un temps pour se connaître, ouvrir le champ des possibles en découvrant les innovations de nos cousins bibliothécaires, en partageant les expériences mises en œuvre par des centres de documentation en France.
Un temps pour poser les bases d'une dynamique nationale d'échanges et de mutualisation.
Comment ? En vivant des ateliers de formation, de coproduction, des tables de découverte, un forum d'outils pédagogiques, des sorties animées.
Année de l'action : 2016
Site Internet (facultatif) : http://envidoc.fr/wakka.php?wiki=PagePrincipale

2014 en 365 initiatives pour réinventer notre Monde

Présentation succincte : Efficycle vient de publier son troisième hors-série intitulé « 2014 en 365 initiatives pour réinventer notre Monde ». Cet eBook interactif, téléchargeable gratuitement, présente les initiatives responsables qui apportent des réponses optimistes et concrètes au besoin de réassurance et de contrôle des individus sur leur vie face aux crises en cours (économique, écologique, alimentaire, énergétique, ...).
Auteur-e-s de la ressource : par Fabien Baceiredo - Dirigeant d’Efficycle
Titre de la ressource : 365 initiatives pour réinventer notre Monde
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2014
Ã?diteur : Efficycle
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Site Internet : http://www.efficycle.fr/
Télécharger le fichier : fichier1_publication.pdf

2015-Les territoires en route pour la COP21 : les notions indispensables sur les impacts du changeme

Présentation succincte : A destination des collectivités et des acteurs publics et privés travaillant à leurs côtés, le livret présente le contexte, les outils et les actions des collectivités locales françaises pour atténuer leurs émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux évolutions du climat.
Issu principalement des travaux du Club Villes, Territoires, Energie et Changement Climatique, il décline sous forme de 35 fiches :
- Les impacts du changement climatique
- Les politiques climatiques mises en œuvre aux niveaux mondial, européen et - français
  • Les outils économiques et techniques à disposition des collectivités
Labellisé « COP21 », ce livret s’inscrit pleinement dans la stratégie française pour un accord sur le climat qui souhaite mettre en avant un « agenda positif » afin de soutenir un processus de négociations dans la préparation de l’accord de Paris 2015.
Auteur-e-s de la ressource : CDC Climat, Météo France, ONERC en partenariat avec l'AFC et l'ADEME
Titre de la ressource : 2015-Les territoires en route pour la COP21 : les notions indispensables sur les impacts du changement climatique, les politiques climatiques et les outils économiques
Complément de titre : 42 pages,
Date de parution : Juin 2015
Ã?diteur : CDCClimat
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Mots clés :

21 au 29 novembre 2015- La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets – partout en France

Présentation succincte : L’objectif de la Semaine est de sensibiliser tout un chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générée et donner des clés pour agir au quotidien aussi bien à la maison, au bureau ou à l’école, en faisant ses achats ou même en bricolant.
Le concept de la Semaine est basé sur la prévention des déchets c'est-à-dire avant que ce dernier ne soit produit, car le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

La Semaine s'adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, qu'aux scolaires et au grand public. Tout le monde peut agir !

La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets (SERD), inscrite dans le cadre de la campagne nationale sur la réduction des déchets, est un moment fort de mobilisation. Elle dépasse même nos frontières, la Semaine est également organisée en Europe où près de 12 000 actions ont été organisées dans plus de 23 pays.

- Pour en savoir plus sur l'outil « Que faire de mes déchets ? », consultez la page dédiée : www.quefairedemesdechets.fr
- Pour en savoir plus sur la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, consultez le site européen : www.ewwr.eu
- Pour en savoir plus sur la prévention des déchets, consultez le site : www.reduisonsnosdechets.fr

et surtout la page : http://www.serd.ademe.fr/les-idees-danimation
avec le guide d'animation et les fiches thématiques :
  • Achats futés - moins de déchets (PDF, 98,86 Ko)
  • Chariot Mini Maxi déchets (PDF, 214,7 Ko)
  • Buffet 0 déchets (PDF, 56,3 Ko)
  • Compostage (PDF, 290,18 Ko)
  • Réduire les déchets avec les artisans commerçants (PDF, 191,63 Ko)
  • Cartable vert (PDF, 267,94 Ko)
Année de l'action : 2015
bf_imagesemainedechet.png
Site Internet (facultatif) : http://www.serd.ademe.fr/
Télécharger le fichier : fichier1_kit_serd.pdf

21 janvier 2019 : les écoresponsables de l'EA rencontre le DGER!

Présentation succincte : 10 écoresponsables qui avaient rencontré le Directeur Général de la DGER lors sa venue à Luvigny pour introduire leur 3ème rencontre nationale fin novembre 2018 sont venus lui faire part de leurs 13 propositions pour consolider la dynamique de leur réseau … mais aussi plus largement pour être vecteur de la transition écologique.
Les échanges qui ont suivi leur présentation ont été particulièrement intéressants pour tous les participants. Rendez-vous est pris pour une nouvelle rencontre lors de leur prochain rassemblement fin mars au lycée de Nantes Terre Atlantique.
Année de l'action : 2019
21janvier2019lesecoresponsablesdelear_50407736_2019554921492581_2487818080600719360_n.jpg

24ème édition du festival « Ciné-environnement »

Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Ville de l'événement : Sées
Description : Les étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature du lycée agricole Auguste Loutreuil organisent du 21 au 24 mars prochain, la 24ème édition du festival « Ciné-environnement ». Lors de ce festival cinématographique, vous pourrez assister à des projections de films, documentaires, reportages, débats et autres animations.

En PJ le programme du festival. Plus d’informations sur la Page Facebook Ciné Environnement ou en contactant le groupe d’organisation : cine.environnement@gmail.com

(il est parfois nécessaire de prendre ses places à l’avance pour être certain(e) de voir la projection !)
Début de l'événement : 21.03.2018
Fin de l'événement : 24.03.2018

26 au 28 novembre 2015- COY, la conférence climatique de la jeunesse

Présentation succincte : Une Conférence de la Jeunesse (COY pour Conference of Youth en anglais) permet chaque année à des jeunes du monde entier de se rassembler avant la Conférence des Parties organisée par l’ONU (en anglais, COP pour Conference of Parties)
Pour sa 11e édition, la COY se déroulera en France. Plus grande que les précédentes COY, la COY11 entend présenter le message de la jeunesse juste avant la COP. Les jeunes sont conscients des limites de notre modèle de société : ils sont prêts à enclencher un changement de paradigme pour tendre vers une société plus durable et désirable.
Année de l'action : 2015
Site Internet (facultatif) : http://coy11.org/fr/

29 septembre 2015 - La santé dans la ville de demain- Amiens (80)

Présentation succincte : - Réseau français des Villes Santé de l'OMS
La santé constitue aujourd'hui un véritable levier de développement social, économique et environnemental pour les acteurs locaux. A l'occasion de l'anniversaire des 25 ans du Réseau français des Villes-Santé de l'OMS, nous souhaitons échanger sur les évolutions en cours et identifier les outils développés par les Villes pour intégrer la santé dans toutes les politiques, comme facteur de vivre ensemble, favorable à la réduction des inégalités.
Année de l'action : 2015

2ème édition du Prix BOTANY FOR CHANGE

Présentation succincte : Vous êtes étudiant en botanique, horticulture, architecture et paysage (BTS à BAC+5)
Le Prix "Botany for Change", une formidable opportunité de laisser parler votre créativité, de démontrer votre savoir-faire et de partager votre passion botanique avec le grand public. A travers ce prix, Klorane Botanical Foundation vous invite à "revégétaliser" nos villes et nos vies en créant un jardin urbain de demain, à Paris, sur le thème de la Botanique et des 5 sens.
bf_imagebotany_for_change.jpg

2ème rencontre régionale du CRDEEEAP de Grand Est avec des Ecoresponsables

Présentation succincte : La 2ème rencontre régionale du CRDEEEAP a été l’occasion de rassembler 17 jeunes des établissements de la région Grand Est avec des écoresponsables du réseau régional EcoG?’EST. Ce réseau créé pour accompagner la dynamique de mise en place de la 3ème Rencontre Nationale des Ecoresponsables de novembre 2018 dans les Vosges continue ses travaux.
Dans ce cadre, des représentants ont rencontré le Directeur Général de la DGER pour lui faire remonter leurs propositions et ont été présents au SIA.
Les échanges de ce jour ont plus particulièrement porté sur le programme EPA2 et sur le Mois de l’Autre du Conseil de l’Europe.
Les projets se calent en région … mais aussi avec le national.
Prochain rendez-vous pour une petite délégation de Grand Est fin mars au lycée de Nantes Terre Atlantique.
Année de l'action : 2019
2emerencontreregionaleducrdeeeapdegrande_img_8825.jpg

2e Rencontres de l'alimentation durable

2erencontresdelalimentationdurable_rad2signaturemail15380353181538035318.png
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : Paris
Description : Au menu des 2e Rencontres de l’alimentation durable, découvrez des initiatives exemplaires et inspirantes, des recherches scientifiques majeures, et échangez avec d’autres acteurs progressistes de l’alimentation durable : porteurs de projets, chercheurs, élus de collectivités territoriales, parlementaires, journalistes, responsables d’administrations, d’entreprises, de syndicats et d’associations, etc.
Début de l'événement : 29.01.2019
Fin de l'événement : 29.01.2019

2 jours de l'eau à Miramas

Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Adresse de l'événement : Lycée agricole
Ville de l'événement : 13140 Miramas
Description : 2 jours de l'eau à Miramas : conférences, projections, débats
Début de l'événement : 22.03.2018
Fin de l'événement : 23.03.2018

30 juin au 3 juillet 2015 - Coopérer - Biennale de l'Éducation, de la formation et des pratiques professionnelles - Paris (75)

Présentation succincte : Organisé par le CNAM / Association Biennale -
Fondée dès le départ sur un principe d'interface avec les différents milieux professionnels en éducation et formation, la Biennale a élargi son périmètre à toutes les formes de développement humain et professionnel en situation d'action. Elle prend comme objet, dans une perspective transdisciplinaire et transprofessionnelle, des questions d'action et propose des réponses scientifiques, professionnelles et sociales.
Année de l'action : 2015
Site Internet (facultatif) : http://labiennale.cnam.fr/la-biennale-2015/

30 novembre au 5 décembre "Place to b" dans plusieurs grandes villes de France

Présentation succincte : Comment parler plus clairement des enjeux du changement climatique ? Sans créer d'anxiété ? Sans cantonner l'écologie à une idéologie ? En créant de l'envie et du désir de changement ? Là est toute l'ambition de Place to B : créer une dynamique pour construire un nouveau récit. Pour cela, nous souhaitons mobiliser des narrateurs du monde entier : bloggeurs, journalistes, photographes, vidéastes, dessinateurs, designers, artistes, youtubers. qui pourront mettre à profit nos usages des médias et des nouveaux médias au service de la lutte contre le changement climatique.

From November 28th to December 12th in Paris, not far away from Le Bourget, next to Gare du Nord, we have the ability to host 600 people from around the world to follow COP21’s negotiations on climate, with the desire to speak about these issues in many various ways, in order to really make a difference.
Place to B is a place to sleep (an inn with negotiated rates), a place to co-work, to exchange and debate about COP21 and beyond, a place to co-create new ways to talk about climate change and solutions, and a place to share (thoughts, talks, views, films, concerts, etc.)

Book your place!
Location: St Christopher’s Inn, 5 rue de Dunkerque, 75010 Paris
Dates: From Nov 28th to Dec 12th, 2015
Bookings are still OPEN until the end of October!
Année de l'action : 2015
bf_imageplacetobe.png
Site Internet (facultatif) : http://www.placetob.org/

3ème COPIL des écoresponsables

Présentation succincte : Poursuite de la préparation des 3èmes RNE en Grand Est
Journée à Courcelles Chaussy consacrée à la communication
Formation puis création teaser, affiche, hymne
Année de l'action : 2018
3emecopildesecoresponsables_20180914_151754.jpg

3ème COPIL des écoresponsables

Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Adresse de l'événement : Courcelles Chaussy
Ville de l'événement : Courcelles Chaussy
Description : Poursuite de la préparation de RNE3 en Grand Est
Début de l'événement : 13.09.2018
Fin de l'événement : 13.09.2018

Stage PNF accompagner les écoresponsables niv 1 code Safo 570299

Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Ville de l'événement : Florac (48)
Début de l'événement : 20.11.2017
Fin de l'événement : 24.11.2017

3ème rencontres nationales des écoresponsables (RNE3) : du 20 au 22 novembre 2018

3emerencontresnationalesdesecoresponsables_rne2.png
Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Adresse de l'événement : Domaine du TRUPT
Ville de l'événement : LUVIGNY
Description : Cet événement majeur pour les écoresponsables de l'EA va rassembler environ une centaine d'entre eux pour construire les chantiers prioritaires des écoresponsables pour les années à venir!
vous pouvez suivre les avancées de la construction de l’événement ici :
https://edd.educagri.fr/wakka.php?wiki=EcoRespon
Début de l'événement : 20.11.2018
Fin de l'événement : 22.11.2018

3èmes journées européennes de l'EEDD

bf_imagejourneeseuropennesbarcelone.png
Présentation succincte : Ces journées de travail qui suivent celles de Bergame de 2014 en Italie ont réuni 200 participants venant de 24 pays, mais ce sont 380 qui au total avaient demandé à participer. Il y a un réel engouement européen pour l'EEDD et une réelle envie d'envisager les choses de façon collectives.
Auteur-e-s de la ressource : Roland GERARD, co-directeur du Réseau National Ecole et Nature
Titre de la ressource : Accueil du site > Actualités > Environnement > Lancement du manifeste pour l’EEDD en Europe à Barcelone Lancement du manifeste pour l’EEDD en Europe à Barcelone
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : octobre 2015
Ã?diteur : Agoravox
Type de ressource : Site web

40 trucs et astuces pour économiser l'eau et l'énergie La transition écologique, on y gagne tous !

40trucsetastucespoureconomiserleauetl_guide-pratique-economiser-eau-energie-v1.jpg
Présentation succincte : Le chauffage et l'eau chaude représentent 72 % des dépenses d'énergie d'un foyer français et les consommations d'électricité ne cessent d'augmenter. Pour réduire ces dépenses, des travaux de rénovation énergétique sont la solution la plus efficace. Mais des gestes simples et peu coûteux permettent également d'avoir une maison saine, agréable à vivre, confortable et économe. Pour cela, il est utile de changer quelques habitudes ou de faire des investissements malins.

Ce guide répertorie 40 trucs et astuces pour réduire vos consommations d'eau, d'électricité et de chauffage, améliorer votre pouvoir d'achat et votre qualité de vie en préservant l'environnement.
Auteur-e-s de la ressource : ADEME
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Type de ressource : Fichier téléchargeable

4ème COPIL des écoresponsables

Présentation succincte : Formation à l'animation des ateliers de RNE3
Année de l'action : 2018

4ème COPIL des écoresponsables

Est-ce une action de l'EA ? : Oui
Ville de l'événement : Luvigny
Description : Poursuite de la préparation des RNE3
Début de l'événement : 04.10.2018
Fin de l'événement : 05.10.2018

4ème COPIL DES ECORESPONSABLES

Présentation succincte : 2 jours de travail intense pour finir d'organiser les 3ème rencontres nationales des écoresponsables qui auront lieu dans les Vosges les 20, 21 et 22 novembre prochains. Une centaine de jeunes échangeront sur leur projet et leur engagement
Année de l'action : 2018
4emecopildesecoresponsables3_rhvk6912.jpg

19 mai 2015 : 4ème journée nationale de l'EEDD

Présentation succincte : 4ème journée nationale de l'EEDD
19 mai 2015 - CFEEDD - Paris (75)
Véritable étape dans le processus des Assises de l'EEDD organisées tous les 4 ans, la Journée nationale de l'EEDD réunit les acteurs de l'EEDD dans leur diversité (associations, collectivités, Etat, syndicats, entreprises...) et de tous les territoire
Site Internet (facultatif) : http://cfeedd.org/papyrus.php?menu=42

5 et 6 décembre 2015- Le "Sommet Citoyen pour le Climat" - Montreuil (93)

Présentation succincte :
  • Durant la COP 21, le week-end des 5 et 6 décembre sera le moment où se concentreront le maximum de débats et présentations d'alternatives concrètes face aux dérèglements climatiques. Ce “Sommet Citoyen pour le Climat” se tiendra à Montreuil, aux portes de Paris, dans une ville populaire et animée.
Il comprendra:
  • Un Climat Forum qui sera l’occasion de participer à des centaines de débats, ateliers et conférences. L'espace du "Climat Forum" nous permettra d'échanger et débattre autour des initiatives, analyses et solutions portées par les luttes du monde entier. Il sera également un espace de préparation des actions qui pourront avoir lieu pendant la 2ème semaine des négociations et notamment le 12 décembre. Ce moment fédérateur sera surtout ce que ses participant-e-s en feront. Le Climat Forum fera du week-end des 5 et 6 décembre un rassemblement populaire, largement ouvert au public ainsi qu’aux réseaux militants, un rendez-vous festif et combatif. 
Au sein du Climat Forum, seront accueillies les activités de débats, conférences, ateliers, préparation à l'action ainsi que des projections et représentations de théâtre.

Vous souhaitez proposer une activité dans le cadre du Climat Forum ?
Ça se passe par ici.​
  • Le Village Mondial des Alternatives d'Alternatiba qui montrera des alternatives concrètes locales et internationales pour le climat et la justice sociale. Des quartiers thématiques (éco-habitat, énergie, alimentation et agriculture, transport, finance, etc), seront composés de stands et démonstrations de porteurs d'alternatives.Ce Village sera aussi convivial, participatif et animé par des spectacles, concerts, repas,etc. Pour en savoir plus, découvrez l'Appel au Village Mondial des Alternatives et pour participer et présenter des alternatives,
=>écrivez dès aujourd'hui à village-mondial@alternatiba.eu et pour être bénévole inscrivez-vous sur ce lien .
  • Le Marché paysan de la Confédération paysanne qui se veut plus qu'un simple marché de producteurs. Organisé par les Amis de la Conf' il permettra l'échange entre citoyen-ne-s et paysan-ne-s et offrira un moyen de soutenir concrètement l'agriculture paysanne qui assure l'autonomie des paysan-ne-s, la protection de la biodiversité, la qualité alimentaire et le maintien de territoires vivants. Ce marché doit permettre de changer sa façon de consommer le long des allées du marché tout en goûtant des produits d'une vingtaine de régions de France.
Année de l'action : 2015
bf_imagesommetcitoyen.png

79° Nord Webdocumentaire

Présentation succincte : "79° Nord"
Webdocumentaire
Composé de photographies de Frédéric de La Mure dans la perspective de la conférence "Paris Climat 2015", ce programme interactif a été réalisé dans l'archipel norvégien du Svalbard, sur la base scientifique de Ny Alesund près du 79ème parallèle nord. Les nombreux contenus multimédias de ce webdocumentaire permettent de mieux comprendre les effets du dérèglement climatique - et notamment du réchauffement qui est deux fois plus rapide en Arctique qu'ailleurs dans le monde - ainsi que la mobilisation scientifique sur ce thème qui mobilise des chercheurs du monde entier.
Auteur-e-s de la ressource : Frédéric de La Mure
Titre de la ressource : "79° Nord" Webdocumentaire
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : http://webdocs.diplomatie.gouv.fr/79nord/
Type de ressource : Site web
Mots clés :

7ème concours de plaidoiries en faveur de la Terre le 5 février 2019 au lycée de Naves

Présentation succincte : Depuis 7 ans, le lycée Edgard Pisani de Naves a lui aussi ses jeunes « Severn » et organise un concours de plaidoiries en faveur de la protection de la planète.
Cette année, 3 autres lycées ont répondu présents. Des jeunes de Limoges, Bourg en Bresse et Le Montat sont venus participer à ce concours.
Des invités extérieurs à l’établissement, issus de l’ADEME, DREAL, Région, DDT, Communes, associations…ont constitué le jury d’attribution des prix.


Ecouter ou réécouter le podcast : lien ci-dessous
Année de l'action : 2019
7emeconcoursdeplaidoiriesenfaveurdelate_img_8628.jpg

7èmes Assises nationales de la biodiversité les 5,6 et 7 juillet 2017

Présentation succincte : Avec plus de 20 conférences et ateliers à destination des agents des collectivités, des élus locaux, des associations et de tout professionnel directement concerné par la question cruciale de la biodiversité, les débats des 7es Assises accueilleront de nombreux partenaires nationaux, et notamment l'Agence Française pour la Biodiversité. Des échanges qui illustreront des thématiques fortes : innovation, prospective, sciences, recherche, société, éducation, décisions organisationnelles, stratégie
Année de l'action : 2017
7emesassisesnationalesdelabiodiversite_20170214_biodiversite_desktop.png

8e Assises nationales de la Biodiversité (ANB)

8eassisesnationalesdelabiodiversiteanb_assises-nationales-biodiversite-afb_0.jpg
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : Valenciennes
Description : Cette année, l'Agence française pour la biodiversité rejoint les fondateurs historiques, IDEAL Connaissances et l’association Les Ecomaires, comme co-organisatrice de l'événement. Les ANB seront l'occasion de s’informer, partager, réfléchir, agir et produire ensemble.
Début de l'événement : 13.06.2018
Fin de l'événement : 15.06.2018

9ème édition du Festival International du Film d'Environnement FReDD (Film, Recherche et Développement durable)

9emeeditiondufestivalinternationaldufilm_festival_fredd_9_-_biodiversite_mon_amour_-_copie.jpg
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : Toulouse, Montpellier
Description : Créée en juin 2012, l’association FReDD est une association de culture scientifique centrée sur les problématiques du développement durable qui valorise et diffuse des films touchant à cette thématique. En présentant des productions issues du monde entier, l’association vise à la sensibilisation et à l’engagement citoyen des différents publics sur ces enjeux.

Le festival proposera cette années 53 courts et longs métrages autour du thème Biodiversité mon amour. Organisées en partenariat avec Languedoc-Roussillon Cinéma, deux tables rondes, l'une au cinéma Utopia à Montpellier le 12 avril (17h-18h30) et l'autre dans les locaux de la DRAC Occitanie à Toulouse le 19 avril (10h-12h) permettront également d'évoquer les initiatives prises dans l'industrie du cinéma en lien avec la préservation de l'environnement, notamment par le biais du collectif Ecoprod.
Début de l'événement : 09.04.2019
Fin de l'événement : 20.04.2019

abdelouhab-lefebvre Léa

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Car j'aimerais faire un potager bio avec des plantes local et durable
Mon niveau d'implication : J’ai fait parti du jury lord de la réunion de l'appel a projet.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 1ére STAV
Ã?tablissement : LPA Gilbert Martin
Ville de votre établissement : Neubourg
Identifiant attribué : AbdelouhabLefebvreLea

Accompagner le changement de comportement chez l'adulte, dans la prévention des déchets

Présentation succincte : Changer de comportement est un processus complexe pour la personne concernée et qui nécessite souvent d'être accompagné. Ce livret présente une dizaine d'expériences d'accompagnement des personnes dans un changement de pratique lié à la réduction de leurs déchets, à travers des modalités variées qui vont des ateliers « faire soi-même » au compostage collectif, du repair café aux opérations « foyers témoins ».
Auteur-e-s de la ressource : IFREE
Titre de la ressource : Accompagner le changement de comportement chez l'adulte, dans la prévention des déchets
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : IFREE
Type de ressource : Site web
Télécharger le fichier : fichier1_livret-ifree-n7.pdf

Actes de la formation : "Formation Eco-consommation et gestion des déchets en milieu scolaire" - 13

Présentation succincte : L’objectif de cette formation était d’apporter une meilleure compréhension de la réglementation en matière de produits et déchets dangereux et de donner des pistes pour une gestion plus saine. Elle a permis d’identifier les principales obligations et les mesures pour prévenir les risques. Des outils et des exemples de bonnes pratiques ont été apportés à travers des témoignages concrets.
Les présentations des intervenants et plusieurs outils sont disponibles pour téléchargement au format pdf:
http://www.coren.be/links/links.php?id=59
Auteur-e-s de la ressource : COREN | Coordination Environnement
Titre de la ressource : Actes de la formation : "Formation Eco-consommation et gestion des déchets en milieu scolaire"
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : COREN | Coordination Environnement
Type de ressource : Site web
Mots clés :

Actes des rencontres internationales 2010 du réseau Ecole et Nature : « Nature et cultures »

Présentation succincte : Les rencontres nationales Ecole et Nature ont vu le jour en 1983. Elles sont annuelles et rassemblent une centaine d’acteurs de l’éducation à l’environnement pendant plusieurs jours (aux alentours de la dernière semaine d’août), chaque année dans une région différente et sur un thème différent.

Ces rencontres sont ouvertes à toute personne intéressée, il n’est pas nécessaire d’être adhérent au Réseau Ecole et Nature pour y participer.

En 2010, les rencontres se sont tenues en région Franche Comté, à Pierrefontaine les Varans du 22 au 27 août 2010. Elles étaient coorganisées avec La Roche du Trésor et la plateforme d’éducation à l’environnement en Franche Comté. Le sujet étudié concernait la question de « Nature et Cultures ».

En 2011, les rencontres sont organisées en partenariat avec le GRAINE Pays de Loire (réseau régional d’éducation à l’environnement). Elles se dérouleront du mercredi 24 au vendredi 26 août, au centre Le soleil de Jade, à La pointe Saint-Gildas sur la commune de Préfailles.
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Mots clés :
Télécharger le fichier : fichier1_actes-rencontres-2010.pdf

Actes du colloque - Une autre agriculture pour la biodiversité, décembre 2010

bf_image391-f5f74.jpg
Présentation succincte : En occupant 54 % du territoire hexagonal, l’agriculture est un « milieu de vie » à part entière et les choix agricoles ont un impact indirect essentiel sur la biodiversité sauvage. Elle est également un support direct de biodiversité cultivée et élevée, laquelle est fortement mise en danger par des lois et des normes conçues avant tout pour soutenir l’agro-industrie.

Ce colloque, organisé par l’association Agir Pour l’Environnement avec le soutien du Réseau Semences Paysannes, le 9 décembre 2010 permettait d’associer des acteurs de l’environnement et de l’agriculture et successivement d’évoquer les dangers que le « modèle » agricole actuel fait peser sur la biodiversité, de montrer que des alternatives sont possibles et viables (agriculture biologique, produits naturels, semences paysannes…) et d’évoquer les moyens de leur développement.

Vous y trouverez les interventions de Jean-Patrick Le Duc (Muséum National d’Histoire Naturelle), Nadine Lauverjat (association Générations Futures), Marie-Monique Robin (journaliste et écrivaine, auteur des films « Le monde selon Monsanto » et « Notre poison quotidien »), Claude Aubert (agronome), Olivier Ranke (agriculteur-sélectionneur), Bob Brac (chercheur et association BEDE), Jean-François Lyphout (association pour la promotion des préparations naturelles peu préoccupantes), Guy Kastler (paysan, délégué général du Réseau Semences Paysannes), Jean-Pierre Lebrun (ancien paysan et producteur de plants biologiques), Marie-Christine Blandin (sénatrice du Nord, membre de l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques et co-présidente du groupe « biodiversité » du Grenelle de l’environnement) ... ainsi que du public.
Complément de titre : Volume, etc.
Type de ressource : Fichier téléchargeable
L'action {{ChangeStyle}} affiche un lien qui permet de sélectionner un style graphique alternatif pour l'ensemble du site. Il n'est pas nécessaire d'enregistrer sa préférence dans les paramètres utilisateur, c'est l'action qui s'en charge.

Les feuilles de styles alternatives remplacent la feuille wakka.css et peuvent donc se baser sur cette dernière. Les fichiers correspondant doivent au préalable avoir été déposé sur le serveur web, à la racine du site WikiNi. Déposer un tel fichier requiert généralement un accès FTP, ce qui en fait une opération réservée aux administrateurs du site.

Paramètres

Cette action accepte deux paramètres :
  • link (obligatoire) : précise quelle feuille de style utiliser ;
  • title (facultatif) : précise un texte spécifique pour le lien qui sera affiché.
    En l'absence de ce paramètre, le texte affiché est "Feuille de style", suivi du nom donné dans le paramètre link.

Par exemple : {{changestyle link="orangelight100" title="Le style OrangeLight100"}} affiche un lien, dont le texte sera "Le style OrangeLight100", et qui permettra d'utiliser la feuille de style orangelight100.css. Le fichier orangelight100.css devra avoir été déposé à la racine du site WikiNi au préalable.


L'action {{EraseSpamedComments}} permet d'effacer facilement les commentaires contenant du SPAM. Cette action n'est accessible qu'aux administrateurs.

L'action liste les derniers commentaires déposés sur le site, et l'administrateur peut choisir lesquels doivent être éliminés. Il lui suffit de cocher les cases correspondantes et de valider le formulaire.


Paramètres

Cette action accepte 2 paramètres :
  • max (optionnel) : limite le nombre de commentaires listés.
    Valeur par défaut : 0 (pas de limite)
  • logpage (optionnel) : spécifie la page où sera déposé le journal des suppressions effectuées.
    Par défaut, le journal des suppressions effectuées est ajouté en fin de la page courante.

Le journal est ajouté en fin de la page désignée, donc le contenu précédent de n'est pas altéré.
Le journal est consigné même si l'administrateur n'a pas le droit d'écriture sur à la page cible.

Exemple d'utilisation : {{erasespamedcomments max="50" logpage="HistoriqueDesSuppressionsDesSpams}}.


L'action {{include page="PagePrincipale"}} (WikiNi >= 0.4.1) permet d'inclure dans une page une autre page du wiki (ici la page PagePrincipale). Cette action possède plusieurs applications :
  • Regrouper plusieurs pages en une seule et par exemple, créer un document à partir de différentes "sections" disséminées dans plusieurs pages ;
  • Commenter/critiquer une page en lecture seule
    • (en l'incluant dans le corps d'une autre page)
  • Constituer des blocs d'informations redondantes qui seront répétés (incluses) dans plusieurs autres pages
    • (il peut s'agir d'un menu, d'une signature, d'une mention légale, ou autre)
  • Configurer le menu de navigation de WikiNi
    • (en indiquant "navigation_links" => "{{include page=\"MenuDuHaut\"}}", dans le fichier wakka.config.php. La page MenuDuHaut, optionnellement protégée en écriture, contiendra le menu qui sera affiché.)
  • Réaliser une sorte de syndication
    • (en incluant des pages d'un autre WikiNi)

Paramètres

Cette action accepte deux paramètres :
  • page (paramètre obligatoire) : désigne la page à inclure. Ce paramètre peut être une page locale au WikiNi ou une page d'un autre WikiNi .
  • class (paramètre optionnel) : désignant un ou plusieurs éléments de style qui seront combinés pour déterminer l'aspect que prendra la page incluse.

Le paramètre class liste un ou plusieurs éléments de style, séparés par des espaces. Les éléments possibles sont les suivants :
  • right : bloc flotant à droite { float: right; width: 17%; }
  • left : bloc flotant à gauche { float: left; width: 17%; }
  • solid_border : encadré noir { border: solid; padding: 2px; }
  • gray_background : fond gris { background-color: #DDDDDD; }
  • small_fonts : petites polices { font-size: 0.8em; }
  • big_fonts : grandes polces { font-size: 1.2em; }
  • height10em : boite d'une hauteur de 10 lignes de texte, avec ascenseur { height: 10em; overflow: scroll; }
  • height15em : boite d'une hauteur de 15 lignes de texte, avec ascenseur { height: 15em; overflow: scroll; }
  • height30em : boite d'une hauteur de 30 lignes de texte, avec ascenseur { height: 30em; overflow: scroll; }
  • height60em : boite d'une hauteur de 60 lignes de texte, avec ascenseur { height: 60em; overflow: scroll; }

Wikini propose par défaut les "actions" suivantes.

Le paramètre class liste des éléments de style qui seront combinés. Par exemple, si l'on souhaite obtenir une boite grise avec une bordure et de petits caractères, on écrira : {{include page="ListeDesActionsWikini" class="right height15em small_fonts solid_border gray_background"}} (voir le résultat dans le cadre ci-contre)

Si le paramètre class est absent, le texte inclus sera présenté de manière non différenciée par rapport au reste de la page.

Une page ne peut-être inclue dans elle-même. De même, une chaîne d'inclusion ne peut contenir deux fois la même page. Par ensmple, si la page Toto inclus la page Titi, et si la page Titi inclus la page Tata, alors ni la page Titi ni la page Tata ne peuvent inclure la page Toto, sans quoi une erreur sera produite.


L'action {{ListPages}} liste la totalité des pages du site.
Pour obtenir la liste des pages du site on pourra voir également l'action PageIndex.

L'action ListPages s'utilise avec différents paramètres :

  • {{ListPages}} : établi un IndexDesPages, liste de toutes les pages du site dans l'ordre alphabétique de leur nom, avec leur propriétaire (identique à {{ListPages/sort}} et {{ListPages/sort="tag"}})
  • {{ListPages/tree}} : établi un PlanDuSite, c'est-à-dire une liste hiérarchique des pages sur trois niveaux à partir de la page d'accueil (cette action ne liste donc pas toutes les pages du site)
  • {{ListPages/tree="MotWiki"}} : établi une liste hiérarchique des pages sur trois niveaux à partir de la page passée en paramètre, ici MotWiki.
  • {{ListPages/sort}} : liste de toutes les pages du site classées par ordre alphabétique (identique à {{ListPages}} et {{ListPages/sort="tag"}})
  • {{ListPages/sort="time"}} : liste toutes les pages du site classées par ordre de dernière date de modification
  • {{ListPages/sort="owner"}} : liste de toute les pages du site classées par ordre du nom du propriétaire de la page
  • {{ListPages/sort="user"}} : liste de toutes les pages du site classées par ordre du nom du dernier utilisateur à l'avoir modifiée
  • {{ListPages/sort="tag"}} : liste de toutes les pages du site classées par ordre alphabétique (identique à {{ListPages}} et {{ListPages/sort}})


Liste des comptes utilisateurs


Cette fonction permet de lister les comptes utilisateurs créés.
La fonction est loin d'être indispensable, mais elle permet, par exemple, de connaître les nouveaux utilisateurs qui se sont inscrits pour des raisons pratiques (paramétrage) mais qui n'ont pas encore renseigné leur page personnelle. Autre exemple, on peut observer le nombre de nouveaux inscrits suite à une promotion du site, etc.
Par défaut, cette fonction donne la liste des comptes par ordre alphabétique. Cette fonction accepte en outre le paramètre "last" permettant le tri des comptes par odre inverse de date de création. Ce dernier paramètre accepte lui-même, de surcroit, un chiffre en paramètre permettant de réduire le nombre comptes affichés. La syntaxe d'utilisation de cette "action" est donnée ci-dessous.

{{Listusers/last}} : donne la liste des derniers comptes utilisateurs
20.05.2019 :
19:57:48 MarieLucePluvinage

24.04.2019 :
18:27:45 NyamsiLaurentBernard

29.03.2019 :
18:16:56 AlexisDutertre

28.03.2019 :
17:56:56 LouisLagneau
17:46:12 CyprienLartigaud2
17:44:08 CyprienLartigaud

27.03.2019 :
15:08:29 NolwennJoky

24.03.2019 :
14:58:18 DaphneeGilles

23.03.2019 :
11:15:09 MichonClement

13.03.2019 :
18:04:42 ColineClausener
16:02:09 AnneCharlotteDieulafait

12.03.2019 :
17:30:11 SachaBigot
17:29:52 OceaneLecerf
17:29:38 MathiasFelix
17:28:53 RobinSwertvaeger
17:28:41 LisaLeroy
17:28:29 RomainNuytten
17:28:22 AbdelouhabLefebvreLea
17:28:10 MarineFagot
17:28:01 TandreVincent
17:27:41 JadeLemagny
17:27:13 ClemenceVaubaillon
17:26:56 PaulCherville

09.03.2019 :
20:57:13 TrecyCurtius

13.02.2019 :
11:27:12 AlainManuel

19.11.2018 :
10:28:41 MeghanLaigneau
00:13:17 EvaMarchal

15.11.2018 :
12:48:10 BourgeoisHeather
06:38:38 MariettiElia

14.11.2018 :
17:23:25 MarieGeorges
13:14:17 KimberleyAvier2
13:14:17 KimberleyAvier
13:13:37 ClaraBooghs
13:13:16 FlorianMadur

13.11.2018 :
15:59:04 LeoLefevre2
13:26:33 InesGaret
12:10:20 EliseCausiaux

12.11.2018 :
13:07:19 DiegoChaillouPerez
12:46:21 ElodieSebert

11.11.2018 :
19:36:06 LudivineMaurice
12:36:10 MainaPhilipps

09.11.2018 :
08:42:12 YounesSeqqat
08:31:24 MalakNmili
08:12:09 IsmailBouhaj
07:58:13 MohamedRedaTahri

08.11.2018 :
22:41:01 AyaElMouslih
22:25:46 AmineLahlou
19:54:09 MalakLahlou
19:41:43 LinaDekhissi
19:21:11 ZoubidaBenjelloun
17:48:35 SaraAmegouz

07.11.2018 :
18:15:49 NoemieBruneel
15:07:31 PierreAcosta

30.10.2018 :
14:54:15 OraneBischoff2

29.10.2018 :
15:10:18 AndreaDurant
14:19:27 RemiBono

23.10.2018 :
16:44:00 JohnDoe

18.10.2018 :
09:20:13 ChloeDeyna

17.10.2018 :
18:00:10 TahiriSefiane

15.10.2018 :
08:35:22 RemiGenevois

14.10.2018 :
20:40:42 JeremyGiges

12.10.2018 :
14:24:05 ChampionAlexis2
14:21:45 ChampionAlexis
14:16:07 LeoLefevre

11.10.2018 :
14:21:07 SuperWoman
13:33:46 PierreHeckendorn
10:21:58 AlexisSchmitt
10:18:13 NathanFahrnerBischoff

10.10.2018 :
16:38:39 IvanDufresne
14:24:28 JulesDresch
14:09:12 RoxaneBass
08:13:17 SoleneDillenschneider

08.10.2018 :
16:11:31 NorianeLaforge
16:09:52 CelineProvost
16:09:40 ChloePineau
16:09:19 RomanePicard

26.04.2018 :
09:25:10 ClubDDvalentin

26.03.2018 :
18:06:47 LoarLegendreCheval
18:05:50 JosephAnger

04.02.2018 :
10:25:40 JulienPailhes

02.02.2018 :
18:07:17 ShouldIbuybacklinks

01.02.2018 :
10:16:37 MuldeR
10:10:39 JackBower

10.01.2018 :
11:23:30 GaspardR

08.01.2018 :
17:10:24 YoricK

27.12.2017 :
11:06:14 MurielLaurencot

21.12.2017 :
21:53:38 JeremyGaillet2
21:49:16 JeremyGaillet

20.12.2017 :
12:44:49 ChrysteleBoivin4
12:40:27 ChrysteleBoivin3
12:36:04 ChrysteleBoivin2
12:31:43 ChrysteleBoivin
11:52:58 BlandineTarteret
11:46:15 ClarisseTabard

19.12.2017 :
12:39:59 LenaLoiseau
12:39:56 NoemiePorquet
12:38:25 DylanSauvage
12:30:58 EloraCohard
12:10:32 AntoninPrunier
12:00:50 NicolasBiondiFollot
11:56:16 GuichardMathea2
11:54:22 AmyRothon
11:51:55 GuichardMathea
11:51:36 CharlotteNaeye
11:47:17 PaulineLedu3
11:39:20 PaulineLedu2
11:32:28 ThibaultLebrun
11:05:37 PaulineLedu

14.12.2017 :
17:12:14 JeanPaulDeux
16:38:17 PaulPaul

13.12.2017 :
11:29:15 StherBlain

11.12.2017 :
11:19:26 FlorestanBredow

11.09.2017 :
11:17:42 SonixBah

17.06.2017 :
15:15:23 PatriceGuitare

14.06.2017 :
11:42:08 MarcLanssens

31.05.2017 :
17:52:11 ChristianPeltier

30.05.2017 :
16:14:29 AlainPrudhomme

19.05.2017 :
10:38:51 LoarLC

16.03.2017 :
10:07:30 GuyLeveque

24.06.2016 :
12:08:16 RogerSanchez

05.02.2016 :
12:55:13 LisaGrouillot

17.12.2015 :
14:26:23 SoniaLara

16.06.2015 :
14:37:00 YorickLabaume

15.06.2015 :
11:15:40 SofieAublin
11:15:05 OraneBischoff
11:14:00 SofiE
11:11:05 OranE

21.05.2015 :
15:11:27 WikiAdmin

11.06.2013 :
08:48:14 ChristianResche

{{Listusers/last="3"}}
20.05.2019 :
19:57:48 MarieLucePluvinage

24.04.2019 :
18:27:45 NyamsiLaurentBernard

29.03.2019 :
18:16:56 AlexisDutertre

{{Listusers/last="50"}}
20.05.2019 :
19:57:48 MarieLucePluvinage

24.04.2019 :
18:27:45 NyamsiLaurentBernard

29.03.2019 :
18:16:56 AlexisDutertre

28.03.2019 :
17:56:56 LouisLagneau
17:46:12 CyprienLartigaud2
17:44:08 CyprienLartigaud

27.03.2019 :
15:08:29 NolwennJoky

24.03.2019 :
14:58:18 DaphneeGilles

23.03.2019 :
11:15:09 MichonClement

13.03.2019 :
18:04:42 ColineClausener
16:02:09 AnneCharlotteDieulafait

12.03.2019 :
17:30:11 SachaBigot
17:29:52 OceaneLecerf
17:29:38 MathiasFelix
17:28:53 RobinSwertvaeger
17:28:41 LisaLeroy
17:28:29 RomainNuytten
17:28:22 AbdelouhabLefebvreLea
17:28:10 MarineFagot
17:28:01 TandreVincent
17:27:41 JadeLemagny
17:27:13 ClemenceVaubaillon
17:26:56 PaulCherville

09.03.2019 :
20:57:13 TrecyCurtius

13.02.2019 :
11:27:12 AlainManuel

19.11.2018 :
10:28:41 MeghanLaigneau
00:13:17 EvaMarchal

15.11.2018 :
12:48:10 BourgeoisHeather
06:38:38 MariettiElia

14.11.2018 :
17:23:25 MarieGeorges
13:14:17 KimberleyAvier2
13:14:17 KimberleyAvier
13:13:37 ClaraBooghs
13:13:16 FlorianMadur

13.11.2018 :
15:59:04 LeoLefevre2
13:26:33 InesGaret
12:10:20 EliseCausiaux

12.11.2018 :
13:07:19 DiegoChaillouPerez
12:46:21 ElodieSebert

11.11.2018 :
19:36:06 LudivineMaurice
12:36:10 MainaPhilipps

09.11.2018 :
08:42:12 YounesSeqqat
08:31:24 MalakNmili
08:12:09 IsmailBouhaj
07:58:13 MohamedRedaTahri

08.11.2018 :
22:41:01 AyaElMouslih
22:25:46 AmineLahlou
19:54:09 MalakLahlou
19:41:43 LinaDekhissi
19:21:11 ZoubidaBenjelloun

{{Listusers}} : donne la liste des comptes utilisateurs par ordre alphabétique
12.03.2019 :
17:28:22 AbdelouhabLefebvreLea

13.02.2019 :
11:27:12 AlainManuel

30.05.2017 :
16:14:29 AlainPrudhomme

29.03.2019 :
18:16:56 AlexisDutertre

11.10.2018 :
10:21:58 AlexisSchmitt

08.11.2018 :
22:25:46 AmineLahlou

19.12.2017 :
11:54:22 AmyRothon

29.10.2018 :
15:10:18 AndreaDurant

13.03.2019 :
16:02:09 AnneCharlotteDieulafait

19.12.2017 :
12:10:32 AntoninPrunier

08.11.2018 :
22:41:01 AyaElMouslih

20.12.2017 :
11:52:58 BlandineTarteret

15.11.2018 :
12:48:10 BourgeoisHeather

08.10.2018 :
16:09:52 CelineProvost

12.10.2018 :
14:21:45 ChampionAlexis
14:24:05 ChampionAlexis2

19.12.2017 :
11:51:36 CharlotteNaeye

18.10.2018 :
09:20:13 ChloeDeyna

08.10.2018 :
16:09:40 ChloePineau

31.05.2017 :
17:52:11 ChristianPeltier

11.06.2013 :
08:48:14 ChristianResche

20.12.2017 :
12:31:43 ChrysteleBoivin
12:36:04 ChrysteleBoivin2
12:40:27 ChrysteleBoivin3
12:44:49 ChrysteleBoivin4

14.11.2018 :
13:13:37 ClaraBooghs

20.12.2017 :
11:46:15 ClarisseTabard

12.03.2019 :
17:27:13 ClemenceVaubaillon

26.04.2018 :
09:25:10 ClubDDvalentin

13.03.2019 :
18:04:42 ColineClausener

28.03.2019 :
17:44:08 CyprienLartigaud
17:46:12 CyprienLartigaud2

24.03.2019 :
14:58:18 DaphneeGilles

12.11.2018 :
13:07:19 DiegoChaillouPerez

19.12.2017 :
12:38:25 DylanSauvage

13.11.2018 :
12:10:20 EliseCausiaux

12.11.2018 :
12:46:21 ElodieSebert

19.12.2017 :
12:30:58 EloraCohard

19.11.2018 :
00:13:17 EvaMarchal

11.12.2017 :
11:19:26 FlorestanBredow

14.11.2018 :
13:13:16 FlorianMadur

10.01.2018 :
11:23:30 GaspardR

19.12.2017 :
11:51:55 GuichardMathea
11:56:16 GuichardMathea2

16.03.2017 :
10:07:30 GuyLeveque

13.11.2018 :
13:26:33 InesGaret

09.11.2018 :
08:12:09 IsmailBouhaj

10.10.2018 :
16:38:39 IvanDufresne

01.02.2018 :
10:10:39 JackBower

12.03.2019 :
17:27:41 JadeLemagny

14.12.2017 :
17:12:14 JeanPaulDeux

21.12.2017 :
21:49:16 JeremyGaillet
21:53:38 JeremyGaillet2

14.10.2018 :
20:40:42 JeremyGiges

23.10.2018 :
16:44:00 JohnDoe

26.03.2018 :
18:05:50 JosephAnger

10.10.2018 :
14:24:28 JulesDresch

04.02.2018 :
10:25:40 JulienPailhes

14.11.2018 :
13:14:17 KimberleyAvier
13:14:17 KimberleyAvier2

19.12.2017 :
12:39:59 LenaLoiseau

12.10.2018 :
14:16:07 LeoLefevre

13.11.2018 :
15:59:04 LeoLefevre2

08.11.2018 :
19:41:43 LinaDekhissi

05.02.2016 :
12:55:13 LisaGrouillot

12.03.2019 :
17:28:41 LisaLeroy

19.05.2017 :
10:38:51 LoarLC

26.03.2018 :
18:06:47 LoarLegendreCheval

28.03.2019 :
17:56:56 LouisLagneau

11.11.2018 :
19:36:06 LudivineMaurice
12:36:10 MainaPhilipps

08.11.2018 :
19:54:09 MalakLahlou

09.11.2018 :
08:31:24 MalakNmili

14.06.2017 :
11:42:08 MarcLanssens

14.11.2018 :
17:23:25 MarieGeorges

20.05.2019 :
19:57:48 MarieLucePluvinage

15.11.2018 :
06:38:38 MariettiElia

12.03.2019 :
17:28:10 MarineFagot
17:29:38 MathiasFelix

19.11.2018 :
10:28:41 MeghanLaigneau

23.03.2019 :
11:15:09 MichonClement

09.11.2018 :
07:58:13 MohamedRedaTahri

01.02.2018 :
10:16:37 MuldeR

27.12.2017 :
11:06:14 MurielLaurencot

11.10.2018 :
10:18:13 NathanFahrnerBischoff

19.12.2017 :
12:00:50 NicolasBiondiFollot

07.11.2018 :
18:15:49 NoemieBruneel

19.12.2017 :
12:39:56 NoemiePorquet

27.03.2019 :
15:08:29 NolwennJoky

08.10.2018 :
16:11:31 NorianeLaforge

24.04.2019 :
18:27:45 NyamsiLaurentBernard

12.03.2019 :
17:29:52 OceaneLecerf

15.06.2015 :
11:11:05 OranE
11:15:05 OraneBischoff

30.10.2018 :
14:54:15 OraneBischoff2

17.06.2017 :
15:15:23 PatriceGuitare

12.03.2019 :
17:26:56 PaulCherville

19.12.2017 :
11:05:37 PaulineLedu
11:39:20 PaulineLedu2
11:47:17 PaulineLedu3

14.12.2017 :
16:38:17 PaulPaul

07.11.2018 :
15:07:31 PierreAcosta

11.10.2018 :
13:33:46 PierreHeckendorn

29.10.2018 :
14:19:27 RemiBono

15.10.2018 :
08:35:22 RemiGenevois

12.03.2019 :
17:28:53 RobinSwertvaeger

24.06.2016 :
12:08:16 RogerSanchez

12.03.2019 :
17:28:29 RomainNuytten

08.10.2018 :
16:09:19 RomanePicard

10.10.2018 :
14:09:12 RoxaneBass

12.03.2019 :
17:30:11 SachaBigot

08.11.2018 :
17:48:35 SaraAmegouz

02.02.2018 :
18:07:17 ShouldIbuybacklinks

15.06.2015 :
11:14:00 SofiE
11:15:40 SofieAublin

10.10.2018 :
08:13:17 SoleneDillenschneider

17.12.2015 :
14:26:23 SoniaLara

11.09.2017 :
11:17:42 SonixBah

13.12.2017 :
11:29:15 StherBlain

11.10.2018 :
14:21:07 SuperWoman

17.10.2018 :
18:00:10 TahiriSefiane

12.03.2019 :
17:28:01 TandreVincent

19.12.2017 :
11:32:28 ThibaultLebrun

09.03.2019 :
20:57:13 TrecyCurtius

21.05.2015 :
15:11:27 WikiAdmin

08.01.2018 :
17:10:24 YoricK

16.06.2015 :
14:37:00 YorickLabaume

09.11.2018 :
08:42:12 YounesSeqqat

08.11.2018 :
19:21:11 ZoubidaBenjelloun


L'action {{OrphanedPages}} liste toutes les pages orphelines, c'est-à-dire toutes les pages n'étant reliées à aucune autre page.
Cette action est utilisée ici dans la page : PagesOrphelines.

Elle peut servir :
  • à localiser les pages qui ont besoin d'être reliées à d'autres pages
  • à localiser les pages rendues inutiles et que l'on peut alors effacer

Cette page ne comporte aucun paramètre.


L'action {{PageIndex}} liste toutes les pages classées par ordre alphabétique et regroupées par lettre. On peut la voir en action sur l'IndexDesPagesBis.
Pour obtenir la liste des pages du site on pourra voir également l'action ListPages.

Cette action ne prend aucun paramètre.


L'action {{RecentChanges}} affiche la liste des pages récement modifiées. Elle est illustrée dans la page DerniersChangements.

Paramètres

Cette action prend en compte le paramètre "max", permettant à un utilisateur de spécifier le nombre de pages affichées.
Par exemple {{recentchanges max="3"}} donne :

history 2019-05-20 19:57:48 MarieLucePluvinage par MarieLucePluvinage
history 2019-05-16 20:31:39 CrezacArbr par 83.192.182.137
history 2019-05-16 14:34:40 LeLyceeDeCrezancyEtLExploitataionAgroVi par AlainPrudhomme


L'action {{RecentlyCommented}} permet d'afficher la liste des pages ayant été récement commentées. Cette action est visible sur la page DerniersCommentaires.

Paramètres

Cette action accepte un seul paramètre, le paramètre "max" permettant de spécifier le nombre maximum de pages récemment commentées à afficher.
Par exemple {{RecentlyCommented max="3"}} va donner le résultat suivant :

No page was recently commented.

L'action {{redirect page="PagePrincipale"}} permet d'être redirigé vers une autre page lorsqu'une page est demandée (ici vers la PagePrincipale). Cela permet de faire des "alias" de page, plusieurs noms différents pour une même page.

Synthèse des cas où cette action peut être utile :
  • dans le cas où certains termes sont d'orthographe variable, comme par exemple Persistance of Vision - qui devient PoV, POV, PovRay, POV-Ray... et certains Wiki voient donc deux pages apparaitre pour la même chose, avec du contenu trop élaboré pour être facilement reconciliable en une seule page.
  • en cas de renommage d'une page (en fait le déplacement d'une page vers une autre page), l'ancien nom peut rediriger vers le nouveau nom ; ceci peut être particulièrement utile dans le cas où de très nombreuses pages pointe sur la page originelle, évitant ainsi de changer les liens dans chaque page
  • redirection d'une page au nom wiki disgracieux vers une page au nom wiki plus lisible ; exemples : SpIp => Spip, DelPhine => Delphine, etc.

Une différence notable entre une inclusion et une redirection : lors d'une inclusion, le contenu de la page incluant une autre page peut être modifé, donc utiliser l'inclusion pour faire des alias de page ne me parait pas très sûr car il risque d'apparaitre des divergences de contenu si c'est la page incluant une autre page qui est modifée. Par contre, une redirection impose qu'une seule page est éditable et la cohérence de contenu est donc correcte.

Paramètres


Cette action accepte un seul paramètre :
  • page : paramètre obligatoire pour désigner la page vers laquelle la page est redirigée.

Modification d'une page contenant l'action redirect

Il faut entrer manuellement dans la barre d'adresse du navigateur l'adresse de la page + le "handler" désiré ; par exemple :
Pour la modifier :
Pour la supprimer :


l'action cartographie des actions et compétences des acteurs du SNA


Après le colloque de Florac en 2012

« éduquer au développement durable : nouveaux défis, nouvelles pratiques sur les territoires »,

les acteurs du SNA intervenant sur les questions d?EDD ont décidé de travailler ensemble en 2013. L?objectif était de dresser une première cartographie des approches sur l?EDD propre à chaque acteur du SNA (réseau national EDD, établissements nationaux d?appui et réseaux BIPI). Nous avons commencé à mettre en commun nos référents théoriques, nos thématiques, et nos approches. Nous poursuivons en 2014 pour réaliser un véritable outil permettant la lisibilité de nos entrées, approches afin d?être plus accessible aux établissements.

=>Le travail a abouti début juin 2015 à un quatre pages présentant les modalités d'appui aux établissements de l'EA sur EDD et EPA.

Les classes d'eau dans l'enseignement agricole


Les classes d?eau dans l?enseignement agricole Pour aborder collectivement une problématique liée à l?eau sur un territoire...


« Le dispositif proposé par l?Agence de l?eau Seine-Normandie (AESN) depuis 1987 sur son territoire d?action1 permet de soutenir financièrement2 ces démarches de pédagogie active, d?une durée généralement équivalente à une semaine, pour des groupes cibles constitués (apprenants, élus, agricujointslteurs, groupes mixtes...) et sur un territoire. Il s?inscrit dans le cadre des actions et des partenariats éducatifs de l?AESN. Plus qu?une simple sensibilisation, les classes d?eau visent une implication citoyenne active de tous, pour une gestion durable, concertée et respectueuse de la ressource... »

Plus de 120 classes d?eau (apprenants, agriculteurs ou internationales) réalisées par des établissements agricoles publics ou privés de 2007 à 2013...
Déroulé de l?action :

La motivation des participants est fortement liée à la façon
donjointst le programme est organisé en laissant de la place pour
le débat et le travail de groupe, interdisciplinaire sur des
problématiques spécifiques.
Suite à l?analyse des classes d?eau expérimentées dans l?enseignement
agricole, l?AESN suggère de prévoir par exemple :

3 à 4 demi-journées de visites et rencontres avec des acteurs de l?eau,
2 à 3 demi-journées consacrées à la remobilisation des acquis préalables, à la formalisation du problème et à la construction de nouveaux savoirs,

- une demi-journée de préparation de la production collective,
- une demi-journée de restitution collective et de clôture de la semaine (cf. ci-après). Le temps de travail en groupe est propice à une réalisation collective (diaporama, réflexion sur une nouvelle pratique, programme d?action, infos web, construction d?un équipement ou conduite d?un chantier,...) qui sera valorisée au moment de la séance de clôture devant les invités (autres classes, personnel de l?établissement, élus, institutions, membres de la profession,...).

Pour en savoir plus, c.f. le dossier ci-joint


Documents joints
Les classes d?eau dans l?enseignement agricole (PDF, 477.3 ko,)

Les actes du colloque Sup Agro Florac - juillet 2012


Du 09 au 12 juillet 2012, à Florac, s?est tenu le 5e colloque international de l?Institut d?éducation à l?agro-environnement, qui a réuni 120 acteurs de l?éducation au développement durable sur les territoires.

Inscrits dans le territoire de la francophonie (Québec, Belgique, Suisse...), les professionnels présents, issus de la recherche, de l?enseignement, de la gestion et de la production ainsi que de l?animation sur les territoires se sont retrouvés pour travailler, échanger, réfléchir sur « Éduquer au développement durable : nouveaux défis, nouvelles pratiques dans les territoires ? ». Animé de manière collaborative afin de favoriser l?intelligence collective, les rencontres et la convivialité, cet eco-événement était articulé autour d?apports théoriques et de phases d?ateliers et de forums (paroles d?acteurs-praticiens, partages d?expériences et d?outils).

=>Les actes du colloque EEDD 2012
et le site du colloque avec les vidéos, photos...

Les actions mises en oeuvre par les élèves écoresponsables dans l'enseignement agricole!


Cartographie des actions mises en oeuvre :

Présentation des actions mises en oeuvre :

Nom de l'établissement : LYCEE REINACH
Adresse : Domaine Reinach
1031 avenue Charles Albert
Localisation : La Motte-Servolex
cachauffedansleslyceesdubassinchamberien_la-motte-servolex.jpg

Ca chauffe dans les lycées du bassin chambérien !

Le projet en synthèse : 2014/2015 : Classe de Seconde GT : la seconde B
  • 23 élèves : 10 filles/13 garçons
  • Projet réalisé dans le cadre de l’EATDD
  • avec 6 autres lycées EN du bassin chambérien
Les actions concrètes en synthèse : Un sentier à idées pour agir!
Site Internet : http://www.reinach.fr
Personne-ressource et contact : Dominique BRUGIERE
Sous-titre ou complément de titre : Un sentier à idées pour agir!
Origine du projet ou de l’action : Projet EUREKA sur changement climatique.
Projet collectif (Education nationale et Education agricole)
7 Lycées du bassin chambérien
2014/2015
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : Politique, agriculteurs, constructeur bois....
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Financement EUREKA
Fond Etablissement
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Dominique BRUGIERE et Thérèse BEGUIN, enseignantes
CaChauffeDansLesLyceesDuBassinChamberien (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 06.11.2015 à 11:40, mise à jour le 02.06.2017 à 07:42.
Nom de l'établissement : LEGTA le CHESNOY
Adresse : 2190 avenue d'Antibes
45200 Amilly
Localisation : Amilly
gaspillagealimentairetrietrecyclagedesde_le-chesnoy.png

Gaspillage alimentaire, tri et recyclage des déchets

Le projet en synthèse : En partenariat avec la région CENTRE VAL de LOIRE, les personnels et les élèves du CHESNOY, nous menons sur site des actions en vue de réduire le gaspillage et trier les déchets alimentaires au self.
Une volontaire en service civique, Melinda TEBOULBI est présente 9H / semaine au CHESNOY pour le pilotage de ce projet.
Les déchets organiques (sauf  la viande) seront compostés au sein de l'exploitation avec la participation des élèves
Aussi, afin de fédérer des liens entre les élèves et l'équipe de restauration, les élèves sont sollicités 1H / an pour apporter leur contribution au rangement du self.
Les actions concrètes en synthèse : 1) Tri des déchets au self en 4 bacs : pain,
  • plastic, papier
  • déchets organiques (sauf la viande)
  • viande.

Le pain sera récupéré par des particuliers, les déchets organiques (sauf la viande) seront compostés au sein de l'exploitation. Pour ce faire, nous avons besoin de la participation des jeunes pour l'acheminement de ces déchets (à savoir, pour un élève, 1 semaine dans l'année scolaire).

2) A travers cette démarche, nous souhaitons aussi fédérer des liens entre les élèves et l'équipe de restauration. Nous demanderons de ce fait, aux élèves de participer pendant cette même semaine au rangement du self (10 minutes par jour).
Mots clés :
Site Internet : http://www.lechesnoy.fr
Personne-ressource et contact : Virginie FORGERON
Sous-titre ou complément de titre : idem
Sous-thèmes abordés : idem
Origine du projet ou de l’action : Une première démarche a été initiée lors d'un travail de groupe PIC en BTSA ACSE l'année 2014 _ 2015.

la vidéo sera présentée lors de la rencontre nationale
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : Sensibiliser l'ensemble des élèves et étudiants du CHESNOY dans leur consommation alimentaire.
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : Conseil régional CENTRE val de LOIRE.
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Melinda TEBOULBI.
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : Tri des déchets quotidiennement dans un but économique
Récupération des déchets 2 fois / semaine dans un but écologique
Aide au nettoyage du self une semaine / an dans un but social
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Planning annuel (répartition des élèves)
Évaluation (forme, critères, indicateurs)  : Partenariat avec la région pour l'achat d'un gaspi-pain afin de mesurer la quantité de pain gaspillé.
Quelles actions réalisées et quels résultats obtenus (visibles et moins visibles)  : - Sensibilisation des jeunes par une réunion plénière afin d'expliquer le projet de lutte contre le gaspillage au self.

- Panneaux d'affichage afin d'aider les élèves et étudiants à trier leurs déchets.

- Vidéo réalisée par les jeunes de BTSA ACSE de lutte contre le gaspillage au self qui est diffusée chaque midi au self, afin de sensibiliser les jeunes.
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : - Projet en cours non évalué.
Analyse du projet ou de l’action et améliorations ou perspectives  : - Projet en cours, avec bilan prévu en fin d'année scolaire.
GaspillageAlimentaireTriEtRecyclageDesDe (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 05.11.2015 à 17:52, mise à jour le 02.06.2017 à 07:43.
Nom de l'établissement : Lycée agricole de Vendôme
Adresse : Route de la Vallée du Loir
BP 106 Areines
41106 Vendôme Cedex
Localisation : VENDOME
gestionetvalorisationdesdechetsdequipemen_vendome.jpg

Gestion et valorisation des Déchets d'équipements électriques et électroniques - DEEE

Le projet en synthèse : Constat : les adolescents, lycéens, étudiants, utilisent beaucoup de téléphones portables, smartphones, ordinateurs portables. Ils ne savent pas comment ces objets sont fabriqués et recyclés.

Objectif : Faire prendre conscience des déchets des DEEE, des matériaux et terres rares nécessaires à leur fabrication, aux conditions d'extraction de ces terres rares et au recyclage de ces déchets.
Les actions concrètes en synthèse : Proposer huit ateliers DEEE :
- collecte de DEEE
- ateliers de démontage pour comprendre quels sont les composants recyclables ou non
- ateliers de mise en scène de ces DEEE dans le cadre de la COP
- installation de la création au sein du lycée pour sensibiliser l'ensemble des usagers
Mots clés :
Personne-ressource et contact : Marilyn Genest
Sous-titre ou complément de titre : Gestion et valorisation des Déchets d'équipements électriques et électroniques - DEEE
Sous-thèmes abordés : Prolifération des équipements électriques et électroniques dans le monde, en France
Suréquipement - Société de consommation
Fragilité des équipements
Gestion des DEEE
Collecte des déchets
Recyclage des déchets
Origine du projet ou de l’action : Public adolescent, très utilisateurs d'objets électroniques
Volonté de sensibiliser, de faire prendre conscience

Désir de recycler tout le matériel informatique du lycée
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : Objectif : Faire prendre conscience des déchets des DEEE, des matériaux et terres rares nécessaires à leur fabrication, aux conditions d'extraction de ces terres rares et au recyclage de ces déchets.
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : Valdem - syndicat de collecte des déchets du territoire de Vendôme
Eco organisme Eco Systèmes
Ecole et Nature, Réseau national d'éducation à la nature
Graine Centre, Réseau régional d'éducation à la nature
Association de protection de la nature locale : Athéna
Région Centre Val de Loire
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Subventionnés par Eco-systèmes (partenariat avec Ecole et Nature)
Lycée agricole de Vendôme
2 enseignants - 2 éco-animateurs - Elèves volontaires éco-responsables
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : jeunes volontaires de toutes classes et tous niveaux (50 élèves)
+ une classe de seconde générale (34 élèves)
ateliers encadrés par les 2 écoanimateurs, enseignants et intervenants

Responsabilité de démontage et de création artistique
Création de supports de communication
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Projet réalisé dans le cadre de l'obtention du label Eco-Lycée

Porteur du projet : comité de suivi Eco-lycée

Personnes impliquées : 2 écoanimateurs, enseignants et intervenants lycéens et étudiants
durée : un temps fort d'octobre à décembre 2015 avec la réalisation des ateliers + de janvier à mai 2016 : gestion de l'ensemble des DEEE du lycée et réflexion du recyclage des matériels du lycée.
Public cible : lycéens, étudiants, personnels du lycée
méthodologie : mise en place d'ateliers et de communication "coup de poing"
Évaluation (forme, critères, indicateurs)  : Participation active au projet.
Nombre de personnes sensibilisées
Nombre de déchets (tonnage) de DEEE recyclés sur le lycée
Quelles actions réalisées et quels résultats obtenus (visibles et moins visibles)  : projet en cours de réalisation
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : projet en cours de réalisation
Analyse du projet ou de l’action et améliorations ou perspectives  : projet en cours de réalisation
Bibliographie : Cash Investigation : Les secrets inavouables de nos téléphones portables
GestionEtValorisationDesDechetsDEquipemen (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 12.11.2015 à 11:09, mise à jour le 02.06.2017 à 07:53.
Nom de l'établissement : L.P.A. de Borgo
Adresse : 650 Route de Purettone
20290 BORGO
Localisation : Haute-Corse (BORGO)
impactsduchangementclimatiquesurlabiodive_borgho.png

Impacts du changement climatique sur la biodiversité marine de Corse

Le projet en synthèse : A partir du constat des modifications de la biodiversité marine locale, les élèves du lycée professionnel agricole de Borgo ont analysé en quoi les variations climatiques (réchauffement, régime des vents, élévation du niveau de la mer, érosion des sols...), ont-elles des conséquences sur la production primaire (phytoplancton). Ces phénomènes entraînent l'apparition de nouvelles espèces invasives et simultanément la régression d'espèces locales.
Les actions concrètes en synthèse : Les actions concrètes seront définies ultérieurement, au retour des Rencontres Nationales des élèves éco-responsables.
Site Internet : http://www.epl-borgo.fr/
Personne-ressource et contact : Sandrine CASANOVA
Sous-titre ou complément de titre : En quoi le réchauffement climatique impacte-t-il la production primaire ?
Sous-thèmes abordés : A définir ultérieurement
Origine du projet ou de l’action : Ce projet fait suite à la tenue d'une conférence début novembre 2015 à la STARESO (Station de Recherches Océanographiques et Sous-marines) de Calvi (Haute-Corse) et de son Directeur, Monsieur Pierre Lejeune.
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : A définir ultérieurement
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : STARESO Calvi
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : A définir ultérieurement
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : Le projet va être conduit avec 4 élèves d'une classe de Terminale Bac technologique STAV ( Science et Technologie de l'Agronomie et du Vivant), option "Aménagement et valorisation des espaces.
Il sera réalisé hors temps scolaire, c'est-à-dire le soir après les cours et le mercredi après-midi, ainsi qu'une partie du vendredi après-midi.
Les objectifs visés seront la valorisation de compétences extra-scolaires (travaux en groupes restreints, recherche documentaire en autonomie...).
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : A définir ultérieurement
Évaluation (forme, critères, indicateurs)  : Evaluation : diaporama + compte-rendus présentés à l'ensemble de la classe et aux équipes pédagogiques de la filière STAV;
Quelles actions réalisées et quels résultats obtenus (visibles et moins visibles)  : A définir ultérieurement
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : A définir ultérieurement
Analyse du projet ou de l’action et améliorations ou perspectives  : A définir ultérieurement
ImpactsDuChangementClimatiqueSurLaBiodive (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 14.11.2015 à 22:48, mise à jour le 02.06.2017 à 07:50.
Nom de l'établissement : LEGTA LE PARACLET - AMIENS
Localisation : COTTENCHY 80440
lagroforesterielagriculturededemain_le-paraclet.jpg

L'agroforesterie : l'agriculture de demain

Le projet en synthèse : Dans le cadre d'une action pilotée par le conseil régional de Picardie et le rectorat d'Amiens (80), les élèves de la classe de terminale du bac techno filière aménagement et valorisation de l'espace ont mené une réflexion sur le thème du changement climatique.
A ce titre, ils ont cherché des alternatives à l'agriculture d'aujourd'hui et se sont tournés vers les systèmes agroforestiers. Ils ont construit leurs savoirs à travers ce projet en étudiant les bénéfices agronomiques et environnementaux d'une part de l'agroforesterie et d'autre part la filière bois énergie.
Les actions concrètes en synthèse : Participation à :
- Séminaire sur le changement climatique à Amiens
- Forum Education au Développement Durable à Amiens
- Journée régionale de la jeunesse
- Conférence Climat – Energie
- Forum de restitution des propositions, labellisation E3D
Site Internet : http://leparacletamiens.fr/
Personne-ressource et contact : HALEUX Mégane
Sous-titre ou complément de titre : alliance entre énergie et agriculture
Sous-thèmes abordés : Changement climatique (causes et conséquences)
Filière bois énergie
Captation du Carbone (photosynthèse)
Bénéfices agronomiques
Origine du projet ou de l’action : Participation à un projet piloté par la région Picardie et le rectorat d'Amiens et s'inscrit dans le projet de l'établissement EPL Le Paraclet.
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : - En externe
Sensibilisation au DD, aux enjeux et à l’évolution du climat;
Mise en réseau des connaissances;
Réflexion et propositions en faveur du climat.

- En interne au LEGTA Paraclet
Accompagner les élèves dans cette démarche;
Etudier des compétences en lien avec le projet;
S’engager dans une dynamique de projets.
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : CRP (Conseil régional de Picardie)
Rectorat d'Amiens
Collège Victor Hugo de HAM
Ecole élémentaire Jules Verne de HAM
ADEME
CRPF
INRA ESTREES-MONS
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Enveloppe du Conseil Régional de Picardie (1000€)

Moyens humains :
- M. Bienaimé et M. Audrechy (2 enseignants sur les temps de cours et hors classe)
- M. Browne (Proviseur)
- M. Leblanc (proviseur adjoint)
- Melle Colpaert (Service Civique Environnement)
- Mme Haleux (CPE)
- Elèves : M. Mayol, M. Cailloin, Melle Collot, M. Durenne, Melle Lengelle, M. Pringarbe
bf_imclogo_paraclet.jpg
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : Temps de cours
Hors cours (mercredi après-midi)
Autonomie : réalisation des présentations, restitution et compte rendu
Compétences : Aisance orale, assurance dans la prise de parole, aptitude à vulgariser l'information
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Porteurs du projet : la région Picardie (Mme Abdellatif)
Personnes impliquées : M. Bienaimé, M. Audrechy, M. Browne, M. Leblanc, Melle Colpaert, Mme Haleux
Organe de pilotage : LEGTA Le Paraclet
Public ciblé : Ecole élémentaire et collège de Ham, personnels et apprenants du lycée du Paraclet
Évaluation (forme, critères, indicateurs)  : Fin du projet COP 21 en Novembre 2015
Indicateur : labellisation E3D de l'établissement
Quelles actions réalisées et quels résultats obtenus (visibles et moins visibles)  : Réalisation d'une journée de rencontre avec les établissements partenaires où les élèves du Paraclet se sont positionnés en temps qu'enseignant.
Participation aux journées régionales de la jeunesse et de l'environnement en mai 2015
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : Lancement en novembre 2015 du projet Agroforesterie et application opérationnelle (plantation d'arbres et de haies) sur les terres du LEGTA du Paraclet.
Analyse du projet ou de l’action et améliorations ou perspectives  : Ce projet a permis de créer des initiatives et de sensibiliser le public au changement climatique, de le prendre en compte dans la lutte contre l'émission de gaz à effet de serre.
Trouver des solutions : notre solution l'Agroforesterie.
Ce projet COP 21 a permis de poser les bases du projet agroforestier de l'établissement et de l'exploitation qui s'engage sur 3 ans.
Les objectifs sont atteints.
Perspectives : réalisation d'opérations concrètes et à court terme de plantation d'arbres et arbustes.
bf_imdlogo_paraclet.jpg
LAgroforesterieLAgricultureDeDemain (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 05.11.2015 à 19:06, mise à jour le 02.06.2017 à 07:54.
Nom de l'établissement : LPA CM de la Condamine
Adresse : 4, allée du Général Montagne
BP83
34120 Pézenas
Localisation : Languedoc-Roussillon
lecocantinedelacondamine_pezenas.jpg

L'écocantine de la Condamine

Le projet en synthèse : L'idée est de faire une cantine exemplaire, c'est-à-dire un lieu où on mange bien, où on raisonne l'approvisionnement, où on limite le gaspillage alimentaire, où on limite et valorise les déchets.
Les actions concrètes en synthèse : Toutes les actions sont réfléchies conjointement par les élèves et le service restauration (le chef cuisinier, en particulier).
- Mettre en place un réseau pour privilégier le circuit-court. Communiquer au self sur l'approvisionnement, l'origine des produits
- Limiter le gaspillage. Education du consommateur au "je ne mets dans mon plateau que ce que je vais manger". Travail sur les modes de distribution des plats, sur l'utilisation des restes...Communication au self pour éduquer
-Limiter et valoriser les déchets. Travail au niveau de l'approvisionnement. Tri des déchets. Valorisation du pain (pour des producteurs de volaille), des déchets végétaux (lombricomposteurs géants), projet de poulailler de quartier ...
Personne-ressource et contact : Gaëlle Pörtassau, Animatrice EDD,
Sous-titre ou complément de titre : Montrer l'exemple pour éduquer
Sous-thèmes abordés : - approvisionnement en circuit court
- gestion des déchets
- lutte contre le gaspillage alimentaire
Origine du projet ou de l’action : Depuis une dizaine d'années déjà, volonté des adultes de l'établissement de montrer que l'on peut et l'on doit être un consommateur responsable.
LEcocantineDeLaCondamine (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 31.10.2015 à 10:30, mise à jour le 02.06.2017 à 08:01.
Nom de l'établissement : Lycée privé Sainte Maure
Localisation : 105 route de Mery 10150 Sainte Maure
les4emeagissentpourlaplanete_ste-maure.jpg

Les 4ème agissent pour la planète

Le projet en synthèse : L’année scolaire 2015-2016 des deux classes de 4eme du lycée privé Sainte Maure sera rythmée par de nombreux temps forts, dédiés au thème du « réchauffement climatique ».

Au-delà de ces temps forts, cette thématique sera reprise durant l’année scolaire par l’ensemble de l’équipe pédagogique en interdisciplinarité et transdisciplinarité.
L'année scolaire sera clôturée par une restitution aux familles des élèves.
Les actions concrètes en synthèse : Participation aux RNE2, suivi et décryptage des informations relayées par les médias au sujet de la COP21, participation aux 8ème Récid'Eau (visite du site, rencontre avec le parrain Vincent Hilaire - journaliste photographe, inscription au concours d'arts plastiques), collaboration à l’opération "un arbre pour le climat" organisée par la ville de Troyes, voyage d'études et classe d'eau, sur ce thème, ateliers à la journée portes ouvertes de l'établissement le 24 avril 2016, acquisition et utilisation d'une station météo, présentation des actions, travaux aux familles par les élèves, soirées-débat avec projection vidéo.
Personne-ressource et contact : Olivier Berthelot
Sous-titre ou complément de titre : Année scolaire 2015/2016 : Un parcours pluridisciplinaire pour sensibiliser les 4èmes au réchauffeme
Sous-thèmes abordés : Le réchauffement climatique sous différents angles : approche scientifique, historique, géographique, écologique, citoyenne, économique,...
Origine du projet ou de l’action : De nombreuses classes d'eau, participations aux récid'eau depuis la 3éme édition.
Suite aux réunions bilans de fin d'année scolaire 2014/2015, pour s'adapter à un public de jeunes élèves, dit "génération zapping", l'équipe pédagogique des 4èmes du Lycée de Sainte Maure souhaite travailler sur une thématique, tout au long de l'année. Ce thème, en lien avec l'actualité, sert de fil conducteur et assure un lien entre les disciplines, les contenus pédagogiques, les enseignants et les apprenants.
La tenue de la COP21, du 30 novembre au 11 décembre 2015 cette année a conduit naturellement l'équipe à choisir la thématique du "réchauffement climatique".
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : Agence de l'eau Seine Normandie, Association des Maires de France, communauté d'agglomération du Grand Troyes, Réseau national d'éducation pour un développement durable de l'éducation agricole...
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Les actions sont cofinancées par l'établissement, l'Agence de l'eau, Réseau nationale d'éducation pour un développement durable de l'éducation agricole...
Organisation singulière de l'année: des semaines, journées et soirées sont réservées à ces activités.
Un projet d'acquisition de station météo est en cours. Le programme et la destination du voyage d'étude, ainsi que le programme de la classe d'eau restent à finaliser.
L'ensemble de l'équipe pédagogique est mobilisé, ainsi que de nombreux intervenants.
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : Cette approche permet de favoriser l'apprentissage des élèves dans un cadre pluridisciplinaire.

Les jeunes sont davantage acteurs. Ils ont élu quatre élèves éco-correspondants qui seront ambassadeurs de l'établissement pour participer aux RNE2. Ils participent aux rencontres des Récid'eau, au concours d'arts plastiques, au voyage d'études et à la classe d'eau. Ils relèvent et assurent le suivi des données météo sur le site du lycée. Ils animent un stand aux journées portes ouvertes. Ils restituent le travail de l'année à leur famille durant un temps fort, pour clôturer l'année.

Lors des échanges qu'ils réalisent sur la thématique et des actions qu'ils mènent, ils apprennent à écouter et à entendre la parole de l'autre, à s'exprimer clairement devant un groupe et prennent, pour quelques-uns confiance en eux. Ils gagnent en savoir, savoir-être, savoir-vivre et savoir-faire.

Il est également question, pour eux, d'être capable d'effectuer des choix et de les justifier ; par ailleurs, il s'agit d'apprendre à travailler avec rigueur et à travailler en équipe lors de la réalisation de certaines tâches
Ils peuvent valoriser des capacités artistiques et techniques; les ambassadeurs, quant à eux portent les projets de la classe et développent leur responsabilité.
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : L'ensemble de l'équipe pédagogique et de direction est impliqué.
Pilote: Olivier Berthelot
Des réunions de travail sont organisées à la demande de l'équipe.
Conseils de classe, réunions parents-professeurs, journée portes ouvertes
Évaluation (forme, critères, indicateurs)  : Indicateurs: motivation, implication, comportement global des élèves en cours et en sorties-projets, retour des élèves lors des conseils de classe, notes et résultats scolaires, retour des familles...
Restitution autour d'un évènementiel en présence des familles.
Taux de fréquentation du stand lors des journées portes ouvertes.
Quelles actions réalisées et quels résultats obtenus (visibles et moins visibles)  : Ce projet s'inscrit dans la suite logique des actions menées depuis plusieurs années par les promotions précédentes :
o Classes d'eau dans tous les cycles
o Participation à l'opération de "La Seine au 7ème continent"
o Plantation d'arbres, de haie
o Recyclage des stylos
o Dégustation et promotion de produit locaux
o Distribution de pommes pendant la semaine du goût
o Nettoyage des berges de Seine

Ces actions pédagogiques viennent en écho aux référentiels de formation et permettent de donner du sens à la notion de Développement Durable. Elles apportent une valeur écocitoyenne aux élèves.
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : Cette notion de projet "fil conducteur" sera renouvelée en classe de 4ème.
La notion de sensibilisation au réchauffement doit perdurer dans l'établissement à travers des actions éducatives en lien avec le développement durable.
Les suivis météo sur le site de l'établissement seront poursuivis.
Analyse du projet ou de l’action et améliorations ou perspectives  : Projet en cours.
Un bilan sera établi en fin d'année scolaire.
La mobilisation de l'ensemble de l'équipe pédagogique est indispensable.
Le thème choisi doit être validé dès le mois de juin, afin que les enseignants s'approprient le projet et adaptent les contenus pédago
Les4emeAgissentPourLaPlanete (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 19.11.2015 à 11:32, mise à jour le 02.06.2017 à 08:02.
Nom de l'établissement : Nantes Terre Atlantique
Adresse : Site de Jules Rieffel :
5 rue de la Syonnière
44 800 Saint-Herblain
Localisation : 44 800 Saint Herblain
lesactionsdesecosresponsables_img_3887.jpg

Les actions des EcosResponsables

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : - La coopération internationale : filière cacao (Cameroun)
- Biodiversité : Volière, Hérisson, Apiculture, groupe naturaliste, éco-pâturage
- Produire autrement : Aquaponie, Permaculture
- Gestion des déchets
- Intergénérationnel
Présentation succincte : La coopération internationale :
En partenariat avec le Collège Régional d'Agriculture d'Ebolowa, pour la création d'une filière de transformation du chocolat. Cette filière permet aux agriculture du Cameroun de valoriser la matière première (cacao), et de pouvoir vivre de leur métier.

Biodiversité :
La volière et les hérissons sont accueilli sur le site du lycée. Suite à des soins vétérinaires en partenariat avec l'école vétérinaire d'Orinis de Nantes, les animaux sont réhabilités.
La mise en place de ruchers, permet au élèves d'apprendre à connaitre les abeilles.
Le groupe naturaliste recense les espèces animales ou végétales des 35 ha du lycée et édite un bulletin. Les informations obtenues sont transmises à des associations de protection de la faune et de la flore.
L'éco-pâturage est pratiqué à Jules Rieffel pour pouvoir entretenir les 35 ha et produire de la viande. Les ânes et moutons (espèce régionale), permettent le pâturage.

Produire autrement :
L'aquaponie permet la double production de végétaux et de poissons grâce aux échanges de ces deux organismes. Un circuit permet la récupération des minéraux est bactéries de ces êtres vivants pour une production efficace.
La permaculture permet la cohabitation et des interactions positive sur les végétaux toute l'année.

Gestion des déchets :
Tri des déchets au self avec un compost, et le pain est donné à une association.

Intergénérationnel :
Activités ludiques avec des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer (dans un accueil de jour). Ces activités permettent les échanges entre les différentes générations.

Tous ces projets permettent de favoriser l'autonomie des EcosResponsables et le développement des compétences personnelles et professionnelles.
Le projet en synthèse : Tous ces projets permettent de favoriser l'autonomie des EcosResponsables et le développement des compétences personnelles et professionnelles réutilisables.

Personne-ressource et contact : Florent DIONIZY
Sous-titre ou complément de titre : Projets des EcosResponsables
Origine du projet ou de l’action : Idées des élèves. Et mise en place des projets par les élèves.
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : Création d'activités qui ont pour but de créer de nouvelles actions pour le développement durable.
De rendre autonome les élèves investis dans des projets qui leurs plaisent et de leur choix.
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : Oniris (école vétérinaire de Nantes) pour la réhabilitation des oiseaux et hérissons.
Le collège régional d'agriculture d'Ebolowa pour la filière de transformation du chocolat.
L'accueil de jour de Saint-Herblain pour le projet inter-générations.
La mairie de Saint-Herblain pour l'éco-pâturage des ânes dans le parc de la Gournerie.
L'association "Pain contre la faim" pour le tri des déchets.
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : AERA : Association des EcosResponsables et Associés
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : Des réunions sont prévues tous les mardis midi.
L'implication dans les projets se passent lors des temps libres, principalement le soir.
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Florent Dionizy est le référent et principal organisateur des écoresponsables (charger de mission du développement durable).
Des professeurs sont impliqués dans divers projets.
Les élèves sont les premiers acteurs des projets et organisation.
Quelles actions réalisées et quels résultats obtenus (visibles et moins visibles)  : Développement des compétences individuelles et collectives.
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : La participation aux différents projets permet le développement de dossier de compétences.
LesActionsDesEcosresponsables (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 02.06.2017 à 09:58, mise à jour le 19.12.2017 à 10:33.
Nom de l'établissement : LEGTA Obernai
Adresse : 44 Boulevard de l'Europe
67210 OBERNAI
Localisation : OBERNAI
lesbiocharsunesolutionpourlavenirdela_obernai.jpg

Les biochars, une solution pour l'avenir de l'agriculture?

Le projet en synthèse : Après avoir été sensibilisés aux Biochars, nous avons souhaité approfondir le sujet et étudier la faisabilité de cette stratégie culturale. Non convaincus par la seule dimension agronomique du procédé, nous avons alors abordé son aspect environnemental, qui nous semble relativement intéressant.

Nous désirons donc aborder le sujet sous différents aspects, à savoir:
- La terra preta des précolombiens, cet or noir légendaire
- La pyrolyse, cette réaction exothermique qui nous permet d'obtenir du charbon de bois, en dégageant très peu de gaz à effet de serre
- Les biochars et la vie du sol: vers une amélioration de la qualité des sols?
- Les biochars: un puits de carbone durable?
Les actions concrètes en synthèse : Nous avons participé à un voyage d'études en Allemagne, par lequel nous avons pu discuter avec des doctorants qui étudient le sujet, mais également avec des agriculteurs qui essaient ce procédé sur leurs exploitations agricoles.
Nous nous sommes également entretenus avec M. Sitki Kurhan, de la société Terra Magica, qui commercialise du biochar en sacs (à la manière du terreau) qu'il préconise pour le jardinage.
Pour notre part, en parallèle aux expériences de M. Freddy Merckling sur la houblonnière du lycée, nous avons fait pousser du maïs dans des bacs contenant différentes proportions de biochar afin d'observer d'éventuelles singularités.
Mots clés :
Personne-ressource et contact : Michel Jacob, Bernard Wentz et Anne Ritzenthaler
Sous-titre ou complément de titre : Le biochar: une solution agronomique pour lutter contre le réchauffement climatique
Sous-thèmes abordés : -Agronomie
-Chimie (pyrolyse)
-Environnement
-CO2
-Vie du sol
Origine du projet ou de l’action : Le projet est venu d'une idée de M. Merckling, le chef de l'exploitation du lycée agricole.
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : Nous souhaitons dans un premier temps faire découvrir les biochars à un public plus large pour en favoriser l'usage, et ainsi la production.
L'objectif secondaire serait d'amorcer un projet d'unité de pyrolyse à l'échelle locale, en partenariat avec le lycée agricole, divers agriculteurs ou autres organismes.
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : -Freddy Merckling (chef d'exploitation du lycée agricole)
-Michel Jacob (professeur d'Agronomie)
-Bernard Wentz (DRAAF)
-Anne Ritzenthaler (professeur d'ESC)
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Un petit budget expérimental a été obtenu auprès de M. Merckling.
Déplacements (Allemagne)
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : Dans le cadre d'un Projet d'Initiatives et de Communication, sur quelques plages de cours et beaucoup de plages hors cours.
Nous sommes en autonomie, mais suivis de près par nos professeurs coordinateurs.
Ce projet est nécessaire à l'obtention du BTS.
LesBiocharsUneSolutionPourLAvenirDeLA (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 29.10.2015 à 17:13, mise à jour le 02.06.2017 à 08:08.
Nom de l'établissement : LEAP st sorlin
Adresse : 10 place de la Halle
01150 St Sorlin en Bugey
Localisation : saint sorlin en bugey
luttonscontrelegaspillage_sorlin.jpg

luttons contre le gaspillage

Le projet en synthèse : Lutte contre le gaspillage alimentaire et favoriser le recyclage
Les actions concrètes en synthèse : Gaspillage alimentaire
Installation d'un gachimètre à pain pour faire prendre conscience du gaspillage de pain
Chaque élève ne prendre qu'une tranche au premier passage mais peut revenir se servir
la quantité de pain jetée est passée de 38 baguettes à 28 dans les 7 premières semaines de cours
l'action doit se poursuivre par une lutte contre le gaspillage alimentaire dans sa totalité avec pesée des quantités de nourriture jetée
Installation de composteurs
recyclage du papier
visite de déchetteries
Mots clés :
Personne-ressource et contact : genevieve bouvet agnelli
Sous-titre ou complément de titre : n'en perdons plus une miette
Origine du projet ou de l’action : constatation de la quantité de pain jetée au self du lycée
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : sociéte de restauration : suivi de la quantité de pain jeté, installation du gachimètre et entretien
LuttonsContreLeGaspillage (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 04.11.2015 à 15:23, mise à jour le 02.06.2017 à 08:32.
Nom de l'établissement : lycée agricole de St lÔ thère
Localisation : 50620 Le Hommet d'Arthenay
mieuxnourrirleshommesdemain_st-lo.jpg

mieux nourrir les hommes demain

Le projet en synthèse : Les projet émanent du projet d'établissement en développement durable.
Certains sont pris en charge par les élèves et d'autres sont à l'initiatives des encadrants.
Les actions concrètes en synthèse : un fruit à la récré : sensibiliser les élèves à diversifier leur alimentation en mangeant des fruits de saison.
élaboration d'une plaquette pour la préservation des milieux aquatiques
l'agroécologie sur l'exploitation
l'heure de vie lycéenne pour avoir du temps pour s'engager et participer à la vie collective du lycée.
Mots clés :
Site Internet : http://saint-lo-there.fr
Personne-ressource et contact : line lecomte
Sous-titre ou complément de titre : un fruit à la récréation
Origine du projet ou de l’action : Lors de la commission alimentation à laquelle assistait plusieurs élèves l'idée est sortie que le goûter était toujours le même. D'autre part, les délégués de classe , lors de leur journée de formation, ont imaginé de projets qui répondraient aux objectifs du projet d'établissement dont les axes sont Produire et transformer responsable, Mieux vivre ensemble, Impliquer l'EPL dans le territoire, Apprendre au XXI ème siècle et Eduquer aujourd'hui.
Ils ont imaginé proposer des fruits à la récréation de l'après-midi.
Objectifs du projet ou de l’action (principaux et secondaires)  : Un moment convivial et sain.
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : France agrimer
Le personnel des cuisines
Les surveillants
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : france Agrimer subvention à 76 % produits frais hors taxe

Les animations ont été réalisées par les élèves :
brochettes de fruits
smothies
bf_imcimg_4797.jpg
Quelle place aux jeunes et dans quel cadre (cours/hors cours, degré d'autonomie/responsabilité, valorisation des compétences...)  : les jeunes se sont mobilisé sur l'heure de vie lycéenne (le jeudi de 13H30-14H30)
ils ont élaboré le budget, présenté leur projet à la direction et préparé les animations.
Ils ont été soutenus par Line Lecomte, animatrice dd.
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Corentin Pelletier, Ophélie Lefeuvre et Mathieu Lavalley ont mené à bien cette opération en organisant la distribution tous les jeudis et en la ponctuant d’animations.

Calendrier : Commencer une distribution de fruits lors de la pause de 15H20 à partir du jeudi 12 mars. Ce jeudi faire une animation autour des fruits en faisant des brochettes de fruits à distribuer. Une autre animation est prévue le 7 mai avec préparation de smothies.
distributions : 12 mars, 19 mars, 26 mars, 2 avril, 9 avril, 7 mai, 21 mai, 28 mai, 4 juin!
Évaluation (forme, critères, indicateurs)  : Contrairement aux idées reçues de la part des surveillants et du personnel de cuisine, les élèves n'ont pas gâché les fruits proposé. Au contraire, l'offre n'était pas toujours assez importante pour satisfaire tout le monde.

Le choix de la date des animations est difficile.
Quelles suites du projet ou de l’action ? Qu'est-ce que cela a permis ? (pour les apprenants, les équipes éducatives, l’établissement, au niveau de l'EA...)  : L'opération a été un succès. Pour preuve , lors du premier conseil des délégués,elle a été plébiscitée. Il faudra trouver des volontaires pour la reconduire et mettre en place des animations. La nécessité des faire des animation ne va pas de soi pour les élèves. or c'est une des conditions pour être subventionné par France Agrimer mais aussi pour s'assurer de la bonne réception de l'opération.
MieuxNourrirLesHommesDemain (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 03.11.2015 à 14:39, mise à jour le 02.06.2017 à 08:12.
Nom de l'établissement : lycée agricole public de l'Orne SEES
Adresse : Avenue du 11 novembre
61500 SEES
Localisation : Sées

projet en construction

Personne-ressource et contact : maria saunier
Sous-titre ou complément de titre : mise en place d'un groupe éco-responsable dans l'établissement
ProjetEnConstruction (Recueil d'expériences Jeunes de l'EA)
créée le 13.11.2018 à 15:26, mise à jour le 13.11.2018 à 15:26.
L'action {{TextSearch}} permet de lister les pages contenant un ou plusieurs mots entré(s) par l'utilisateur.
On peut la voir en action sur la page RechercheTexte.

Cette action utilise la fonction d'indexation en texte intégral de MySQL et hérite de ses qualités et défauts :
  • la recherche est quasi instantanée
  • la recherche est limitée à des mots de 4 lettres au minimim
  • la recherche n'accepte pas de caractères génériques (ou caractères joker : ".*?", etc.)
  • la recherche n'est pas lématisée : la recherche de "protocole" ne trouvera pas "protocoles" ; la recherche de "lascif" ne trouvera pas "lascive"
  • la recherche n'est pas effectuée sur une partie de MotWiki : la recherche de "text" ne donnera pas ActionTextSearch pour résultat


L'action {{trail toc="NomDePage"}} permet de lier des pages entres elles grace à une page de sommaire. Cette action affiche un navigateur du type "précedente/suivante" en indiquant le nom des pages précende et suivante.

Paramètre

Le paramètre toc permet d'indiquer le nom de la page contenant le liste des pages liées.

Configuration

L'aspet des liens du navigateur est définis par deux classe CSS présente dans wakka.css :

.trail_table { line-height: 30px;}
.trail_button { color: #993333; }


Ecriture d'une page "toc"

Cette page peut contenir n'importe quel texte. Les règles qui permettent de définir la liste des pages liées sont :
  • Le nom de la page appartient à une liste (numéroté, à bulle ou sans signe)
  • Le nom de la page est le 1er mot de chaque élément de la liste
  • Les liens [[NomPageWikiNi Nom d'une page WikiNi]] sont acceptés et doivent être le 1er mot de chaque éléments de la liste.

Un exemple de page sommaire :


Sommaire


Texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.

  • Page1 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
  • Page2 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
  • Vers la page 3 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
    • Page31 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
    • Page32 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
  • Page4 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte

texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte.
  • Page5 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte
  • Page6 : texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte texte

L'action {{UserSettings}} permet aux utilisateurs d'effectuer les actions suivantes :
  • création d'un nouveau compte
  • authentification
  • réglage des paramètres utilisateur
  • changement de mot-de-passe

On peut la voir en action dans les ParametresUtilisateur.


L'action {{WantedPages}} liste tous les MotWiki du site qui n'ont pas vu la création d'une page.
Cette page est visible en action sur les PagesACreer.


Appels à projet

la fête des possibles, Créons demain près de chez nous


La Fête des Possibles 2019 a pour objectif de rendre visible toutes les initiatives citoyennes qui construisent une société plus juste, plus écolo et plus humaine, et d’inviter les citoyennes et citoyens à découvrir et agir. Tous les rendez-vous qui s’inscrivent dans la Fête des Possibles profiteront d’une communication nationale, et ils pourront également apposer un label Fête des Possibles sur leurs supports de communication. Pour ce faire, les rendez-vous doivent respecter les critères d’organisation et suivre autant que possible les règles de fonctionnement

Date début : 14 septembre 2019
Date fin : 29 septembre 2019
Site internet : https://fete-des-possibles.org/criteres-dorganisation/

La semaine européenne du développement durable

La Semaine européenne du développement durable a lieu chaque année du 30 mai au 5 juin. Elle a pour objectifs de promouvoir le développement durable, de sensibiliser chacun à ses enjeux et de faciliter une mobilisation concrète tant individuelle que collective. En 2017, de nombreux citoyens répartis dans 30 pays, membres ou non de l'Union européenne, ont participé, avec 3 978 initiatives, activités et événements, dont 1 291 en France !
Elle contribue à sensibiliser les citoyens et différents acteurs aux 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par les Etats membres des Nations Unis et qui doivent être atteints à l'horizon 2030 dans le but d'éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité pour tous.

Date début : 30 mai 2019
Date fin : 05 juin 2019
Site internet : http://evenements.developpement-durable.gouv.fr

Fondation de France pour l’environnement - La transition écologique, ici et ensemble

Quel que soit le territoire concerné (rural, littoral, urbain, péri-urbain, montagnard…), et quelle que soit la thématique (énergie, climat, agriculture, alimentation, biodiversité, déchets…), la Fondation de France entend soutenir des projets qui:
  • • ont pour objet de concourir à la transition écologique dans son ambition transformative et solidaire de la société. La transition écologique doit permettre l’évolution de la société vers de nouveaux modes de vie à travers la réappropriation sociale des défis environnementaux ;
  • • prennent la forme d’actions portant sur l’expérimentation, la mise en oeuvre puis la diffusion de pratiques ;
  • • s’appuient, dans une dynamique collective, sur une large participation des citoyens et des parties prenantes du territoire. La Fondation de France fait le pari que c’est de cette large participation à une échelle locale que pourra naître un changement profond et durable des modes de vie.

Date début : 30 janvier 2019
Date fin : 10 avril 2019 à 17h
Site internet : https://www.fondationdefrance.org/fr/la-transition-ecologique-ici-et-ensemble

Fondation de France pour l’environnement - Transitions alimentaires et agro-écologiques

Sont concernés par cet appel des projets visant à concevoir, tester, évaluer des innovations concourant à la transition agro-écologique et alimentaire et s’appuyant sur les interactions entre l’environnement, l’agriculture et l’alimentation.
Les projets soumis devront :
  • • s’inscrire dans un territoire dont on aura explicité les enjeux en matière d’environnement, d’agriculture et d’alimentation ;
  • • comporter un axe expérimentation important, éventuellement complété par de la modélisation, en lien avec une ou des unités de recherche compétentes dans les domaines explorés, dans une démarche de recherche-action pluridisciplinaire et impliquant des producteurs, des consommateurs et des citoyens ;
  • • intégrer une évaluation de la durabilité (environnementale, économique et sociale) de l’innovation testée ;
  • • se dérouler en France, métropole et/ou outre-mer; des comparaisons et échanges avec des initiatives internationales sont envisageables ;
  • • expliciter la méthodologie proposée, notamment la teneur du partenariat (articulation entre acteurs de terrain et de la recherche, coportage, formalisation…), le système de gestion et d’évaluation du projet ;
  • • inclure un volet diffusion et valorisation des résultats.

Date début : 30 janvier 2019
Date fin : 30 avril 2019 (17h)
Site internet : https://www.fondationdefrance.org/fr/transitions-alimentaires-et-agro-ecologiques

Les actus de l'E.A.

Nous vous proposons dans cette rubrique, de recenser des rencontres, séminaires, formation autour de la thématique de L'EDD. Vous pouvez nous proposer vos propres "rendez vous" en saisissant une fiche directement.

Ajouter un rendez vous
Formulaires Fiches Formats de données ID Actions
Ressources CSV JSON Widget 4
Etablissements
Présentation des établissements portant des actions
CSV JSON Widget 17
EcoResponsables CSV JSON Widget 8
Recueil d'expériences Jeunes de l'EA
Fiche recueil d'expériences créée par les jeunes
CSV JSON Widget 5
Actus de l'EA CSV JSON Widget 3
Agenda de l'EEDD CSV JSON Widget 7
Expériences éducatives
Fiches recueil d'expériences éducatives, a l'échelle d'un établissement ou d'un ensemble de classes, aboutissement à des réalisations concrètes
CSV JSON Widget 1
Initiatives dans l'EA CSV JSON Widget 18
Expériences pédagogiques
Fiche recueil d'expériences pédagogiques a l'échelle d'une classe, pas forcément de réalisations concrètes
CSV JSON Widget 2
Saisir un nouveau formulaire
Importer les formulaires d'un autre yeswiki

Exemple d'url pour obtenir des formulaires types: https://yeswiki.net


Formulaires ID

Adéquations

Présentation succincte : " Information, formation et actions en matière de développement durable, solidarité internationale, droits humains, égalité femmes-hommes. "

Adéquations est une association à but non lucratif, créée en 2003, dont le siège est à Paris. Elle intervient aux niveaux régional, national et international.

Son objectif général est l’information, la réflexion et l’action autour des thèmes suivants : développement humain durable, solidarité internationale, droits humains (en particulier égalité des femmes et des hommes), diversité et création culturelles…
Type de ressource : Site web
Site Internet : http://www.adequations.org/
L'administration n'est pas une tâche absolument nécessaire et WikiNi peut être utilisé tel quel, directement après son installation.

Vous pouvez cependant vouloir :
  • étendre ou restreindre des droits à tout ou partie des utilisateurs
  • réaliser des opérations impossibles pour un utilisateur normal :
    • nettoyer les spams
    • octroyer les droits d'administration à d'autres utilisateurs
    • modifier les droits d'accès à n'importe quelle page
    • etc.
Voyons l'étendue de ces possibilités.

1. Le groupe des administrateurs

A l'installation de WikiNi , un compte utilisateur a été créé qui appartient au groupe "admins". Tous les membres de ce groupe ont tous les droits sur le wiki. N'ajoutez à ce groupe que des personnes dont vous êtes sûrs.

2. Ajout d'autres comptes au groupes des administrateur

Le premier compte administrateur peut ajouter d'autres comptes au groupe des administrateurs, via l'action {{editgroups}} (cf. ActionEditGroups ).

3. Gestion des droits d'accès et suppression de pages

Les administrateurs peuvent :
  • gérer les droits d'accès à toutes les pages
  • supprimer toute page
Ces opérations sont réalisées de la même manière que lorsqu'un utilisateur est propriétaire d'une page (cf. ControlerLAccesAuxPages et SuppressionDePage ).

4. Gestion des droits d'accès aux actions et aux handlers

Les membres du groupes "admin" sont les seuls à pouvoir gérer les droits d'accès aux actions et aux handlers. Pour cela, il faut utiliser les actions {{editactionsacls}} et {{edithandlersacls}} (cf. ActionEditActionsACLs et ActionEditHandlersACLs ).
La gestion de ces droits doit être effectuée avec beaucoup de précaution.
Nous vous renvoyons à la documentation générale pour connaître les possibilités offertes par chaque action et chaque handler.
logo de Montpellier SupAgro
Lien vers: http://www.supagro.fr/web/florac/
Montpellier SupAgro à Florac

Institut d'éducation à l'agro-environnement de Florac
9, rue Célestin Freinet
48400 Florac
Tél. : +33 4 66 65 65 65

Agenda de l'EEDD

Renseigner une nouvelle action
Formulaires Fiches Formats de données ID Actions
Ressources CSV JSON Widget 4
Etablissements
Présentation des établissements portant des actions
CSV JSON Widget 17
EcoResponsables CSV JSON Widget 8
Recueil d'expériences Jeunes de l'EA
Fiche recueil d'expériences créée par les jeunes
CSV JSON Widget 5
Actus de l'EA CSV JSON Widget 3
Agenda de l'EEDD CSV JSON Widget 7
Expériences éducatives
Fiches recueil d'expériences éducatives, a l'échelle d'un établissement ou d'un ensemble de classes, aboutissement à des réalisations concrètes
CSV JSON Widget 1
Initiatives dans l'EA CSV JSON Widget 18
Expériences pédagogiques
Fiche recueil d'expériences pédagogiques a l'échelle d'une classe, pas forcément de réalisations concrètes
CSV JSON Widget 2
Saisir un nouveau formulaire
Importer les formulaires d'un autre yeswiki

Exemple d'url pour obtenir des formulaires types: https://yeswiki.net


Formulaires ID

AGENDA 21

agenda21_agenda-21-les-3-dvd-une-demarche-des-actions-le-risque-et-lopportunite.jpg
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Agenda 21
Présentation succincte : 3 DVD sur les agendas 21 : une démarche, des actions, le risque et l'opportunité
Auteur-e-s de la ressource : Luc Millet, Christian Peltier
Titre de la ressource : Agenda 21
Complément de titre : DVD
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 04/11/2008
Ã?diteur : Educagri Editions
Type de ressource : DVD
Mots clés :

agenda 21

Établissement : Lycée des cordeliers
Thématique de l'action : Déchets, Énergie, Alimentation, Changement climatique
Est-ce une action portée par des éco-responsables : Oui
Durée de l'action : toute l'année
Organisation de l'action dans l'établissement : 5 réunions dans l'année avec l'ensemble des éco-responsables adultes et jeunes. Travail par commission pour récolter les informations entre chaque réunion.
+ Club DD
Présentation de l'action : En 2017-2018, nous avons établi les diagnostics de nos consommations et fait le bilan carbone du lycée avec des étudiants ingénieurs de l'Université Technologique de Troyes.
Cette année, nous passons au plan d'action. Organisation d'une journée DD sur les déchets pour tous les élèves du lycée avec différents intervenants.
Partenaires et moyens de l'action : UTT
Syndicat de traitement des déchets ménagers de l'Aube
Centre d'Initiation à l'Environnement d'Armance
les petits débrouillards
les services techniques de la ville d'Arcis sur Aube
Date de dernière mise à jour de cette fiche : 10.11.2018

agenda 21

Établissement : Lycée des cordeliers
Thématique de l'action : Déchets, Lien social, Biodiversité, Eau, Énergie, Alimentation, Changement climatique
Est-ce une action portée par des éco-responsables : Oui
Durée de l'action : sur plusieurs années
Organisation de l'action dans l'établissement : Mise en place de diagnostics par 5 commissions : eau, énergie, papeterie, déchets, espaces verts
Présentation de l'action : - réunion le 6 décembre 2017 pour découvrir les outils de mise en place du diagnostic et constitution des groupes des 5 commissions
- mission à remplir pour le 21 février : remplir les tableaux en consultant les personnes ressources
Partenaires et moyens de l'action : le réseau des éco-responsables
Date de dernière mise à jour de cette fiche : 21.12.2017

Agenda 21 : des actions (DVD)

bf_imagepe2807-0f0ce.jpg
Présentation succincte : En s’appuyant sur les témoignages des personnels et apprenants du lycée Jules Rieffel et sur l’expertise d’une « mécanicienne » en développement durable, ce film montre à la fois les réflexions, les questionnements, les résistances, les changements de pratiques qu’une démarche d’Agenda 21 engage au sein d’un établissement de formation. Il se compose de six séquences :
1) Conditions d’une démarche
2) Participation et démarche de projet
3) Création de sens et validation institutionnelle
4) Construction d’une nouvelle gouvernance
5) Mise en actions
6) Perspectives
Ce DVD peut être utilement complété par Agenda 21 : une démarche et Agenda 21 : des actions.
Auteur-e-s de la ressource : Millet Luc, Peltier Christian.
Titre de la ressource : Agenda 21 : des actions
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2008
Ã?diteur : Dijon : Educagri
Type de ressource : DVD

Agenda 21 : le risque et l’opportunité (DVD)

bf_imagepe2901_1-204ff.jpg
Présentation succincte : En s’appuyant sur les témoignages des personnels et apprenants du lycée Jules Rieffel et sur l’expertise d’une « mécanicienne » en développement durable, ce film montre à la fois les réflexions, les questionnements, les résistances, les changements de pratiques qu’une démarche d’Agenda 21 engage au sein d’un établissement de formation. Il se compose de six séquences :
1) Conditions d’une démarche
2) Participation et démarche de projet
3) Création de sens et validation institutionnelle
4) Construction d’une nouvelle gouvernance
5) Mise en actions
6) Perspectives
Ce DVD peut être utilement complété par Agenda 21 : une démarche et Agenda 21 : des actions.
Auteur-e-s de la ressource : Millet Luc et Christian Peltier.
Titre de la ressource : Agenda 21 : le risque et l’opportunité.
Date de parution : 2009
Ã?diteur : Dijon : Educagri.
Type de ressource : DVD
Mots clés :

Agenda 21 : une démarche (DVD)

bf_imagepe2806-fd67e.jpg
Présentation succincte : En s’appuyant sur les témoignages des différents acteurs du territoire, le film présente la démarche de mise en place d’un Agenda 21 dans un établissement de formation inscrit dans ses territoires. Ce film se compose de quatre séquences. La première aborde les enjeux institutionnels. La seconde traite de l’importance des partenaires du territoire. La troisième explique la démarche mise en oeuvre localement par l’établissement. Enfin, la quatrième séquence présente des actions concrètes réalisées in situ. Ce DVD peut être utilement complété par celui présentant des exemples de réalisation (Agenda 21 : des actions).
Auteur-e-s de la ressource : Millet Luc, Peltier Christian.
Titre de la ressource : Agenda 21 : une démarche
Date de parution : 2009
Ã?diteur : Dijon : Educagri
Type de ressource : DVD

Agenda plan d'éducation à l'environnement du MEDDE

Présentation succincte : A l'issue de la conférence environnementale de 2013, la feuille de route pour la transition écologique définit des orientations prioritaires dans les domaines scolaire et universitaire, la formation des enseignants et des professionnels de l'éducation et de l'éducation populaire et la mobilisation de la jeunesse. Celles-ci mettent l'accent sur l'ensemble des grandes questions environnementales : lutter contre le dérèglement climatique, préserver la biodiversité, conduire la transition énergétique, assurer des liens entre environnement et santé. La période à venir permettra de mettre en ouvre les différentes mesures en impliquant les parties prenantes (collectivités, acteurs associatifs, acteurs économiques, etc.).
Auteur-e-s de la ressource : Ministère de l'écologie et du développement durable
Titre de la ressource : Agenda du gouvernement pour le "plan d'éducation à l'environnement"
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Télécharger le fichier : fichier1_plandactions.pdf
Nom de l'établissement : Agrosup Dijon
Localisation : Dijon
Personne-ressource et contact : Bernadette Risoud
Présentation : La licence pro NtechA? "Licence Professionnelle Agriculture, durabilité, nouvelles technologies" est menée par l'Université de Bourgogne avec Agrosup Dijon et en partenariat avec le lycée agricole de Quétigny.
Cette formation s'adresse à des BTS, universitaires et stagiaires de la formation continue (salariés ou exploitants agricoles) désireux d'acquérir des compétences complémentaires dans le domaine des productions végétales, de l'environnement et des technologies d'information et de communication appliquées à ces domaines (logiciels professionnels, GPS, SIG, outils d'aide à la décision).
La formation se décompose en deux parties intégrées dans un contrat de professionnalisation de 12 mois :
L'une est théorique, de 400 h d'enseignements + 120 h de projet tutoré, à raison d'une à deux semaines par mois de septembre à juin soit 4 mois environ. Une Unité d'Enseignement d'harmonisation de 50h est prévue en fonction du profil.
L'autre est pratique, dans l'entreprise signataire du contrat de travail et d'une durée de 8 mois.
A l'issue de la formation, les titulaires de la licence professionnelle pourront notamment accéder aux métiers et emplois suivants : Cadre technique chargé de conseil ou d'animation en génie " Agri-Environnemental ", Cadre technique chargé d'études agricoles, Cadre technique chargé de mission dans les domaines : Agriculture/Environnement /Aménagement du territoire, Formateur ou Professeur de l'enseignement agricole, Exploitant agricole, Chef de culture.

http://www.agrosupdijon.fr/formations/licence-master-doctorat/licences-professionnelles/agriculture-durabilite-nouvelles-technologies.html

Agriculture et énergie (notamment bilan PLANETE) en licence professionnelle

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : La licence professionnelle comporte une unité d'enseignement "impacts environnementaux des exploitations agricoles" de 80 h dans laquelle le thème "agriculture et énergie" est abordé sur 12h de cours et 12h de TD et visites.
Une partie est traitée en classe pour fixer le contexte énergétique mondial et français et la place particulière de l'agriculture. Puis une méthode de diagnostic énergétique d'exploitation agricole (PLANETE) est présentée puis appliquée lors d'une visite sur une ferme, suivie de la saisie des données dans le tableur.
D'autres visites sur les énergies renouvelables ont lieu avec l'ADEME (chaufferie paille, séchage en grange, photovoltaïque...) et donneront lieu à des apports complémentaires.
D'autres méthodes de diagnostics agro-environnement sont vues dans cette unité de formation, par exemple le bilan des minéraux. Le cheminement de l'énergie dans les machines est repris en agroéquipement également.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : Ce module est lié à la création de la licence professionnelle à la rentrée 2009.
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  :
  • Être capable d'expliquer la place de l'agriculture dans les questions énergétiques
  • Être capable de réaliser un bilan énergétique PLANETE (comprendre le fonctionnement de la méthode, réaliser et interpréter le bilan).
  • Etre capable de situer les enjeux énergétiques dans le monde et en France.
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : La discipline principalement mobilisée est l'agronomie, avec des notions de physique (thermodynamique), d'économie, de politique et de sciences de l'environnement (effet de serre...). L'enseignante – chercheuse possède ces compétences variées et a présenté les apports théoriques (4h) Elle a participé aux recueils des données du bilan énergétique chez l'agriculteur (3h) et encadré leurs saisies dans PLANETE (4h).
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Pas de moyens particulier en dehors de ceux prévus pour la licence professionnelle. Les sorties ont nécessité un bus une journée. Les interventions de l'ADEME et de l'agriculteur ont été gratuites.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : La classe comportait 13 étudiants, une moitiée issue des filières de BTS agricole (filière de production), et l'autre moitiée de BTS non agricoles (Gestion et Protection de la Nature). ou DUT ou DEUG

La structuration de ce module a été imaginée à la création de la licence par l'équipe pédagogique, et par la suite l'enseignante le coordonne seule. Le module dure 24h échelonné sur qq ½ journées regroupées en qq semaines.
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : 4h de cours sous forme de diaporama sur énergie et agriculture :
contexte global, effet de serre, énergie alimentaire, thermique, politiques françaises (grenelle, Plan de Performance Energétique...), flux d'énergie dans les exploitations (énergie directe/ indirecte)
méthode du bilan énergétique PLANETE avec des exemples de données, notamment des résultats sur les 200 agriculteurs faisant du lait et des comparaisons entre systèmes biologiques, conventionnels... variabilité dans les systèmes, puis intérêts et limites de la méthode.
Au début de cette 1ère séance, un échange avec les étudiants a permis de savoir ceux qui avaient déjà eu un cours sur les énergies renouvelables (souvent quelques notions en BTS), sur le réchauffement climatique (bilan radiatif de la terre en DEUG SVT).

Puis la semaine suivante, une sortie terrain de 3h a lieu pour collecter les données chez un agriculteur. L'enseignante a choisi cette année un agriculteur de sa connaissance, uniquement en grandes cultures pour faciliter la collecte par les étudiants. L'agriculteur connaissait la méthode PLANETE pour l'avoir testée au début des années 2000, et était prévenu du type de public et des documents nécessaires à la collecte.

L'après-midi les étudiants ont visité 3 sites avec l'ADEME sur les énergies renouvelables (chaufferie paille, séchage en grange, panneaux photovoltaïques).

Puis la semaine suivante, la classe a fait l'exploitation durant 4h des données recueillies chez l'agriculteur pour les saisir dans le tableur excel PLANETE. En raison du peu de temps disponible, le travail de saisie a été réparti entre 4 groupes de 3 élèves :
1.Produits phytosanitaires
2. engrais et semences
3. matériel et bâtiments
4. énergie directe et vérification à partir du livre comptable de la cohérence.
L'enseignante circulait entre les groupes pour les aider ce qui a été assez fatigant. Les étudiants ont été jusqu'au bout de la saisie, mais la synthèse n'a pu être faite qu'après la fin du cours par l'enseignante puis transmise aux étudiants.
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : Deux niveaux d'évaluation des étudiants :
Evaluation pratique par groupe lors de la saisie tenant compte de la motivation, du respect des consignes, de la curiosité...
Evaluation écrite en partiel : une question à 2 points dans un contrôle plus global sur le module "impacts environnementaux des exploitations agricoles". La question portera plus sur la connaissance du contexte énergétique global et la place particulière de l'agriculture que sur la méthode du bilan en elle même.
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : Dès l'introduction du contexte énergétique et de la place de l'agriculture dans ces enjeux, un débat plutôt vif s'est déclenché. Une partie d'étudiants plutôt "baba cool", "intello" est pessimiste et pense qu'on va vers la catastrophe tandis que l'autre groupe d'étudiants, de culture agricole plus traditionnelle, semble plus insouciante. Deuxcultures se confrontaient. L'enseignante a essayé de montrer la part de vérité dans chaque vision : elle a rappelé la diversité des sources d'énergies renouvelables, le rôle positif que l'agriculture peut jouer pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre, mais en réaffirmant la gravité de la situation niée par les climatosceptiques..
Le bilan énergétique a pu être calculé par le groupe, grâce à la préparation par l'agriculteur, la collecte par les étudiants qui a bien fonctionné et la répartition de la saisie entre les groupes qui a été assez efficace. L'analyse par les étudiants n'a pu se faire faute de temps sur ce cas. Ils seraient capable d'en refaire mais peut-être pas d'aller jusqu'à l'analyse.
Un dialogue intéressant entre l'agriculteur et les jeunes s'est instauré notamment sur les produits phytosanitaires. Le produteur était dans une logique ni intensive, ni prêt à passer à l'agriculture biologique (refus des contraintes), mais en démonstration d'une 3ème voie intermédiaire.
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Les objectifs globaux ont été atteints. Des problèmes informatiques ont empêché cependant une mise en commun correcte du bilan énergétique de cette exploitation et il a manqué 2h pour interpréter les résultats et réfléchir à des scénarios d'évolution.
La collecte s'est bien passée grâce à la préparation de la visite en amont et la connivence entre l'enseignante et l'agriculteur. Remarque : en 2009, l'enseignante ne connaissait pas l'agriculteur choisi et celui-ci découvrait PLANETE pour la 1ère fois. Cela n'a pas gêné l'exercice car il avait cherché lui aussi rigoureusement toutes les données, et dictait presque les informations aux étudiants.
Lors de la collecte, les étudiants ont été incités à tous poser des questions, à se passer la parole ; cela a relativement fonctionné même si certains sont plus restés en retrait.
La présence de jeunes qui connaissent le milieu agricole dans les groupes de travail a permi de contourner la difficulté qu'auraient eu les autres étudiants à faire le diagnostic.
Un des autres facteurs de réussite est lié au recul et à l'expérience de l'enseignante-chercheure sur les analyses énergétiques d'exploitation car elle a participé à la conception même de la méthode PLANETE avec Solagro, et des collectifs d'agriculteurs vers 1999.
L'enseignante a eu l'impression que les jeunes percevaient mieux l'importance de l'agriculture qui peut contribuer à répondre aux défis énergétiques et climatiques. Dans un contexte ambiant de critique de l'agriculture (polluante) et de difficulté économique du secteur, ils ont apprécié cette valorisation de l'agriculture.
Améliorations à apporter, suggestions : Le module nécessiterait un peu plus de temps pour mieux exploiter les résultats du diagnostic mené par les élèves. Idéalement elle aimerait que l'ensemble des étudiants puisse saisir l'ensemble des données pour mieux s'approprier la méthode.
Une autre suggestion possible serait de faire présenter par les étudiants les résultats et l'analyse à l'agriculteur.
Après 2 ans de mise en oeuvre, il pourrait être intéressant de vérifier l'articulation avec les autres méthodes de diagnostics agro-environnementaux abordées également.
La réactualisation des présentations power point utilisées sera à poursuivre.
L'enseignante n'a pas jugé les étudiants prêts ni avoir le temps disponible pour aller vers une réflexion sur les intérêts et limites des indicateurs du diagnostic énergétique. Mais la notion de surfaces importées via l'alimentation animale pourrait être introduitedans le débat dans les systèmes d'élevage.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Un cours magistral suivi d'une mise en activité autour du calcul d'un bilan énergétique d'une exploitation agricole et des apports techniques par l'ADEME sur quelques énergies renouvelables.
Un suivi des travaux de groupes qui serait intéressant en pluridisciplinarité.
Transférabilité : Cette approche pourrait être transférable en 2ème année de BTS, avec des stagiaires adultes en fin de formation, en 3ème année avec des élèves ingénieurs.
Une réflexion pourrait être conduite sur les intérêts / limites des indicateurs énergétiques : bilan, efficience, quantité d'énergie consommée par ha ou par kg produit...

Cette fiche a été préparée dans le cadre d'un chantier commun sur le défi énergétique et la pédagogie, des réseaux thématiques "performance énergétique des exploitations" et "éducation au développement durable" de l'enseignement agricole (Claire Durox et Sofie Aublin, MAAPRAT/DGER).
Bibliographie : Références PLANETE 2010 : énergie et GES des 3500 exploitations ayant fait un bilan, http://www.solagro.org/site/424.html
RISOUD B., 2009, Quels indicateurs pour le diagnostic énergétique en agriculture dans le cadre du plan de performance énergétique ?, Ingénieries n°59-60, p105 à 118.
RISOUD B. et BOCHU JL, Consommation d'énergie et émissions de GES des exploitations en agriculture biologique : synthèse des résultats PLANETE 2006, http://www.abiodoc.com/fileadmin/uploads/Colloque/Diaporama/TH03/09_Bochu_Risoud.pdf
PLANETE 2002, Analyse énergétique d'exploitations agricoles et pouvoir de réchauffement global. Méthode et résultats sur 140 fermes françaises, rapport d'étude pour l'ADEME, sous la direction de B. Risoud, 102 p + annexes.
RISOUD B., 1999, Développement durable et analyse énergétique d'exploitations agricoles, Economie Rurale, n°252, p 16-26
Nom de l'établissement : C.F.P.P.A
Localisation : AURILLAC
Personne-ressource et contact : Geneviève VIGIER
Présentation : Le CFPPA est un centre constitutif de l' EPLEFPA Georges Pompidou qui comprend également un lycée, un CFA, des ateliers technologiques: laiterie, laboratoire viande, et une exploitation agricole en polyculture élevage.
Le CFPPA a pour mission de former de futurs agriculteurs ou des jeunes désirant travailler dans le secteur para-agricole par la voie de la formation continue.
Il propose les formations suivantes :
• BPREA polyculture élevage
• BPREA produits fermiers
• Bac Pro CGEA
• Formations courtes en A1gro alimentaire
• Analyse sensorielle

Site internet : www.cfppa-aurillac.fr

Agriculture et énergies renouvelables

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Maîtrise des énergies renouvelables par les apprenants du CFPPA, au quotidien, et en particulier, dans le cadre de leur futur métier, en lien avec le référentiel Bac Pro.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, hypothèses, institution, diagnostic préalable, commande, besoins...), enjeux)  : Ce projet est en lien avec le référentiel Bac Pro et concerne plus précisément le Module 123 intitulé Agro équipement.
Il est issu d'une réflexion entre les formateurs du centre et d'un besoin émis par le formateur coordinateur Bac Pro.
Il provient aussi d'une visite au Sommet de l'élevage de Cournon dont le thème principal portait sur les énergies renouvelables.
A noter aussi, que les agriculteurs sont aujourd'hui largement sollicités pour l' implantation de systèmes énergétiques basés sur la durabilité.
Objectifs poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires, stratégiques et éducatifs, sectoriels/territoriaux)  : Les objectifs de cette action visent à sensibiliser nos stagiaires au développement durable, notion qui est encore éloignée de leurs préoccupations, à les amener à réfléchir sur le sujet en vue d'une utilisation future des différentes énergies renouvelables à leur disposition tant dans le cadre de leur installation en tant que chef d'exploitation que comme simple utilisateur dans leur quotidien.
Partenaires associés (Qui, comment)  : Les partenaires de cette action sont les suivants :
• La chambre d'agriculture de Cantal avec l'intervention de techniciens spécialisés
• Des agriculteurs du Cantal ayant monté des projets pouvant servir de base à notre action.
• Les formateurs du CFPPA.
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Les formateurs du CFPPA.
La prestation des différents techniciens sollicités.
Les panneaux d'information.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Les porteurs du projet sont les formateurs du CFPPA et principalement le formateur/coordinateur du groupe Bac Pro.
Ce projet se déroulera de novembre 2009 à juin 2010.
Sont impliqués dans le projet :
• les stagiaires du centre Bac Pro,
• les agriculteurs visités,
• les techniciens de la chambre d'agriculture
• les formateurs du centre

Cette action se déroulera en deux temps :
Dans un premier temps, deux heures seront consacrées à une intervention d'un technicien spécialisé dans « le diagnostic planète »

Dans un deuxième temps, une journée sera prévue pour se familiariser avec les énergies renouvelables. Elle sera articulée de la façon suivante :
• intervention en salle réalisée par un technicien de la chambre d'agriculture spécialisé dans la biomasse et d'un autre technicien spécialisé sur le photovoltaïque afin de sensibiliser les stagiaires et leur donner les bases nécessaires à leurs réflexions.
• d'un débat tout au long de l'exposé.
• de visites chez des exploitants agricoles pour mettre en pratique les références acquises lors des interventions.

Le public visé est représenté par les stagiaires du CFPPA.
Mise en oeuvre/actions réalisées : • Visites d'exploitations
• Intervention en salle
• Réalisation de panneaux d'informations à destination des autres stagiaires.
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : L'évaluation des Bac Pro se fera par le biais d'un CCF portant sur le thème de l'action : Energies Renouvelables
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, impact pédagogique sur les formations)  : a voir fin 2010

Agriculture périurbaine et développement durable

agricultureperiurbaineetdeveloppementdurabl_agriculture-periurbaine-et-developpement-durable-dvd.jpg
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : agriculture - traité dans l'essentiel des référentiels
développement durable - une perspective, une grille de lecture, transversales aux référentiels
espaces périurbains - en géographie, la question du périurbain (espace sous contraintes, espace d'opportunités) est présente dans la plupart des référentiels
partenariats territoriaux les projets de développement se nouent avec des partenaires
Présentation succincte : Les espaces périurbains sont les espaces des migrations domicile-travail de plus de dix millions de personnes aujourd'hui en France. Eminemment fragiles, ces espaces ne sont pas encore figés et leur définition n'est pas totalement arrêtée. Sont-ils une simple extension de la ville ou un nouveau type d'espace qui secrète et appelle des comportements nouveaux ? Quelle place l'agriculture peut-elle jouer dans la création de cet espace? Les pratiques agricoles sont-elles compatibles avec les attentes des nouveaux habitants qui recherchent paysage, espace et calme ? Le développement durable est-il un outil adapté pour tenter de faire émerger des solutions partagées par la diversité des acteurs ? Telles sont les questions majeures qui ont guidé la construction de ce document tourné dans la région du Mans.
Le DVD-vidéo est structuré en six parties :
1- Une introduction pose la problématique des espaces périurbains, de la place que l'agriculture peut y tenir, de l'importance d'un questionnement en terme de développement durable.
2- Une partie «constat» aborde les paysages, la pression urbaine et les systèmes de production agricole.
3- Une partie «enjeux» répond aux constats et traite des espaces ouverts (parcs périurbains, vente directe, magasin fermier, accueil, randonnée), de la demande d'espace (qui en demande et pour quoi faire ?) et des modes de production agricole.
4- Suite aux deux parties précédentes qui sont thématiques, un bloc consacré aux actions innovantes met en avant les démarches et les projets d'acteurs d'origines différentes (loisirs, formation, expérimentation territoriale et agricole) qui tentent de construire un espace périurbain intégrant la problématique agricole (parc de l'Arche de la Nature, Ceinture verte mancelle, Chambre d'agriculture, lycée agricole, Pays).
5- Enfin, les acteurs interviewés donnent, dans un ensemble très riche d'approches et de visions, leur définition des trois notions clés du DVD: espace périurbain, développement durable et innovation en agriculture dans les espaces périurbains.
6- Un court film de 10 minutes donne des clés de lecture et reprend les propos les plus significatifs des acteurs.
Auteur-e-s de la ressource : Luc Millet et Christian Peltier
Titre de la ressource : Agriculture périurbaine et développement durable
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 2004
Ã?diteur : Éducagri éditions
Adresse : Dijon
Type de ressource : DVD

AGRO CHALLENGES

agrochallenges_capture1.png
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Agroécologie
Présentation succincte : Relevez les challenges de l’agroécologie !
Apportez des solutions (cultures intermédiaires, projets collectifs, association cultures et élevages, légumineuses...) aux problèmes liés à l’agriculture d’aujourd’hui (érosion des sols, perte de la biodiversité, prix agricoles volatils, alimentation ultra transformée...).

AGRO CHALLENGES permet d’acquérir des connaissances et d’être sensibilisé au concept de l’agroécologie, en essayant, seul ou en équipe, de trouver des solutions ou des leviers à certains défis et problèmes que doit relever l’agriculture. Au travers de différents modes de jeux (compétitifs, coopératifs, stratégiques) partagez vos connaissances et confrontez vos idées sous forme de débat autour des enjeux économiques, environnementaux, sociaux, alimentaires et territoriaux de la transition agroécologique.

Jeu développé en collaboration avec le Réseau éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale de l'enseignement agricole.

POINTS FORTS :
> Jeu de cartes 3 à 6 joueurs.
> Jeu pédagogique adapté à un usage en classe et à des séances en pluridisciplinarité.
> Apports de connaissances et de définitions.
> Intègre différentes dimensions (agronomiques, environnementales, économiques, sociales...) et échelles (locales et globales) dans une approche large de l’agroécologie.
> S’intégre facilement dans certains modules de l’enseignement agricole et scientifique (agronomie, étude de territoire, écologie/biologie, MIL, EIE…).
> Permet d’impliquer les joueurs, de connaître leur niveau de connaissance sur le sujet, de créer du débat, d’encourager l’engagement et de susciter la curiosité.
> Livret d’accompagnement.
Auteur-e-s de la ressource : VAULOT Quentin ; RZEWUKI Danuta et ROUSVAL Vincent du réseau RED
Titre de la ressource : AGRO CHALLENGES
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 2018
Ã?diteur : Educagri éditions
Type de ressource : Jeu
Mots clés :

AGROECOLOGIE ET ENSEIGNER A PRODUIRE AUTREMENT

agroecologieetenseigneraproduireautrement_agroecologie-et-enseigner-a-produire-autrement.jpg
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Agroécologie
Présentation succincte : DVD agroécologie et produire autrement
Auteur-e-s de la ressource : Mathieu Perdoncin et Christian Peltier
Titre de la ressource : Agroécologie et enseigner à produire autrement
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 15/03/2016
Ã?diteur : Educagri Editions
Type de ressource : DVD

Les pages d'aide sur WikiNi


Les pages d'aide sur WikiNi


Alexis Dutertre

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je suis écoresponsable pour aider à construire/à mettre en place des nouveaux projets écologiques
Ma classe et ma filière/Ma fonction : Seconde GT
Ã?tablissement : LGTA Auguste Loutreuil
Ville de votre établissement : Sées
Identifiant attribué : AlexisDutertre

Alexis SCHMITT

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je suis écoresponsable car depuis petit protéger la nature et l'environnement fait partie de mes priorités d'autant plus que le choix de ma filière est en rapport avec ce rôle.
Mon niveau d'implication : Première élection en tant que écoresponsable.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : première gestion des milieux naturels et de la faune
Ã?tablissement : Lycée du Pflixbourg
Ville de votre établissement : Wintzenheim
Identifiant attribué : AlexisSchmitt

Aménagements paysagers et création de mares pédagogiques

Établissement : Lycée Agricole de Vendôme
Thématique de l'action : Biodiversité
Est-ce une action portée par des éco-responsables : Non
Durée de l'action : 6 mois
Organisation de l'action dans l'établissement : Projet réalisé par une classe de 31 étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature en autonomie et en pédagogie de projet.
Présentation de l'action : Suite à la démolition d'un bâtiment scolaire, création d'un aménagement paysager avec 5 mares pédagogiques et présences de noues
Partenaires et moyens de l'action : Financement par le lycée
Date de dernière mise à jour de cette fiche : 08.10.2018

Amine Lahlou

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je souhaite protéger l’environnement et l'écosystème dans lequel nous vivons et être membre actif de la société dans le cadre d'un développement durable.
Mon niveau d'implication : Au niveau de mon lycée, très impliqué.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 2bac Science physique
Ã?tablissement : Fès city college
Ville de votre établissement : Fès
Identifiant attribué : AmineLahlou

Amy ROTHON

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable :
  • Je suis volontaire et impliquée dans le réchauffement climatique. J'aimerai que la terre ne se réchauffe pas plus que maintenant. Donc je suis éco - délégué pour lutter contre le réchauffement climatique et limiter la pollution.
Mon niveau d'implication :
  • Chez moi, je tri mes différents déchets (cartons, bouteilles, verres etc....). Je ne jette pas mes déchets par terre. Je limite mes trajets en voiture et privilégie les bus, trains etc....
Ma classe et ma filière/Ma fonction : STAV 1
Ã?tablissement : LEGTA LA BAROTTE
Ville de votre établissement : Châtillon-sur-Seine
Identifiant attribué : AmyRothon
andreadurant_dscn3094.jpg

Andréa Durant

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : J'aimerais être dans un monde ou l'humain vivrait à 100% en harmonie avec la nature
Mon niveau d'implication : Je suis un membre du Club-Nature du lycée et ainsi un écodélégué de l’établissement
Ma classe et ma filière/Ma fonction : BTS Agricole Gestion et Protection de la Nature, 2 ème année
Ã?tablissement : Lycée agricole d'Aix-Valabre
Ville de votre établissement : Gardanne
Identifiant attribué : AndreaDurant
Nom de l'établissement : LPA de Mirande (GERS)
Localisation : MIDI PYRENEES (GERS)
Personne-ressource et contact : David VAUGON
Présentation : L'EPL de Mirande et Riscle se compose de deux sites de formation et de 5 centres constitutifs dont 2 LPA, 1 CFPPA et 2 exploitations.
Le site de Mirande dispense des formations liées à l'élevage (équin, bovin), à la sellerie et à la maréchalerie via des formations de niveau 5 (CAPA, BEPA) et de niveau 4 (BAC PRO CGEA et BPA-BPREA).
Le site de Riscle offre des formations en viticulture – œnologie et en aménagement de l'espace rural.
Les 2 exploitations sont bien ancrées dans leur territoire avec, pour une, des productions animales (dont 2 races anciennes le porc gascon et la Mirandaise en bovin, les volailles festives et la production de palmipèdes à foie gras) et, pour l'autre, une production viticole avec des vins de pays en Côtes de Gascogne.
Toutes les informations complémentaires sont disponibles sur le site internet suivant :
www.formagri-gers.com/

Animation d'un groupe d'éco-délégué(e)s

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : La biodiversité et la sensibilisation aux enjeux du développement durable notamment sur les gaspillages d'énergie
Ces thèmes sont apparus à la rentrée 2009 dans tous les référentiels des formations rénovées comme le Bac Pro.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : Des notes de service et un engagement volontaire de l'établissement depuis 2005 nous conduit à mener plusieurs actions sur le thème du Développement Durable.
Une équipe de 5 personnes motivées a permis la mise en place de cette action.
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  : Pour l'encadrement :
- Participer et animer un groupe d'élèves sur des thèmes ne faisant pas partie des formations
- Travailler avec tous les personnels de l'établissement pour mettre en place les actions
Pour les apprenants :
- Mélanger et faire travailler les élèves élus de différentes classes et spécialités
- Tisser des liens sociaux entre les élèves allant du niveau quatrième jusqu'au niveau terminal
- Permettre aux élèves de mieux comprendre l'environnement dans lequel ils évoluent
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : La formation est plutôt pluridisciplinaire et l'encadrement est assuré par des enseignants de matières techniques. Le besoin en connaissances est varié mais il porte sur des connaissances générales comme l'économie, la biologie, la physique, la politique, la géographie et l'histoire et les techniques.
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : L'action est peu gourmande en coût car elle repose sur le bon vouloir du proviseur donc sur les fonds propres de l'établissement et le volontariat.

Le conseil régional de Midi Pyrénées a financé un projet qui a servi de support à plusieurs actions dont la formation des éco-délégués.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : Pilotage par 3 enseignants:

Organisation des animations au travers de 4 séances de 3 heures (16h – 19 h) sur l'établissement, de 2 rencontres avec d'autres éco-délégués d'autres établissements et de deux sorties sur le terrain
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : - 4 séances de travail sur les enjeux du DD à l'aide d'un powerpoint réalisé par l'équipe pédagogique et un CPIE en 2007 et présenté en 2007 lors du festival des lycéens en PACA
- Présentation de l'outil ARPE réalisé par ARPE de Midi Pyrénées
- Travail sur les actions à réaliser sur l'établissement : il a été décidé de dessiner des logos sensibilisant sur les gaspillages (eau, lumière, énergie, chauffage)
- 2 rencontres avec d'autres lycéens (jeu de la banane, de la ficelle...) dans le cadre d'un projet régional
- Réalisation d'une animation concrète et pratique présentée à tous les élèves du lycée : production de bois raméal fragmenté avec 2 machines mises à disposition par des entreprises locales (l'opération a également été reconduite pour le CFPPA pour une formation d'un public en ré-insertion)
- Sortie sur le terrain pour écouter et identifier les amphibiens présents sur l'exploitation agricole du lycée avec un technicien du CPIE Pays Gersois
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : Aucune car c'est une première année de mise en route
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : - Formation spécifique et privilégiée pour les éco-délégués sur le développement durable
- Production de BRF mis en place dans les massifs fleuris du site par d'autres élèves pour limiter l'évaporation et les désherbages chimiques
- Réalisation de logos destinés à être imprimés en auto-collant et placés aux bons endroits dans tout le LPA
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Cette action est très gourmande en temps, la finalisation des actions est longue et peut se dérouler sur 2 années scolaires.
Le travail est souvent dans l'urgence. La volonté de travailler avec tous les éco-délégués était forte mais du fait des stages et des examens, le nombre de séances de travail est limité. On en a ciblé 4 et plutôt placées en début d'année (novembre à mars)
Les apprenants sont très demandeurs et sont conscients du problème de manque de temps.
Améliorations à apporter, suggestions : Il faut vraiment établir un prévisionnel et s'y tenir.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Travail vraiment innovant et transversal en collaboration avec les entreprises locales, tous les personnels du lycée, les autres enseignants...
Transférabilité : Dans tous les lieux de formation
Bibliographie : De l'arbre au sol : Gilles Domenech, édition du Rouergue

Animature, ouvrez les yeux

Présentation succincte : Vous vous baladez souvent dans la nature et vous vous étonnez de ses mystères. Vous aimez comprendre et vous interroger, aider à comprendre et accompagner enfants, ados, adultes dans leurs découvertes... Vous cherchez du concret pour aborder et étudier les milieux naturels, les facteurs écologiques, les interactions multiples entre un rougegorge, une fourmi, un thon, un homme et leur environnement.Ce deuxième tome s'adresse à tous ceux qui allient la découverte sur le terrain à la compréhension en toute occasion. Un ouvrage utile aux animateurs, randonneurs, enseignants, parents et tous. curieux de nature.
Auteur-e-s de la ressource : Editions Les écologistes de l'Euzière
Titre de la ressource : Animature, ouvrez les yeux
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : Editions Les écologistes de l'Euzière
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Anne-charlotte Dieulafait

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je suis responsable car j'aime participé des projet et les mettre en œuvre.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 1ère Stav aménagement
Ã?tablissement : LGTA Auguste Loutreuil
Ville de votre établissement : Sées
Identifiant attribué : AnneCharlotteDieulafait

Annuaire des outils pédagogiques pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Présentation succincte :

Autant de jeux, malles pédagogiques et autres ressources (films, expos, guides pratiques...) recensés au sein d'un même ouvrage. Cet annuaire non exhaustif se veut évolutif. Il s'adresse à tout acteur souhaitant mettre en place un projet sur le gaspillage alimentaire auprès de différents publics.
Auteur-e-s de la ressource : Graine Ile-de-France
Titre de la ressource : Annuaire des outils pédagogiques pour lutter contre le gaspillage alimentaire
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : Graine Ile-de-France
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Télécharger le fichier : fichier1_Annuaire_Gaspi_alim_VF_BDef.pdf

Antonin Prunier

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je suis éco-résponsable car je voudrai défendre et aider a lutter contre les aléas qui abîment la planète.
Mon niveau d'implication : Mon niveau d'implication est surtout au sein de ma classe car j'ai beaucoup aimé le sujet sur lequel nous travaillons et j'ai poursuivi en créant un quiz sur le climat et le sol.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 1er Stav production animale et végétale
Ã?tablissement : LEGTA LA BAROTTE
Ville de votre établissement : Châtillon-sur-Seine
Identifiant attribué : AntoninPrunier

Appel à participation au concours « Tous égaux : on parie !? »

Présentation succincte : La convention interministérielle « pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif » s’articule autour de 3 chantiers prioritaires : acquérir et transmettre une culture de l’égalité entre les sexes, renforcer l’éducation au respect mutuel et à l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, s’engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d’étude.
Les représentants du Conseil National des Délégués des Élèves et des Étudiants de l'Enseignement Agricole Public (CNDEEEAP) ont souhaité s'emparer de ces sujets en proposant aux jeunes des établissements de l'enseignement agricole de participer au concours « Tous égaux : on parie !? ».
Il a pour objet de montrer une expérience vécue ou imaginer une situation, qui favoriserait l'égalité Femme/Homme ou l'inclusion de jeunes en situation de handicap.
Plutôt que de dénoncer des situations discriminantes, il est demandé aux établissements d'être dans une « optique positive ».
Année de l'action : 2018
appelaparticipationauconcourstousegaux_csm_insertion-egalite_89a4358669.png

Appel à participer : podcaste ta citoyenneté

Présentation succincte : La liberté d’expression est un droit mais aussi une nécessité pour que les jeunes vivent une citoyenneté active.

Partager des idées, des opinions, les discuter sont le ferment de la construction d’un regard critique sur des faits de société. Elles conditionnent l’émergence d’une pluralité de points de vue et d’une écoute active.

Le média radio permet de développer toutes ces capacités, notamment par la création de Podcasts de reportages ou de fiction.

La diffusion se fera en direct avec les auteurs
appelaparticiperpodcastetacitoyennete_entetepodcast_logo-bon-300x191.gif

Appels à projet

la fête des possibles, Créons demain près de chez nous


image fetepossible.png (0.5MB)
La Fête des Possibles 2019 a pour objectif de rendre visible toutes les initiatives citoyennes qui construisent une société plus juste, plus écolo et plus humaine, et d’inviter les citoyennes et citoyens à découvrir et agir. Tous les rendez-vous qui s’inscrivent dans la Fête des Possibles profiteront d’une communication nationale, et ils pourront également apposer un label Fête des Possibles sur leurs supports de communication. Pour ce faire, les rendez-vous doivent respecter les critères d’organisation et suivre autant que possible les règles de fonctionnement

Date début : 14 septembre 2019
Date fin : 29 septembre 2019
Site internet : https://fete-des-possibles.org/criteres-dorganisation/

La semaine européenne du développement durable

image semainedd.png (0.9MB)
La Semaine européenne du développement durable a lieu chaque année du 30 mai au 5 juin. Elle a pour objectifs de promouvoir le développement durable, de sensibiliser chacun à ses enjeux et de faciliter une mobilisation concrète tant individuelle que collective. En 2017, de nombreux citoyens répartis dans 30 pays, membres ou non de l'Union européenne, ont participé, avec 3 978 initiatives, activités et événements, dont 1 291 en France !
Elle contribue à sensibiliser les citoyens et différents acteurs aux 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) fixés par les Etats membres des Nations Unis et qui doivent être atteints à l'horizon 2030 dans le but d'éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité pour tous.

Date début : 30 mai 2019
Date fin : 05 juin 2019
Site internet : http://evenements.developpement-durable.gouv.fr

Fondation de France pour l’environnement - La transition écologique, ici et ensemble

image transitioneco.png (0.8MB)
Quel que soit le territoire concerné (rural, littoral, urbain, péri-urbain, montagnard…), et quelle que soit la thématique (énergie, climat, agriculture, alimentation, biodiversité, déchets…), la Fondation de France entend soutenir des projets qui:
  • • ont pour objet de concourir à la transition écologique dans son ambition transformative et solidaire de la société. La transition écologique doit permettre l’évolution de la société vers de nouveaux modes de vie à travers la réappropriation sociale des défis environnementaux ;
  • • prennent la forme d’actions portant sur l’expérimentation, la mise en oeuvre puis la diffusion de pratiques ;
  • • s’appuient, dans une dynamique collective, sur une large participation des citoyens et des parties prenantes du territoire. La Fondation de France fait le pari que c’est de cette large participation à une échelle locale que pourra naître un changement profond et durable des modes de vie.

Date début : 30 janvier 2019
Date fin : 10 avril 2019 à 17h
Site internet : https://www.fondationdefrance.org/fr/la-transition-ecologique-ici-et-ensemble

Fondation de France pour l’environnement - Transitions alimentaires et agro-écologiques

image transitionalimentaire.png (1.0MB)
Sont concernés par cet appel des projets visant à concevoir, tester, évaluer des innovations concourant à la transition agro-écologique et alimentaire et s’appuyant sur les interactions entre l’environnement, l’agriculture et l’alimentation.
Les projets soumis devront :
  • •  s’inscrire dans un territoire dont on aura explicité les enjeux en matière d’environnement, d’agriculture et d’alimentation ;
  • • comporter un axe expérimentation important, éventuellement complété par de la modélisation, en lien avec une ou des unités de recherche compétentes dans les domaines explorés, dans une démarche de recherche-action pluridisciplinaire et impliquant des producteurs, des consommateurs et des citoyens ;
  • • intégrer une évaluation de la durabilité (environnementale, économique et sociale) de l’innovation testée ;
  • • se dérouler en France, métropole et/ou outre-mer; des comparaisons et échanges avec des initiatives internationales sont envisageables ;
  • • expliciter la méthodologie proposée, notamment la teneur du partenariat (articulation entre acteurs de terrain et de la recherche, coportage, formalisation…), le système de gestion et d’évaluation du projet ;
  • • inclure un volet diffusion et valorisation des résultats.

Date début : 30 janvier 2019
Date fin : 30 avril 2019 (17h)
Site internet : https://www.fondationdefrance.org/fr/transitions-alimentaires-et-agro-ecologiques

Appel à projet : Eco-Parlement des jeunes (EPj)

Présentation succincte : Le dispositif Eco-Parlement des jeunes (EPj) est relancé pour l’année scolaire 2017/2018. Créé en 2003 par Eco-Emballages et le REN, cette action permet d’impliquer des groupes de jeunes à partir d’une méthodologie participative et en prenant appui sur les valeurs de l’EEDD : mettre en réseau des jeunes, les accompagner à une production finale communiquée aux acteurs du territoire, traiter notamment du thème du tri des emballages ménagers, s’appuyer sur du multi-partenariat, mutualiser.

Appel à projet : Fondation Terra Symbiosis

appelaprojetfondationterrasymbiosis_capture-du-2019-02-04-18-42-11.png
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : NOS OBJECTIFS
La fondation Terra Symbiosis s’est créée avec le sentiment impérieux que notre civilisation doit changer et que seules des solutions éthiques, viables et positives peuvent répondre à la crise sociale et écologique que traverse l’humanité.
Aujourd’hui, un mode de vie plus durable est à inventer, une véritable symbiose entre l’Homme et ses écosystèmes est nécessaire. La symbiose, du grec sumbiôsis qui veut dire « vivre avec », est une association intime et durable entre deux organismes différents, parfois plus. La fondation Terra Symbiosis souhaite ainsi soutenir des projets où l’Homme et la Nature vivent une coexistence pacifiée, dans lesquels les activités humaines protègent les ressources naturelles et la biodiversité. Cette nouvelle direction de modèle de société pourra être porteuse de projets et de prospérité pour tous.

NOS AXES D’INTERVENTION

Depuis sa création, la fondation s’est concentrée particulièrement sur le soutien à une agriculture qui permet de nourrir les hommes sans détériorer la planète, de valoriser la forêt, et de promouvoir des énergies renouvelables. Depuis 2015, un nouvel axe autour de l’Enfance s’est ouvert pour valoriser les projets permettant à l’enfant de se reconnecter avec la nature à travers un lien sensible, par l’expérimentation. Près de trente projets sont soutenus annuellement, avec une dotation par projet allant généralement de 1 000 à 10 000 €. Par ailleurs, la fondation accompagne sur Strasbourg un collectif regroupant plusieurs activités autour de l’agriculture biologique, et construit des partenariats avec des fondations et des organismes locaux.

Trois domaines d’intervention animent aujourd’hui la fondation :
AGRICULTURE ÉCOLOGIQUE
ARBRES ET ÉCOSYSTÈMES
ENFANCE ET NATURE
Présentation succincte : La fondation Terra Symbiosis soutient des petites et moyennes associations ancrées sur leur territoire, à but non lucratif, faisant la promotion d’activités liées à la protection et l’utilisation respectueuse de l’environnement, telles que l’agriculture écologique et la gestion durable de la forêt. D’autre part, la fondation soutient des projets éducatifs qui développent le lien entre l'enfant et la nature par la pédagogie active, en valorisant les expériences par les sens dans la nature auprès du jeune public.
Les porteurs de projets peuvent effectuer leur demande de soutien grâce aux dossiers de dépôts correspondant à chaque domaine d’intervention, téléchargeables dans les onglets thématiques. Des financements entre 1 000 et 10 000 € par projet sont octroyés selon les besoins du projet et la pertinence de la demande.

Calendrier des dépôts de dossiers : Les dossiers seront étudiés lors de deux sessions annuelles :
  • mars/avril pour les projets liés à l’axe Enfance et Nature
  • octobre/novembre pour les projets liés aux axes Agriculture Ecologique et Arbres et Écosystèmes

A noter, l'appel à projets Enfance et Nature 2019 s'adresse plus précisément aux enfants des écoles publiques : consultez cette page pour en connaître les nouveautés.

Critères d’appréciation :
Au-delà des critères spécifiques liés à aux thématiques de soutien de la fondation, les projets seront choisis en fonction de diverses composantes, notamment :
la clarté du dossier : écriture compréhensible, description précise et quantitative des objectifs et résultats attendus, détails fournis nécessaires à la compréhension du contexte et du projet.
  • la pertinence du projet : utilité et adéquation du projet et de ses moyens au regard du contexte et des besoins.
la légitimité des porteurs de projets : compétences reconnues de l’association et de l’équipe à mettre en œuvre les actions dans le territoire concerné.
l’ancrage territorial et le portage partenarial : le portage par une équipe au service de l’intérêt général, en lien avec les dynamiques et les acteurs clés du territoire tels que des associations, des réseaux ou des collectivités locales, co-financements.
  • l’implication des bénéficiaires : diagnostic des besoins réels, respect des convictions des parties prenantes, participation et renforcement des capacités des bénéficiaires à la reprise des réalisations.
    • la pérennité du projet : impact par rapport au coût de mise en œuvre, autonomie opérationnelle et financière, potentiel d’essaimage.
Auteur-e-s de la ressource : 2019 ©TERRA SYMBIOSIS
4 rue Wencker 67000 Strasbourg
Titre de la ressource : http://www.terra-symbiosis.org/proposez-votre-projet
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Date de parution : 2019
Ã?diteur : http://www.terra-symbiosis.org/proposez-votre-projet
Localisation : Strasbourg
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Mots clés :

Appel à projet : inscrivez vous à la journée internationale des Forêts 2019

appelaprojetinscrivezvousalajourneein_logo_jif.png
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Adresse de l'événement : partout dans le monde
Ville de l'événement : partout en france et dans le monde
Description : Vous souhaitez faire découvrir la forêt à vos élèves et travailler sur ce thème durant l'année scolaire 2018-2019 ?

Inscrivez-vous au volet pédagogique de la Journée internationale des forêts : 
Début de l'événement : 01.09.2018
Fin de l'événement : 28.02.2019

Appel à projets #DéDé

Présentation succincte : Le nouvel appel à projets développement durable #DéDé est ouvert du 7
février au 7 avril 2017
Les projets les plus innovants concourant au développement durable du
territoire se verront remettre une dotation financière.
Cet appel à projet est ouvert à tout type de structure publique ou
privée implantée ou ayant une activité sur le territoire de Nîmes
Métropole mais a aussi vocation d’aider de nouvelles structures à
s’implanter sur l’agglomération.
bf_image-dede.jpeg

Appel à projets d'initiative citoyenne

appelaprojetsdinitiativecitoyenne_5b1ac0d7-cb7b-11e7-9d28-0242ac110002_default_blockheader.jpg
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : partout en france
Description : Chaque citoyen pourra voter pour son projet favori en cliquant simplement sur le bouton « Voter pour ». Un participant ne peut voter qu’une fois par projet mais pourra en revanche voter pour autant de projets qu’il le souhaite.
Seront retenus les projets ayant recueilli le plus de votes en veillant à garantir une répartition territoriale équilibrée des projets retenus, dans la limite des enveloppes budgétaires allouées pour chacune des trois thématiques.
  • Ministère de la Transition écologique et solidaire,
Début de l'événement : 12.04.2018
Fin de l'événement : 11.05.2018

appel pour les 4èmes assises de l'eedd pour la transition écologique

Présentation succincte : Nous appelons tous les réseaux d’EEDD, tous les territoires à organiser des Assises avec l’ensemble des parties prenantes : autorités publiques, société civile, secteur privé en faisant une opportunité de nos différences et de notre complexité, dans une attitude d’écoute et de respect réciproque.
Complément de titre : Volume, etc.
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Application pour smartphone pour reconnaitre les plantes

Présentation succincte : L'application Sauvages de ma rue réhabilite ces « mauvaises herbes », injustement méprisées, qui poussent au coin des rues. Mauvaises herbes, chiendent. Et si on regardait la végétation qui se développe au coin de nos rues, dans les friches ou au pied des arbres sous un nouveau jour ? C'est l'objectif de Sauvages de ma rue, une application mobile développée par Natural Solutions, dans le cadre d'un projet de sciences participatives piloté scientifiquement par le Muséum national d'histoire naturelle et animée par l'association Tela Botanica.
Auteur-e-s de la ressource : Natural Solutions
Titre de la ressource : Sauvages de ma rue
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : Natural Solutions
Type de ressource : Site web
Nom de l'établissement : CEZ - Bergerie Nationale (CFA et 3DFI)
Localisation : Rambouillet
Personne-ressource et contact : Patricia Viteaux Ficara (CFA) et Jean-Paul Teyssandier (3DFI
Présentation : La Bergerie Nationale associe plusieurs centres :
- un pôle formation avec le CFPPA et le CFA dans le cadre duquel a été réalisé le module présenté ici.
- le département 3DFI qui apporte un appui à l'enseignement agricole dans le cadre du Système National d'Appui. Il travaille sur des thématiques liées aux agricultures, à l'alimentation, aux territoires et au développement durable.
- une exploitation agricole de polyculture élevage, ferme pédagogique et d'accueil (90 000 visiteurs / an), support de formation et de démonstration.
- un centre équestre ouvert sur l'extérieur, support de formation pour le CFA et le CFPPA, et qui organise aussi des démonstrations et des événements.
- un atelier d'abattage et de transformation géré par un collectif d'agriculteurs.
- une boutique gourmande commercialisant les produits de 42 lycées agricoles de France.
La Bergerie Nationale est située à Rambouillet, en zone périurbaine, à environ 50 Km au sud-ouest de Paris.
http://www.bergerie-nationale.educagri.fr/

Apprendre à caractériser et analyser un processus d'innovation en agriculture en BTS ACSE

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Module D 48 "Conduite d'une activité innovante" dans le cadre du BTS ACSE 2ème année, par apprentissage (1 semaine).
- le concept d'innovation et sa mise en place, principalement dans une exploitation agricole,
- la démarche de projet,
- la construction d'une méthode pour une analyse critique des processus d'innovation au regard des enjeux du développement durable,
Des liens ont été faits entre ce module et le cours de gestion où l'enseignant reprend en détail la rentabilité d'un projet et ses différentes étapes.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : Depuis environ 2004 le CFA de Rambouillet co-organise avec 3DFI le module D48 sur l'innovation en s'appuyant sur des démarches de projets innovants, notamment dans le tourisme. L'objectif est de décloisonner les équipes et d'associer les savoir-faire pour accompagner progressivement les apprentis vers des démarches pédagogiques favorables à la responsabilisation, l'apprentissage, l'autonomie.

Suite au départ d'un intervenant, le groupe de travail a souhaité revisiter ce module en s'inspirant des stages effectués dans le cadre du réseau "Enseigner autrement". Sous l'impulsion et la volonté de Patricia Viteaux, formatrice en économie au CFA et responsable du module D48 ce travail a été engagé. L'objectif consistait à s'initier aux démarches constructivistes en partant des représentations des étudiants sur l'innovation pour les accompagner vers la construction de deux outils d'analyse à réinvestir lors des visites, des entretiens, des interventions.
Ce travail collectif ouvre de nouvelles formes de collaboration et intéresse les divers chargés de missions et animateurs de réseaux thématiques (agriculture biologique, circuit court, tourisme, énergie en agriculture...) pour échanger, enrichir et formaliser leurs approches pédagogiques, les capitaliser, les confronter au regard des collègues dans le cadre du réseau « enseigner autrement » de l'enseignement agricole.
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  : A l'issue du module, les apprenants doivent être capables :
- de caractériser l'innovation,
- de comprendre son processus d'éclosion et de mise en œuvre pour sa réalisation.
- d'appréhender ses effets et résultats de manière critique et argumentée.
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : Le module est pluridisciplinaire par essence. Les prérequis : diagnostic d'exploitation, approche globale.
- Émergence de la diversité des représentations. Organisation et pilotage d'un débat participatif en vue de repérer, de partager et de construire des références communes sur l'innovation. Élaboration d'une grille d'analyse partagée constituant le référent commun.

- Initiation à l'entretien (Français – sociologie – communication – organisation collective)

- Co-construction de guides d'entretien adaptés aux différents publics enquêtés et objectifs recherchés. (Économie – sociologie – français - Agronomie)

- Restitution : (français, techniques de communication, enseignements techniques)
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Un investissement en temps important sur un sujet structurant, qu'il faut penser à amortir sur plusieurs années et à nourrir collectivement.
- Moyens humains en interne : L'enseignante responsable, 3 chargés de mission de 3DFI (environ 5 jours de préparation par personne, réunion, bibliographie en amont et animation de la semaine du module : 2 personnes présents les 5 jours + 2 personnes présentes 2 jours + chauffeur et bus de la Bergerie Nationale pour 1 visite d'exploitation).

- Moyens humains externes : Agriculteurs qui ont accueilli le groupe, agricultrice intervenante (équivalent financier : 300 € pour une intervenante)
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : - Public cible : 12 étudiants en BTS ACSE de 2ème année, en apprentissage, avec des qualités hétérogènes tant sur leurs capacités d'analyse, de rédaction, d'expression que sur la diversité des projets menés chez leurs maîtres d'apprentissages.

- Au moins 4 réunions préparatoires entre juin et novembre : en prenant appui sur nos thématiques particulières (agriculture biologique, circuits courts, économie, tourisme, énergie) :
  • analyses bibliographiques,
  • échanges de données et débats sur le concept d'innovation,
  • clarification des objectifs, et proposition d'outils adaptés
  • définition des consignes d'animation des débats pour accompagner les stagiaires vers des constructions argumentées.

- Répartition des rôles au sein de groupe pédagogique pour avoir une bonne interactivité pluridisciplinaire entre les intervenants, une approche solidaire et conviviale tout au long de la semaine.
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : Quelques pièces jointes à télécharger en bas de cette fiche.

Phase 1 :
- Analyse des représentations à partir de la technique du blason en 3 groupes de 4 étudiants. Identification et construction d'éléments de convergence vers des éléments de définition => 3 affiches sur paper board
- Co-construction d'un 1er outil : une grille partagée de caractérisation de l'innovation issue des débats et du repérage des éléments de convergence.

Phase 2 :
- A partir d'un exemple d'un porteur de projet en méthanisation agricole (film Energiculteurs de La France Agricole), repérage des étapes pour conduire un projet innovant.
- Co-construction d'un 2ème outil : "échelle sur la méthodologie de projet" (inspirée des outils de TRAME)

Phase 3 :
Tester les 2 outils à partir expériences courtes filmées : décryptage d'innovations contrastées portées par des acteurs (4 thèmes abordés : tourisme, agriculture biologique, circuits courts, maîtrise d'énergie et énergies renouvelables), avec travaux de groupes et restitutions à la classe.
Ressources utilisées 2010 : film 30-40 min d'un témoignage du directeur d'exploitation de l'EPL des Vosges sur l'évolution de l'agrosystème vers l'autonomie, la durabilité et les énergies renouvelables ; ressources utilisées en 2011 : vidéo de 8 min "Pour le maintien d'une agriculture paysanne au Flayosquet", http://www.dailymotion.com/video/xf5hnh_pour-le-maintien-d-une-agriculture_webcam, et Vidéo sur le bois énergie (SCIC Orne / CUMA Innov'61) dans Energiculteurs de la France Agricole.
Élargissement de la réflexion sur en quoi les réseaux sont sources d'innovation à partir d'exemples de réseaux d'agriculteurs, réseaux de lycées agricoles ou réseaux de recherche-formation-développement => rendre les jeunes attentifs aux réseaux et partenaires proches des agriculteurs qui seront visités.

Phase 4 :
- Utilisation des outils pour construire une grille d'entretien en vue d'enquêter et d'analyser un discours des intervenants.

- Réalisation de deux comptes-rendus pour chaque groupe d'étudiants concernant la visite d'une exploitation céréalière bio et l'intervention d'une agricultrice faisant de la transformation et vente directe.
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : - Évaluation écrite de l'avis des étudiants sur les forces et faiblesses du module, son intérêt au sein du cursus pédagogique, des idées réutilisables, leurs idées qui ont évolué sur l'innovation.

- Bilan oral avec la formatrice et un des chargés de mission : remarques sur l'efficacité de groupe qui est à rechercher et qui responsabilise les étudiants sur comment organiser les groupes de travail pour optimiser la performance.

- Évaluation des compte-rendus des groupes à 3 formateurs, et commentaires des correcteurs pour les apprentis : "nous avons apprécié" / "nous avons moins aimé".

- A changé les relations avec étudiants, ils envoient des mails aux enseignants. Ils ont organisé leurs groupes de travail plus efficacement dans d'autres modules plus tard dans l'année.
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : - Une grille d'analyse partagée sur l'innovation
- Trois dossiers d'une dizaine de pages regroupant la présentation des exploitations et l'analyse portant sur la mise en œuvre de l'innovation

Effets induits :
- Se poser des questions sur la grille d'analyse : quels sont les éléments les plus importants à appréhender compte tenu du contexte particulier de mise en oeuvre du projet innovant ?
- Prendre du recul, ne pas appliquer « une recette ». Objectiver le sur-mesure proposé…
- Approfondir les techniques d'entretien dans le prolongement d'un questionnaire travaillé et restreint permettant aux étudiants de se concentrer sur la qualité d'écoute, d'interview et relance compte tenu des objectifs de l'enquête.
- Accompagner les étudiants à adopter une stratégie de travail de groupe visant à promouvoir l'efficacité collective en veillant à réfléchir une répartition astucieuse des compétences au sein de chaque groupe de travail (capacité de synthèse, limiter faiblesses orthographiques).
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Les réussites :

- Le blason dynamise les groupes, leur donne une responsabilité et l'occasion de s'exprimer en faisant ressortir les représentations de chacun. Il devient le fil conducteur de la semaine.

- Des restitutions de groupes où les apprentis se disent entre eux des points à améliorer dans la mise en œuvre des outils, parfois trop scolaire.

- L'apport des techniques d'entretien permet aux apprenants de mieux mener leurs questionnements auprès des agriculteurs.

- Les visites d'entreprises et les témoignages d'agriculteurs « vivants » ont permis de balayer en un temps réduit le thème de l'innovation (de l'idée à la mise en œuvre, jusque aux incidences sur les autres activités). Les petits films proposés en complément sur des approches bien ciblées, permettent d'élargir le concept d'innovation à une diversité d'expériences et de problématiques (plus territoriale, organisationnelle…). Les apprenants s'investissent bien dans l'analyse d'un film (script, thèmes clés à faire ressortir, repérage des points clés d'innovation).

- Le travail de groupe est très utile pour mettre en pratique et visualiser l'efficacité d'un collectif solidaire, pour produire une restitution pertinente et argumentée. C'est un moyen intéressant pour mettre en synergie la diversité des compétences, ce qui renvoie sur les modalités d'organisation des sous-groupes.

- Intérêt d'avoir des supports d'évaluation liés à d'autres secteurs d'activités (pas qu'agricole) pour évaluer la capacité des stagiaires à questionner la problématique d'innovation de manière critique.

- Une sensibilisation au développement durable à travers des exemples concrets, et une réflexion critique sur les innovations qui iraient dans ce sens et d'autres moins.


Les limites ou les voies de progrès :

- Certains apprenants ont été réticents à rentrer dans la conception d'une grille d'analyse partagée. Ils auraient aimé avoir une recette pour l'appliquer. L'enjeu pédagogique à approfondir sera donc de plus les accompagner dans la construction d'outils d'analyse.

- Un mauvais « timing » dans les différentes activités. Les apprenants ont trouvé des séances trop longues, d'autres trop courtes : ex : témoignage filmé du Directeur du Lycée des Vosges : trop long (40 min), trop technique dans le bilan énergétique et film en mauvais état, et pas le temps de passer la totalité des témoignages filmés en 2010. Il s'agira donc d'être plus performant dans l'organisation de certaines séances. En 2011, 2 films plus courts ont été passés et mieux exploités.

- Les apprenants ont trouvé qu'il n'y avait pas assez de temps pour la visite. Ce ressenti est lié à l'organisation en amont : les apprenants n'ont pas réussi à cerner complètement les objectifs de la visite : que veut on voir ? Sur quoi veut-on discuter ? il s'agira donc de mieux définir en amont les objectifs du travail.

- On constate aussi des difficultés pour les stagiaires à utiliser les outils co-construits pour questionner de manière critique les intervenants.

- D'autres questions restent posées : difficulté de travailler en groupe, homogénéité des sujets (projets innovants sur les exploitations des maîtres d'apprentissage)…

- La difficulté pour les apprentis a été de rentrer dans la conception de la grille d'analyse ; la difficulté des formateurs est de rendre dynamiques et attractives toutes les phases du déroulement.
Améliorations à apporter, suggestions : - Homogénéiser les sujets des oraux.
- Affiner le concept d'innovation pour une vision plus partagée entre formateurs.
- Avoir des visites d'exploitation plus différentes car en 2011 il s'agissait de 2 cas avec transformation et vente directe. Il manquait un cas d'innovation agronomique qui sont combinées pour faire un système de culture innovant.

- Améliorer la grille de notation des dossiers de groupes (compte-rendu des visites d'exploitation) pour que les apprentis distinguent mieux la caractérisation du projet et la ou les innovations au sein de ce projet. Sinon, il y a souvent la réduction du projet à l'innovation.

- Mieux préparer les grilles de correction pour les exercices faits en classe entre les formateurs (analyse des innovations et état d'avancement des projets, pour les films projetés).

- Le retour vers les exploitants du regard des apprentis serait à améliorer.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : - Une démarche pluridisciplinaire qui tend vers des approches constructivistes, avec des points de synthèse conduit sous forme de cours magistral dialogué. Une première phase avec le blason par groupe pour faire émerger les représentations, enrichir les regards les uns des autres et approcher plusieurs types d'innovations.

- Beaucoup de travail en amont des formateurs et chargés de mission pour commencer à clarifier la notion d'innovation, identifier des situations innovantes, transcrire des films. Le savoir visé est à la fois du type "savoir outil" (2 grilles d'analyse sur l'innovation, les étapes d'un projet), "savoir informatif" (notions sur l'innovation), savoir être (efficacité collective et solidarité dans l'organisation des groupes, conduite d'entretien...).
Transférabilité : - La construction d'outils de formation (grilles, blason...) pour caractériser l'innovation constitue une orientation transférable, perfectible collectivement.

- Le processus de co-construction d'une grille d'analyse discutée et partagée avec les stagiaires, à partir de leurs représentations et d'exemples extérieurs pour développer leur esprit critique et leur capacité d'analyse.

- Le nombre de personnes impliquées important était permis dans le cadre d'un projet du système national d'appui, soutenu par le FSE.

Cette fiche a été élaborée par Patricia Viteaux Ficara (formatrice en économie CFA) et Jean-Paul Teyssandier (chargé de mission tourisme et territoire), Claire Durox (animatrice du réseau "performance énergétique des exploitations"), Nathalie Arrojo (chargée de mission sur les circuits courts et l'agriculture biologique). Cadre du système national d'appui et soutien du Fond Social Européen.
Bibliographie : - Norbert ALTER, L'innovation ordinaire, 2010
- Capacité d'innovation des entreprises agroalimentaires et insertion dans les réseaux : le rôle de la proximité organisationnelle, Michel Martin, Corinne Tanguy et Pierre Albert, http://economierurale.revues.org/index740.html
- Renforcer et accompagner l'agriculture biologique comme mode de production innovant et performant pour l'ensemble de l'agriculture, RMT DevAB?, http://www.devab.org/moodle/pluginfile.php/407/mod_resource/content/0/00_introduction_29_10_MD.pdf
- Revue Pour n°212 - Décembre 2011 : Dossier : « Innovations et alternatives en agriculture », Coordonné par Jean Pluvinage, Jean-François Le Clanche et Jean-François Ayats
- Des réseaux pour innover vers plus de durabilité en agriculture : article http://www.educagri.fr/no_cache/navigation/actualites/details-actualites.html?tx_ttnews[tt_news]=1013&cHash=35e7f39efd8a73e9c2b2d3b05471be39
Nom de l'établissement : Un lycée agricole
Localisation : Fouesnant
Personne-ressource et contact : Jean François Le Clanche
Présentation : Cet établissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricole offre des parcours de formation initiale, par apprentissage ou par la formation continue dans les domaines de l'agriculture, de la filière cheval, de l'industrie agroalimentaire et de l'environnement.
Il regroupe un lycée, orienté vers la formation initiale. Des diplômes post-bacs sont délivrés (B.T.S, Licences professionnelles) dans les domaines de l'agriculture, de la filière cheval, de l'industrie agroalimentaire et de l'environnement. De plus, les élèves ont la possibilité de suivre un bac scientifique (S) ou technologique (S.T.A.V), qui permettent d'envisager des poursuites d'études longues (universités, ingénieurs, vétérinaires...) ou courtes (D.U.T, B.T.S…) .
A coté du lycée, on trouve un C.F.P.P.A (centre de formation professionnel pour adultes) qui délivre des formations adaptées au projet professionnel des stagiaires. Le centre de formation d'adultes propose un parcours de formation, un accompagnement et des modalités pédagogiques personnalisés.
Enfin, le centre de formation d'apprentis, dans le cadre de ses domaines d'activités, offre une structure et des méthodes de travail adaptées pour former les professionnels des métiers du cheval et de l'agriculture.

Approche des enjeux de développement sur la bande littorale du Finistère-sud.

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Les dynamiques de développement sur la commune de Fouesnant, les enjeux du secteur agro-alimentaire en Bretagne-sud, les enjeux liés à la reconquète de la qualité de l'eau et à la présence des algues vertes sur le littoral.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : L'actualité liée au phénomène des marées vertes en Bretagne à été un élément fort qui a orienté la construction de ce stage.
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  : Plusieurs objectifs furent poursuivis. Le premier visait à connaitre le secteur de l'agroalimentaire breton, industrie puissante, en mutation et premier employeur des territoires investis. Le second visait à mieux connaitre la problématique de la qualité de l'eau et le phénomène des algues vertes.
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : Approche pluridisciplinaire liant les sciences économiques et sociales, les techniques d'aménagement, la biologie et l'écologie, les techniques agro-alimentaires.
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Budget d'hébergement avoisinant les 3000 euros, pour 18 élèves de 1ère S.T.A.V ( 12 aménagement, 6 I.A.A) encadrés par trois adultes. A Rajouter les frais de transport.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : Projet pluridisciplinaire construit par les enseignants du lycée et validé par l'équipe de direction.
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : Lundi matin: transport. Après-midi: présentation du territoire de Fouesnant et des enjeux de développement par un ingénieur du site puis visite guidée de l'écloserie par des techniciens et initiation à la biologie marine: compréhension de la chaine alimentaire, des phénomènes d'euthrophisation et de malaigue, observation du planton au microscope.

Mardi matin: Visite d'une grande entreprise de l'agro-alimentaire et des processus de retraitement des eaux usées. Après-midi: visite d'un écomusée et découverte de la filière pêche et des enjeux liés à la gestion durable de la ressource halieutique.

Mercredi journée: découverte de la politique de l'aménagement d'une rivière et de son évolution, des aménagements construits, des nouveaux gestes professionnels des techniciens "rivière" au regard des enjeux du développement durable et des stratégies liées à la reconquete de l'eau conduites par une communauté de commune proche du littoral. Débat le soir avec un biologiste.

Jeudi matin: approche et découverte de la gestion durable d'un marais sur le littoral. Après-midi, visite d'une entreprise agro-alimentaire et de sa politique "environnementale". Retour le soir vers le lycée.
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : Cette semaine a été une occasion pour les élèves de rencontrer les professionnels et les acteurs de terrain qui travaillent dans le secteur de l'aménagement et de l'agro-alimentaire. Au délà, ils se sont saisis des enjeux de développement existant sur la bande littorale et ont appréhendé la question de la qualité de l'eau en Bretagne.
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Impact fort chez les apprenants lié à la rencontre avec les professionnels au moment où ils intègrent un nouvelle filière de formation dans un secteur qu'ils connaissent mal. Dépaysement profitable marquant une rupture dans le rythme scolaire des élèves et avec une certaine routine érodant leur esprit d'initiative et leur curiosité naturelle.
Améliorations à apporter, suggestions : Il y a lieu de penser qu'en mettant les élèves en situation de produire un rapport d'étude grace à une commande précise posée avant le début de cette séquence, il y aura une mobilisation plus effective des élèves. Pour se faire, il conviendrait d'organiser leurs travaux en sous-groupes, quitte à les faire fonctionner sous le mode type "bureau d'étude". Une restitution du travail (qui pourrait être évalué) devant un grand témoin offrirait un challenge et une motivation suplémentaire dans la conduite de ce travail chez les élèves.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : La présence de deux options: agro-alimentaires et aménagement induit une tension au niveau de la programmation des activités comme au niveau de la définition de l'objet de travail à proposer aux élèves. L'hétérogénéité du groupe classe est un élément délicat à gérer. Cette progression est donc une forme de compromis visant à toucher le public de ces deux filières. L'eau tout comme le développement durable sont les éléments en commun, le fil conducteur - centre organisateur de questionnements. Sur le plan pédagogique on peut rendre l'élève plus acteur de sa formation et de ses apprentissages. Deux dimensions semblent dans le cadre qui a été posé devoir être investies: l'approche territoriale meriterait d'être recentrée sur un territoire homogène afin d'offrir plus de cohérence pour comprendre le jeux des acteurs locaux. La construction d'une approche plus problématisée par les enseignants déclencherait vraisemblablement chez les élèves plus de dynamique et une implication plus forte dans leur apprentissage.
Nom de l'établissement : EPL Théodore MONOD
Localisation : le Rheu (35)
Personne-ressource et contact : Caroline FLANDRIN, Charles CAPITAINE
Présentation : L'EPL Théodore MONOD – le Rheu (35) est situé à environ 8 km de Rennes à l'ouest. Les questions de durabilité sont une préoccupation ancienne de l'établissement qui a participé à une action démonstration sur l'agriculture durable à partir de 1995 avec d'autres sites de l'enseignement agricole.
- les différentes formations initiales :
  • Seconde générale et technologique (3 classes)
  • 1ère et terminale STAV Science et Technologie de l'Agronomie et du Vivant (2 classes)
  • 1ère et terminale S (SVT et SBE) 2 classes
  • B.T.S.A. A.C.S.E. (Analyse et Conduite des Systèmes d'Exploitation)
  • B.T.S.A. Aménagement Paysager
  • B.T.S.A. Gestion et Maîtrise de l'Eau
  • B.T.S.A. Productions Animales
  • Prépa TB (Technologie Biologie) : post bacs technologiques
  • Prépa TC : post bac + 2 (BTS, DUT,...)
  • Licence Professionnelle

- Le B.T.S.A. A.C.S.E. s'adresse à des jeunes qui poursuivent leurs études après des bac STAV en production agricole (environ ½ de la classe), des bacs S (option biologie- écologie généralement, ¼ de la classe), des bac pro agricoles (CGEA Conduite et Gestion de l'Exploitation Agricole, ...,1/4 de la classe) et souvent 2 ou 3 autres bacs qui sont en ré-orientation.

- La formation se compose, au cours des 2 années de formation, d'un tronc commun de matières générales (420h) et d'une partie spécifique au BTS ACSE comprenant l'environnement économique et social, et l'enseignement technique et gestion. La formation est entrecoupée de périodes de stages en exploitation (12 semaines) et en organismes para-agricoles (2 semaines), ainsi que plusieurs modules gérés sur une semaine complète en "temps fort".

- À l'issue de la formation, l'essentiel de ces jeunes souhaitent s'installer en agriculture, mais beaucoup ne le font pas immédiatement. L'installation se fait souvent à la suite des parents entre 5 et 10 ans après leur sortie de BTS (environ 1/2 d'entre eux ) avec une période de travail comme salarié agricole ou en association de remplacement. Certains ne s'installent finalement jamais, et restent dans le secteur para -agricole (1/3). Les autres auront des opportunités de travail dans d'autres secteurs d'activités (très varié: finance, social, industrie...) et sortiront du secteur strictement agricole.

Approche énergétique de l'exploitation agricole en BTS ACSE sous l'angle de l'innovation

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Le BTSA ACSE comprend un module de conduite d'activité innovante de 40h (module D48), dont le thème est à l'initiative des équipes pédagogiques. Nous abordons, dans ce cadre:
- la production d'énergie, (entrée qui motive principalement les étudiants),
- mais aussi les économies d'énergies,
- et l'impact des systèmes sur le bilan énergétique de l'exploitation agricole.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : En 2008, ce thème de l'énergie nous a paru intéressant, il était d'ailleurs abordé au cours d'un Module d'Initiative Locale (MIL) plus large tourné vers le "Développement durable" (mis en place dans les années 2000), mais était alors peu approfondi sur la partie énergie.
Certains acteurs agricoles commençaient à se préoccuper d'énergie dans la région, via des indicateurs dans des grilles de durabilité par exemple, et les agriculteurs commençaient à installer des capteurs solaires... Également les préoccupations de maîtrise d'énergie dans les lycées par le Conseil Régional, et l'opération Bilan Carbone des EPL du Ministère de l'Agriculture allaient se développer l'année suivante.

Auparavant le module d'activité innovante (D48) a traité de la vente directe, de la gestion du travail sur l'exploitation.
Ce module est très intéressant pour nous car le cadre est assez souple et la durée (environ une semaine) est bien calibrée pour pouvoir approfondir des thèmes d'actualité agricole, mais non prévus par le programme du BTS (qui date du début des années 1990, et en rénovation pour la rentrée 2014) :
- Les questions "énergie" et "équipements/machinisme" ne sont pas intégrées au programme du BTSA ACSE.
- L'énergie est une question transversale sur les exploitations qui interpelle autant les étudiants que les exploitants.
- Le module permet l'intervention de divers enseignants aux compétences variées (scientifiques, biologie, agronomie, économie, gestion), avec un travail pluridisciplinaire obligé, tout à fait dans l'optique "ACSE".
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  : 1. Pouvoir expliquer les causes du réchauffement climatique et ses liens avec la problématique énergétique.
2. Connaître la place de l'agriculture dans la problématique énergétique et climatique.
3. Être capable de réaliser et commenter un bilan énergétique de l'exploitation (méthode du bilan PLANETE = pour l'analyse énergétique de l'exploitation)
4. Pouvoir proposer des voies d'amélioration sur la production d'énergie, sur les économies et sur un bilan plus favorable.
5. Être capable de chiffrer économiquement (complètement) et énergétiquement (au moins en partie) ces améliorations.
L'idée est aussi d'étudier comment les innovations techniques, organisationnelles, petites ou grandes... sont possibles pour produire ou économiser de l'énergie, comprendre leurs caractéristiques et le processus de leur mise en place.
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : Actuellement 3 disciplines interviennent :
- L'agronomie apporte les notions scientifiques nécessaires au départ, mais d'autres disciplines pourraient intervenir utilement (biologie, chimie, physique, mais comme il n'y a pas d'heures dans le programme, c'est difficile)
- L'économie générale intervient aussi pour la partie politique énergétique de l'État, de l'Europe. Ensuite une phase technique est nécessaire sur les exploitations, pour comprendre les enjeux pratiques.
- La gestion intervient au final sur le chiffrage des techniques mises en place et des projets, ce qui est la finalité de ce BTS.
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Ce module ne demande pas de gros moyens financiers : il faut quand même pouvoir utiliser un bus à plusieurs reprises pour aller visiter des exploitations (des exemples concrets), ce qui est coûteux! (énergétiquement aussi). Il nous paraît très important de voir sur le terrain les différents enjeux, la théorie seule est très inefficace. La plupart des intervenants que nous choisissons sont gratuits, mais il faut prévoir une indemnité de déplacement pour ceux qui viennent, et pour les exploitants qui doivent consacrer une journée pour un bilan "PLANETE" (½ journée de collecte et ½ journée de préparation des papiers... environ 60 € pour l'agriculteur). Au total, notre budget de la semaine est de 1 000 € dont environ 800 € de transport. En 2013, un budget supplémentaire a été obtenu au Conseil Régional (environ 500 €) afin d'organiser une journée d'étude plus éloignée.
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : La classe comporte en moyenne 26 à 30 étudiants. Le module a été mis en place en 2008, et peu modifié dans sa structure depuis (il convenait bien tel que), mais les visites varient toujours d'une année à l'autre ainsi que les intervenants, donnant une coloration un peu différente à chaque fois : la filière bois-énergie, l'utilisation de l'herbe, les consommations d'énergies directes etc... Aussi l'équipe ne retourne pas 2 années de suite faire un bilan PLANETE chez un même agriculteur, pour éviter de trop le solliciter, surtout quand son système n'a pas changé. En 2013, nous avons été une journée sur la "route des énergies renouvelables" dans le Pays du Mené (centre Bretagne, collectivités dans une dynamique de "territoire à énergie positive" et visant 100% énergie renouvelable en 2050).

La mise en œuvre de la semaine est faite par une équipe de 2 ou 3 enseignants qui se relaient sur les parties théoriques et ensemble pour les visites support (notamment du bilan "PLANETE"). Ces équipes tournent selon les années, ce qui contribue (utilement) à apporter de nouvelles idées.
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : le tout groupé sur une semaine complète :
- 3h de notions de base sur le changement climatique, la position française sur le plan énergétique et la place de l'agriculture dans cette problématique. Il s'agit d'un document avec divers graphes, tableaux avec des données scientifiques précises et actualisées, à diverses échelles (nationale, régionale...) et pour divers secteurs, et les jeunes commentent oralement et notent des commentaires dans les parties "à trou".

- 1h de présentation des plans de performances énergétiques des instituts techniques (qui concernent essentiellement les énergies directes, un peu sous forme d'auto-diagnostic pour faire réfléchir les éleveurs de porc, de volaille, de vaches laitières) et qui sont faciles à faire sur des exploitations (voir la grille de positionnement proposé aux éleveurs dans la brochure "les consommations d'énergie dans les bâtiments avicoles" de l'ITAVI/ADEME par ex) Présentation rapide des différentes filières de production et d'économies d'énergie directes...

- Visite par petit groupe (3-4) d'une exploitation choisie par le groupe ayant un dispositif de production ou d'économie d'énergie après avoir préparé des questions :
  • 2H encadrée, puis autonomie, pour la réalisation d'un dossier sur ces exploitations (plutôt quelques jours après pour qu'ils puissent prendre du recul) comprenant l'AGEA = Approche Globale d'Exploitation Agricole, la filière énergie utilisée et le plan de performance énergétique, conclusion sur l'intérêt de l'agriculteur pour les différentes option choisies.
  • 2h de travail de bibliographie, en groupe, sur le dispositif utilisé par l'exploitation visitée la veille, sa compréhension, l'analyse de ses points faibles et des évolutions possibles. Selon les cas, il peut y avoir une exploitation des visites en classe ou sinon, a minima, chaque groupe doit lire les compte-rendus des autres groupes avant l'évaluation.

- Visite d'une exploitation qui a mené une réflexion énergétique, et possède un ou plusieurs dispositifs en fonctionnement. En 2011 par ex : exploitation avec capteurs photovoltaïques et séchage solaire en grange, produisant du bois déchiqueté pour les chaudières familiales, rencontre avec le responsable d'un GIE de bois plaquette et de la CUMA déchiqueteuse, partenaires de cet exploitant.

- Réalisation d'un bilan "PLANETE" (1 journée) :
  • 2h de présentation de la méthode de diagnostic PLANETE, par un professionnel agréé du RAD (réseau agriculture durable) et sensibilisation au problème des énergies grises sur l'exploitation. En 2011: Bilan "PLANETE" sur une exploitation ovine laitière avec séchage en grange.
  • Répartition des étudiants en 6 groupes (assolement et produits végétaux, cheptel animaux, énergies directes, intrants végétaux, intrants animaux, bâtiment matériel) en veillant à mettre des connaisseurs en matériels et entreprise de travaux agricole dans ce dernier groupe car la collecte est difficile.
  • Visite de l'exploitation classe entière et collecte des données (4h). Il faut choisir une exploitation relativement simple (avec peu d'ateliers) où le hors sol n'est pas dominant (ce qui fausse le bilan). La collecte étant assez lourde pour l'agriculteur, il doit avoir lui même un intérêt pour le résultat de ce bilan. Le grand livre est souvent utile pour cette collecte .
  • Retour en salle et enregistrement des données sur le logiciel et sortie du diagnostic. (2h). 2 ordinateurs sont en salle (pour limiter les erreurs de saisies) et les 6 sous-groupes se succèdent sur les 2 postes pour saisir les diverses informations (cultures, cheptel, matériel...). Pendant ce temps, les autres groupes travaillent sur leurs compte-rendus des autres visites. Le professionnel intervenu le matin relira par la suite le bilan PLANETE des étudiants pour le corriger, valider.

- En 2011, il y a eu une présentation de l'outil de diagnostic énergétique et de simulation "PRAIRIE" par un intervenant de l'ADAGE (association Agriculture Durable par l'Autonomie, la Gestion et l'Environnement) et application à un cas concret de la région (étudié par l'ADAGE). Le but était d'illustrer une prolongation du diagnostic avec la simulation de l'impact de changements sur une ferme. Mais l'outil est plus complexe que PLANETE et ne peut être manipulé par les étudiants, ça leur a donc paru un peu théorique et cette intervention n'a pas été renouvelée pour l'instant.

- Rendu des dossiers de groupes par exploitation. Remise en ordre des notes de la semaine. Conclusion sur le thème

- 2h de contrôle certificatif individuel en fin de semaine
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : - Évaluation individuelle en ccf écrit sur la semaine passée, avec obligatoirement un commentaire sur le bilan PLANETE réalisé, souvent un chiffrage de projet d'amélioration en lien avec les autres visites faites ensemble. Par exemple, des questions portent sur les principaux postes consommateurs d'énergie, d'autres sur le cours introductif...

- Évaluation collective du dossier de visite avec sa partie bibliographique, son AGEA (approche globale de l'exploitation agricole), son dispositif énergétique correctement chiffré et le plan de performance énergétique commenté. Ils doivent réussir à soulever les problèmes principaux, argumenter les choix d'actions de l'agriculteur, en repérant ce qui l'a motivé, les déclics, les difficultés de mise en place.

- Souvent les agriculteurs visités sont contents de ce qu'ils ont mis en place, ils démontrent une certaine rentabilité ce qui déconstruit les préjugés des jeunes qui pensaient souvent au départ que c'était peu rentable...
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : - La phase théorique la 1ère demi-journée suscite de vifs échanges entre étudiants, entre les sceptiques ("des discours d'écolo") et les convaincus ("on voit bien"..). Nous essayons de rester très scientifiques et d'avoir seulement des chiffres incontestables (ou presque, le GIEC, l'ADEME...) et des données récentes car l'évolution est très rapide depuis 2008 (le 1er module énergie), en particuliers pour la production energétique. Les arguments des étudiants ne sont pas très construits en général à ce stade.

- La recherche d'exploitations à visiter ayant un dispositif particulier sur l'énergie les oblige à parler autour d'eux de ce problème, et entraîne sans doute de vifs débats familiaux dans le milieu rural ! Les étudiants disent souvent avoir une position beaucoup moins frileuse que leurs parents à ce sujet. Les différences régionales sont très nettes également : nos étudiants issus de la Loire Atlantique ou de Bretagne sont beaucoup plus familiarisés avec ces techniques, et beaucoup moins hostiles – quelque soit la production des parents (bio, herbagers, conventionnels ou hors sols...). Les étudiants venant des régions (Normandie, Centre) où ces dispositifs semblent moins visibles restent plus sceptiques (tous systèmes de production confondus). Ces différence s'atténuent un peu à mesure que les dispositifs d'économie d'énergie et de production d'énergies renouvelables se répandent.

- Les visites doivent être les plus ouvertes possibles, avec des débats entre agriculteurs et étudiants. C'est mieux s'il y a plusieurs intervenants sur place qui discutent entre eux aussi, au coin du champ ou de la chaudière bois par ex, évoquant concrètement les difficultés de mise en place... Les jeunes osent + participer, par rapport à un intervenant "puit de science", et ça permet de sortir et dépasser leurs idées reçues..

- Nous trouvons que le choix de la visite pour le bilan "PLANETE" est très délicat : les hors - sols ne "passent" pas bien dans le diagnostic (trop d'intrants mal évalués sur le plan des énergies grises, par ex dans les fermes il y a beaucoup de sortes de bétons, ferrailles, types d'isolations, alors que PLANETE manque de finesse dans les catégories proposées de bâtiments). Le nombre important d'ateliers rend la collecte lourde. La comptabilité de l'exploitation doit être très rigoureuse, on a souvent recours au grand livre (pour les factures des aliments) ou aux factures de l'ETA = Entreprise de Travaux Agricoles (pour les heures consacrées à chaque tâche).

- L'enregistrement de "PLANETE" est assez laborieux, il faut un responsable de groupe et un enseignant à coté pour vérifier les erreurs de frappe très faciles (pas d'unités,..). Il faut mettre un groupe sur le site internet "e-phy" en parallèle pour connaitre les quantités de matières actives de chaque produit utilisé (c'est assez facile après avoir fait un exemple avec eux). Et c'est très précieux d'avoir un fils - une fille d'entrepreneur agricole qui connaisse bien les matériels utilisés et les consommations des matériels.

- Pour le dossier, on n'aborde pas encore le problème des énergies grises, seulement avec le bilan PLANETE, et normalement, en fin de semaine ils réalisent que c'est une part importante du problème energétique. Mais ce n'est pas une notion évidente pour tous (par ex sur les engrais et leurs impacts en amont à la fabrication, transport...). Une semaine est un peu court pour vraiment remettre en cause un système dans son ensemble, mais le bilan "PLANETE" permet quand même d'avoir une vue d'ensemble compréhensible par des étudiants de BTS sur la question.

- Il faut saisir des opportunités :
  • La promotion 2013, suite à la lecture d' articles sur la démarche du Pays du Mené (centre-Bretagne) vers l'autonomie énergétique, un dossier de financement a été monté et nous avons visité sur une journée la route des énergies renouvelables...

  • Pour la promotion 2012, opportunité d'assister à une journée sur le thème de l'énergie organisée par la station d'expérimentation "Machinisme" de la Chambre d'Agriculture d'Ille et Vilaine : filière bois énergie, consommation de carburants, échanges de parcelles... Situées en dehors de la semaine, ces informations très intéressantes ont été valorisées lors du module quelques mois plus tard.

  • Pour la promotion 2010, conférence organisée par le CER France (Centre d'Économie Rurale) sur ce même thème.
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Globalement les objectifs sont atteints en fin de semaine. La notion complexe "d'énergie grise" reste plus difficile à intégrer.
Les étudiants apprécient beaucoup de pouvoir être acteur sur une problématique très générale, avec des solutions concrètes. Ils apprécient aussi que l'agriculture soit valorisée aux yeux du public d'un point de vue énergétique. Dans la région, ils sont souvent très sensibles à l'image négative de l'agriculture.
Il faut veiller durant la semaine à ne pas se laisser entraîner vers la seule production d'énergie, plus attirante (source de revenus complémentaires bien visibles...). Travailler sur les économies d'énergies "directes ou grises" oblige à une plus grande réflexion sur le système en place, à plus de recul et s'avère plus difficile à chiffrer et à interpréter.

Le bilan "PLANETE" est délicat à mener, il faut que les enseignants soient bien préparés et aient travaillé en amont avec l'exploitant sur les documents de collecte. Il serait peut-être utile qu'un enseignant soit agréé pour ce type de diagnostic afin de le faire valider de manière officielle (afin que l'exploitant puisse avoir un diagnostic reconnu par la Direction Départementale des Territoires DDT, et puisse faire une demande de subvention d'investissement. C'est une demande des exploitants de faire valider leur diagnostic.
Améliorations à apporter, suggestions : Actualiser la méthode de diagnostic (Dia'Terre® plutôt que PLANETE à partir de 2013-2014...), mais il faut conserver une méthode de diagnostic avec une vue globale entrée-sortie d'énergies, y compris "énergies grises".

Il serait intéressant de revenir chez un exploitant après mise en place d'un dispositif de production ou d'économies d'énergies et de chiffrer les évolutions.

Une autre piste aussi serait de faire analyser les divers types d'innovations aux étudiants en reprenant pourquoi pas la grille de lecture sur les "intensités" d'innovations (en rupture faible / forte) Efficience / Substitution / Reconception, utilisée notamment par l'INRA et le Réseau Mixte Technologique Système de Culture Innovant.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Une entrée sous forme de cours magistral appuyé sur des visites, avec des temps de formalisation en groupe, d'analyse croisées. La semaine bloquée "en temps fort" semble bien convenir à la fois aux étudiants et au thème choisi. Les cas étudiés permettent aux jeunes de travailler sur :
- les liens entre local / global,
- d'appréhender diverses échelles de temps (épuisement des ressources...),
- de se confronter à une certaine complexité (via notamment la réalisation par eux-mêmes du diagnostic énergétique PLANETE)
- de travailler sur la notion de responsabilisation (en voyant que chacun peut avoir des leviers à actionner pour répondre à un défi collectif).
Un travail sur les représentations des étudiants au début du module pourrait être ajouté pour éventuellement mieux repérer les préjugés, les "obstacles" à dépasser dans la semaine.
Les interdépendances, les intrications d'échelles territoriales pourrait être travaillées peut-être davantage en questionnant la place de l'agriculture dans les Plans Climat Énergie Territoriaux et réfléchissant à comment une exploitation peut participer à répondre au défi énergétique sur son territoire (la démarche du pays du Mené se prêterait bien à cette ouverture).
Transférabilité : Il est possible d'intégrer un projet énergétique dans le rapport de stage sur l'exploitation de stage.
Cette question intéresse souvent les étudiants à titre personnel dans le cadre de l'exploitation familiale où ils jouent un rôle de prescripteur, assez facilement sur le volet des équipements d'économie d'énergie qui permettent de diminuer les charges (probablement beaucoup moins sur les changements de systèmes de cultures ou d'alimentation où ils n'ont pas encore un rôle décisionnel laissé par leurs parents).

Caroline Flandrin, agronomie, Charles Capitaine, économie- gestion, LEGTA Théodore Monod -le Rheu. Travail réalisé dans le cadre du réseau "performance énergétique des exploitations" de l'enseignement agricole, avec des compléments d'interview par Claire Durox.
Bibliographie : - INRA, Les flux d'azote liés aux élevages, Réduire les pertes, rétablir les équilibres, Expertise scientifique collective, janvier 2012 -. http://www.inra.fr/l_institut/expertise/expertises_realisees/flux_d_azote_lies_aux_elevages_rapport_d_expertise

- IDELE, Dollé JB, Les consommations d'énergie en bâtiment d'élevage bovin, Mars 2007 http://78.155.145.72/html/html1/IMG/pdf_CR_050733008.pdf

- ITAVI/ADEME, Les consommations d'énergie dans les bâtiments avicoles, Quelques repères sur les consommations d'énergie et propositions de pistes d'amélioration, septembre 2008, http://www.itavi.asso.fr/elevage/batiment/energie_aviculture_ademe.pdf

Approche sensible

Présentation succincte : Comment aborder l’approche sensible avec un public adulte ? par Hervé Brugnot

Implanté dans le Haut Doubs, Hervé Brugnot développe dans sa structure tout un village préhistorique support d’animation. Il témoigne de son expérience et de sa façon de faire.
Complément de titre : Volume, etc.
Type de ressource : Autre

Assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE) et environnement marin

Présentation succincte : A l’occasion de sa participation à l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement (ANUE), qui se tient à Nairobi du 23 au 27 mai, Ségolène Royal, Présidente de la COP21, s’est engagée pour que les mers et océans soient pleinement reconnus comme une solution pour le changement climatique et le développement durable.
Télécharger le fichier : fichier1_2016-05-26_-_CP_Ocean.pdf

Assises de la biodiversité - 9e édition

assisesdelabiodiversite9eedition_assises-nationales-biodiversite-2019.jpg
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : Massy (91)
Description : Cette 9e édition est co-organisée par l’AFB (Agence française de la biodiversité) aux côtés des fondateurs historiques, IDEAL Connaissances et l’association Les Ecomaires.
Cette édition s’inscrit dans la mobilisation de toute la société en faveur de la reconquête de la biodiversité avec pour point d’orgue le congrès mondial de la nature en 2020 et pour fil conducteur : "Tous concernés, tous responsables".

Élus, agents de l’État, techniciens, gestionnaires d’espaces naturels, chercheurs, entrepreneurs, associatifs… s'y donnent rendez-vous pour : construire, débattre, s’informer, partager des outils et des bonnes pratiques, répondre ensemble aux défis de la reconquête de la biodiversité.
Début de l'événement : 19.06.2019
Fin de l'événement : 21.06.2019

Assises nationales des Déchets 2015 : au cœur de l’économie circulaire-23 et 24 septembre 2015 - Cité des Congrès de Nantes

Présentation succincte : Économie circulaire, innovations techniques, implication des territoires… Les questions majeures qui font le quotidien des acteurs des déchets seront encore une fois au cœur des Assises des Déchets. La 13e édition de l'événement référence de la filière a ainsi décidé de repenser sa formule pour favoriser le débat et l'échange. Rendez-vous les 23 et 24 septembre prochains à Nantes.

Trois « parcours » pour aller au bout des échanges. C'est une nouveauté marquante de l'édition 2015 des Assises. La première journée (le 23 septembre) concentrera les ateliers techniques, qui seront organisés autour de trois parcours thématiques :

  • utilisation efficace des ressources,
  • outils de traitement et solutions techniques pour demain,
  • les territoires au cœur de l'action.

Chaque parcours comprenant trois ateliers successifs, on voit bien comment ces neuf moments de débat (27 heures !) permettront d'enclencher, peut-être encore plus profondément que précédemment, des perspectives fructueuses, voire opérationnelles. Les membres du comité de pilotage sont ainsi en train de construire un programme qui promet d'être à la fois très fourni… et très concret !
Année de l'action : 2015
Site Internet (facultatif) : http://www.assises-dechets.org/fr/

Association 4D

Présentation succincte : C’est en 1993, après le « Sommet de la terre » de Rio, que l’Association 4D a été créée afin de constituer un réseau citoyen pour la promotion du développement durable et pour le suivi des engagements pris par la France comme par les autres Etats membres de l’ONU. Par la suite, elle a été désignée pour assurer la coordination des organisations de la société civile française à l’occasion du nouveau sommet qui s’est tenu en 2002 à Johannesbourg.

Cette relation historique de 4D avec le global s’est combinée avec l’intuition que les grands engagements mondiaux, aussi nécessaires soient-ils, resteraient lettre morte s’ils ne s’incarnaient pas dans le local. 4D a toujours considéré que l’approche territoriale, jusqu’à la plus grande proximité des citoyens, était essentielle. C’est dans son contact avec « le terrain » comme dans sa relation avec les chercheurs que 4D a puisé l’essentiel de sa connaissance et de son savoir-faire ; elle a acquis la conviction que la participation citoyenne à la délibération (même difficile) est indispensable à tout projet visant le développement durable. Et réciproquement, que l’élaboration de stratégies de développement durable pouvaient contribuer à la rénovation de la démocratie.
Type de ressource : Site web
Télécharger le fichier : fichier1_4D_4D_juin08.pdf

Association : conscience et impact écologique

associationconscienceetimpactecologique_capture-du-2019-02-04-19-04-46.png
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Nos objectifs ne se résument pas à la simple « sensibilisation » des publics. Effectivement, à travers nos animations, nous cherchons à :

  • Faire de chacun·e d’entre nous un individu conscient et informé : au final, l’essentiel reste de montrer à tous que bien des caractéristiques de notre société peuvent être remise en question. Il peut s’agir aussi bien de la pertinence du transport individuel, de la consommation de viande journalière, de l’usage généralisé du plastique ou encore de la nécessité de l’utilisation de produits chimiques dans l’agriculture.

  • Faire de chacun·e d’entre nous un·e éco-citoyen·ne : en mettant en avant toutes les solutions individuelles que l’on peut appliquer au quotidien en matière d’alimentation saine et respectueuse de tous, de consommation d’énergie, de gestion des déchets et, tout simplement, de consommation raisonnée. Le but est également de renforcer l’autonomie des individus face à cette consommation. Il est essentiel que nous ne soyons pas dépendant de la consommation et des technologies pour se nourrir, prendre soin de soi, se repérer, communiquer…

  • Faire de chacun·e d’entre nous un·e acteur·ice de la transition sociétale : il s’agit du meilleur résultat que nous puissions espérer. Que ce soit par le biais de notre association ou de n’importe quelle autre structure engagée dans l’élaboration d’une autre société, nous souhaitons qu’un maximum de personnes s’implique de manière concrète suite à nos animations.
Présentation succincte : Nous proposons trois types d’actions à travers ceux-ci :

  • Développer l’envie d’agir : montrer l’importance des enjeux voire le caractère d’urgence de ceux-ci à travers des présentations-questions ouvertes, des débats mouvants, etc.
  • Développer la capacité d’agir : mettre en avant les solutions individuelles ou sociétales à travers des ateliers de réflexion ou des ateliers pratiques (créations de cosmétiques, réparation d’objets électroniques, conception de bombes à graines, potager, repérage des ingrédients à éviter, etc).
  • Accompagner les structures et les événements sur des critères « Alimentation », « Énergie », « Déchets » et « Sensibilisation ».


L’envie d’agir, la capacité d’agir et l’accompagnement nous semblent être les trois étapes logiques pour favoriser l’émergence d’une transition écologique la plus rapide et souhaitable possible.
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Date de parution : 2019
Localisation : Région AURA
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Associations et entreprises : regards croisés sur le partenariat : une recherche-action menée dans l

bf_image_img20-b858d.gif
Présentation succincte : Depuis quelques années, le domaine de l’éducation à l’environnement est
l’objet de rapprochements entre deux mondes jusqu’ici bien séparés : celui
des entreprises et celui des associations.
Cette relation dite – à tort ou à raison - « de partenariat » est souvent porteuse
d’inquiétudes parce que perçue comme « contre nature ». Elle est
pour le moins paradoxale et mérite que l’on s’y intéresse de plus près. En
effet, peut-on oublier que ces deux mondes ont eu (et ont encore) à propos
de l’environnement de nombreuses raisons de conflits ouverts entraînant
des actions dures de part et d’autre ?
Objet de nombreux débats au sein des réseaux associatifs cette relation interroge
aussi les entreprises, chacun exprimant ses peurs à pactiser avec
l’autre.
C’est la raison pour laquelle le Réseau Ecole et Nature a souhaité travailler
plus en profondeur cette question en lançant lors de son congrès 2004 une
« recherche-action » portée à deux niveaux d’engagement : un petit groupe
de personnes volontaires pour mener les enquêtes, les analyser et écrire
(cercle 1) et un groupe plus large de personnes intéressées par le sujet, exprimant
des remarques et assurant une relecture critique (cercle 2).
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Atelier conduite de projets

Nom de l'établissement : Lycée du Valentin
Localisation : Bourg-lès-Valence
Personne-ressource et contact : Çaldumbide Catherine 04-75-83-33-55 poste 788
Présentation : Le Lycée d'Enseignement Général et Technologique : 2nde GT, Bac Scientifique, Bac Techno STAV (EIL Production et Transformation), BTSA APV (système semencier) – STA (Aliments et Processus Technologiques) – TC (Produits Alimentaires et Boissons), CPGE ATS Bio.
Unité de Fomation par Apprentissage : Bac Pro BIT, BTS APV (système de culture orientation A.B.)
CFPPA de Bourg-lès-Valence : BP REA, CAP et BP agroalimentaire, Certiphyto, ...
CFPPA de Die : BP REA orientation agro-écologie, CS A.B., Mushers, …
CFPPA de Nyons : BP REA spécialité PPAM et productions méditerranéennes, CAPA SAPVER, DEAVS, ...
Exploitation Agricole : 65 ha – arboriculture sur 5 ha (pommes, poires, cerises, prunes) - viticulture sur 0,6 ha (Viognier) – production laitière 45 V.L. et leur suite 270 000 litres de lait/an dont 30 000 litres en vente directe – Point de vente Collectif – Activité ferme pédagogique (2000 enfants/an)...
Exploitation certifiée Agriculture Biologique depuis 2013.
Avec 84 % des élèves du Secondaire internes, la vie au lycée laisse un espace privilégié aux élèves hors des cours dans le cadre, notamment, des ateliers Développement Durable (DD).

Atelier DD « Chrysoperlis »

Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Il s’agit du bilan d'un projet « atelier DD» conduit avec des élèves volontaires dans un cadre extrascolaire (mercredi après-midi et temps libres). Les réponses le concernant s’identifient avec cette puce, 'il s'agit d'un club qui fonctionne avec des élèves volontaires (6 lycéens des filières S et STAV) hors temps scolaire. Les chrysopes font également l'objet d'un travail pédagogique conduit par Madame Laurence VIRATELLE, enseignante de biologie-écologie, avec la classe de Term.S.
Les extrapolations possibles à un projet pédagogique s’identifient avec cette puce ().
Un document de synthèse référencé (2) regroupant les protocoles, partenaires, bibliographie
pour les actions mises en place dans le cadre du club « Chrysoperlis » est disponible sur simple demande.
Titre.
Club Chrysoperlis ou « Comment favoriser un auxiliaire naturel présent sur le site du Valentin « la chrysope » ? Fabrication et mise en place de boites d’hivernage - Mise en place d’un élevage local de chrysope - Techniques de lâchers dans l’environnement.
Thèmes abordés à partir de l’exemple de la chrysope.
Savoir. Biodiversité. Comprendre la régulation des bioagresseurs par les auxiliaires de cultures dans l’environnement de la culture. Notion d’auxiliaires indigènes. Comprendre le cycle de vie de l’auxiliaire
  • et savoir comment intervenir pour favoriser sa survie ou en améliorer son contrôle.
Faire et savoir-faire. Au niveau du club, être créatif, polyvalent, savoir prendre des initiatives,
devenir autonome, se répartir et gérer le suivi de l’élevage est devenu une manière de travailler.
Faire savoir. Savoir exposer les actions du club, caler sa communication à son interlocuteur, concevoir et réaliser des posters, un protocole,… Tout a été prétexte à la découverte et aux échanges.
Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, besoins, commandes), diagnostic préalable)  : Contexte. Une des préoccupations de l'établissement est de préserver les auxiliaires des cultures
en les maintenant sur le site ou en enrichissant leur population locale. Une des actions importantes a été réalisée
  • avec l'implantation de haies. Mais il faut aussi comprendre et prendre en compte la régulation des bioagresseurs
  • par des auxiliaires indigènes au travers de la chrysope.
Eléments déclencheurs. La vie au lycée laisse un espace privilégié aux élèves hors des heures de cours dans le cadre des ateliers Développement Durable (DD). Le club « Chrysoperlis » est né de la volonté de "Favoriser les auxiliaires naturels présents sur le site du Valentin ", de la motivation très forte de 6 lycéens,
de l’équipe de Direction, des encadrants DD.
Objectifs pédagogiques poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires)  : Préserver et maintenir sur l'exploitation un insecte auxiliaire naturellement présent " la chrysope ".
  • Enrichir sa population indigène par la mise en place d'un petit élevage local qui permettra des lâchers dans les vergers au printemps Remarque : comme ces insectes sont indigènes, déjà présents, leur population s'équilibrera naturellement. Au niveau humain Garder un esprit ludique tout en privilégiant une approche scientifique. Prendre confiance en soi. Apprendre en s’amusant, tout en étant rigoureux.
Disciplines impliquées (Lesquelles, articulations de l'interdisciplinarité, référents pédagogiques)  : Ecologie, Agronomie, Développement Durable, Sciences de la Vie et de la Terre, français (métamorphose dans la mythologie ; rédaction d’un article de vulgarisation), dessins, poésies, photos, …
Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Elevage « assez rustique » si on a un peu d’expérience
Matériels utilisés = matériel de récupération - Matériel végétal = semences de fèveroles - Matériel animal = insectes fondateurs (chrysope et pucerons du pois) à acheter si pas recueillis dans l’environnement – achat Œufs d’Ephestia -Un local lumineux et normalement chauffé
Temps requis (2) 1 personne surveillance quotidienne de l’élevage (1h/ jour en routine). 3 fois par semaine L- M -V nourrissage et changement des pondoirs (rajouter 1h si une personne).
Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, organisation de l'équipe pédagogique, organe de pilotage, présentation du scénario pédagogique, durée, échéancier, public cible, méthodologie)  : Travailler sur relations et interactions cultures haies bioagresseur auxiliaires. Régulation avec notion de prédateurs généralistes, de parasitoïdes spécialistes, plantes hôtes, plantes relais, plantes sentinelles, plantes réservoir, plantes « catch and kill», ….
Echéancier / année scolaire : 09 construction & mise en place de boites d’hivernages. 09 à 01- travail des connaissances (cours) + préparation de l’élevage (protocole, semis, conception des pondoirs, etc. cf. (2) - 01 ouverture des boites + recueil des chrysopes hivernantes fondatrices de l’élevage (prévoir plan B en achetant des œufs de chrysopes ou des larves) - 01 à 05 élevage montée en puissance.
Grâce aux insectes disponibles à différents stades, possibilité de mise en place d’études sur les traits de vie, supports de ponte, tests de prédations, techniques de lâchers des auxiliaires, inondatif, inoculatif.
Mise en oeuvre/actions réalisées (Lesquelles, outils pédagogiques utilisés, ressources sollicitées, partenaires mobilisés)  : Conception et Installation de boites d’hivernage Elevage Semis de féveroles, élevages de pucerons sur fèveroles Elevage et nourrissage des adultes et des larves de chrysopes Réflexions - conceptions de supports de communication Organisation d’une Journée Portes Ouvertes (JPO) du club mercredi 18 janvier 2017.
En s’appuyant sur l’élevage, proposition de thèmes pour les apprenants - Conception et mise en place de protocoles ex Etude des traits de vie (courbe de ponte, durée d’incubation, durée des stades larvaires, essai de test de prédations, de comparaison de supports de ponte avec notion des termes modalités, de répétitions, statistiques)
Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : Qualité du travail / l’élevage / rédaction du protocole/ du compte rendu des essais Acquisition des connaissances.
Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, effets induits)  : Travailler sur du vivant captive et passionne les jeunes. Le côté « innovation» pour ne pas acheter de matériel les a beaucoup intéressé (Cf. bouteilles de plastique transformées en pondoirs etc.).
Résultats obtenus
Bon rendement et bonne qualité de l’élevage Bon épanouissement et aisance des jeunes (2de GT, 1ere S et STAV, Term S) dans la conduite et le suivi de l’élevage même en dehors du mercredi, dans sa présentation ; dans la connaissance de la chrysope Emulation du groupe liée à son l’aspect volontaire et ludique JPO du club avec exposition, quizz, Interventions dans un collège.
Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur les apprenants (indicateurs, enquêtes...))  : Coté élevage Mise en place trop tardive des boites d’hivernages – Excellent retour au niveau pédagogique et humain – Bonne acquisition des savoirs, savoir-faire, du travail d’équipe.
Améliorations à apporter, suggestions : Editer les documents sur les auxiliaires, élevages, essais et protocoles pour qu’ils servent aux attentes pédagogiques.
Démarche conduite (Conduite pédagogique, processus pédagogiques mobilisés, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Très puissant comme moteur cf. Travailler sur du vivant captive et passionne les jeunes.
L’interdisciplinarité déjà abordée plus haut est tout à fait possible
Transférabilité : Oui les documents produits peuvent être diffusés en citant les sources
Bibliographie : En plus de ceux cités dans document (2) Connaitre et reconnaitre Koppert Reconnaître les auxiliaires, légumes et fraise sous serres, abris et en plein champ CTIFL etc.

Atelier Débat/discusion

Atelier d'expression libre

Atelier Recueil de représentations :

Atelier 1 : engagement et identité écologique

Au Cameroun, on fabrique des pavés « écolos » à partir de déchets plastiques

Complément de titre : Volume, etc.
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Au pays des minuscules Cahier technique - FCPN

Présentation succincte : Ils sont partout : sur la mousse humide d'un vieux mur, dans l'eau stagnante de la gouttière, à la surface d'un galet ou sous la feuille d'un nénuphar... Des êtres minuscules et incroyables peuplent les gouttes d'eau. Avec une simple loupe binoculaire, aujourd'hui à la portée de toutes les bourses, on accède au monde incroyable des rotifères, des hydres, des paramécies, des stentors et autres tardigrades. Un monde microscopique d'une richesse insoupçonnée, facile à observer et tellement incroyable qu'il est facile d'embarquer des jeunes (et moins jeunes) à sa découverte.
Auteur-e-s de la ressource : FCPN
Titre de la ressource : Cahier technique
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : FCPN
Type de ressource : Site web
Mots clés :

Au plus près de l’assiette - pérenniser les circuits courts

Présentation succincte : Du champ à la table, les produits alimentaires suivent des chemins variés. Parmi ceux-ci, les circuits courts rencontrent un succès grandissant auprès de certains publics.

Qui sont ces acheteurs tentés par des alternatives à la vente traditionnelle ?
Quelles relations entretiennent-ils avec les producteurs ?
Quels sont les outils et quels sont les acteurs indispensables qui peuvent enrichir cette relation marchande, basée sur la confiance et la proximité ?
Comment canaliser le foisonnement de profils et de démarches constitutifs de cette approche souvent conduite avec engagement ?
Quels atouts représentent-ils pour la valorisation des ressources locales ?

Cet ouvrage, abondement illustré de photos et de documents scientifiques, porte un œil neuf sur les réflexions en cours et sur la multiplicité des configurations portées par les circuits courts.

Issu du projet collectif LiProCo?, il rassemble et croise les expertises de chercheurs et de spécialistes issus de la sociologie, de la géographie, de l’économie.

Exemples à l’appui, il explique pourquoi la maîtrise de la complexité organisationnelle est un enjeu fort pour les professionnels, agriculteurs et acteurs intermédiaires et un facteur clé du développement et de la pérennisation de ces démarches.
Auteur-e-s de la ressource :
  • C. Hérault-Fournier, A.-H. Prigent-Simonin (Coord.)
Complément de titre : 16 x 24 cm – 264 pages – Coll. Sciences en partage – 2012 – ISBN 978-2-84444-866-8 – 32 €
Ã?diteur : Educagri éditions en collaborations avec Quae éditions.
Type de ressource : Livre

Aux arbres citoyens, un projet grandeur nature

auxarbrescitoyensunprojetgrandeurnature_pays-de-la-loire.jpg
Présentation succincte : Un éco-festival organisé par les étudiants de BTS Développement et animation des territoires ruraux du lycée Bel'air de Fontenay le comte (85)
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Mots clés :

Aux Etats-Unis, des jeunes poursuivent Barack Obama sur le climat.

Présentation succincte : Le plus jeune a 9 ans, le plus âgé, 19. Vingt et un jeunes Américains se sont lancés dans une initiative sans précédent : un procès contre le président Barack Obama et son gouvernement, pour manquement à leur devoir de les protéger du changement climatique. « On ne peut pas juste dépendre des adultes pour s’occuper de tout », explique Avery McRae?, 11 ans, une collégienne d’Eugene, la ville de l’Oregon dont sont originaires la plupart des plaignants.

La plainte a été déposée en août 2015. Les jeunes y affirment que leur droit constitutionnel à « la vie, la liberté et la propriété » est bafoué par la lenteur du gouvernement à limiter la concentration de CO2 dans l’atmosphère. Ils se disent victimes de discrimination, au profit des « intérêts économiques » d’un « autre groupe de citoyens » (l’industrie pétrolière).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/05/24/aux-etats-unis-des-jeunes-poursuivent-barack-obama-sur-le-climat_4925414_3244.html#sxj2kaZlYiLvmllG.99

Aux Maldives, le touriste sauve la planète

Présentation succincte : Nettoyer les plages, compter des raies manta, souffler du verre recyclé… Dans l’archipel, le séjour « écoresponsable » a la cote.
Complément de titre : Volume, etc.
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Aya El Mouslih

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je suis écoresponsable parce que l'état de l'environnement me préoccupe profondément. ça me permet aussi d'acquérir une merveilleuse expérience qui me servira durant tout mon cursus scolaire.
Mon niveau d'implication : Partenaire et acteur avec mon établissement scolaire
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 1bac Science Maths
Ã?tablissement : Fès city college
Ville de votre établissement : Fès
Identifiant attribué : AyaElMouslih

Baromètre de la concertation et de la décision publique Enquête sur la démocratie participative

Présentation succincte : Enquête réalisée en ligne du 18 au 26 septembre et du 02 au 09 octobre 2013 par l’institut Harris Interactive auprès d’un échantillon représentatif des personnes de 18 ans et plus, résidant dans une commune française d’au moins 3 500 habitants. Cette enquête permet de mieux comprendre comment les français perçoivent la démocratie participative et pourquoi ils s’y engagent ou non.
Type de ressource : Site web

Baromêtre de la Nature

Présentation succincte : La France s’est engagée à arrêter la perte de biodiversité l’année prochaine (2010). Au vue de ce baromètre, l’objectif ne sera pas atteint. Certes, il y a bien quelques espoirs, des actions engagées, mais globalement, le compte n’y est pas. Pour que les indicateurs passent au vert, l’écologie doit devenir une priorité de l’État.
Auteur-e-s de la ressource : Catherine Perrin, Clotilde Warin et Etienne Hurault
Date de parution : 2009
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Télécharger le fichier : fichier1_catalogue.pdf
Formulaires Fiches Formats de données ID Actions
Ressources CSV JSON Widget 4
Etablissements
Présentation des établissements portant des actions
CSV JSON Widget 17
EcoResponsables CSV JSON Widget 8
Recueil d'expériences Jeunes de l'EA
Fiche recueil d'expériences créée par les jeunes
CSV JSON Widget 5
Actus de l'EA CSV JSON Widget 3
Agenda de l'EEDD CSV JSON Widget 7
Expériences éducatives
Fiches recueil d'expériences éducatives, a l'échelle d'un établissement ou d'un ensemble de classes, aboutissement à des réalisations concrètes
CSV JSON Widget 1
Initiatives dans l'EA CSV JSON Widget 18
Expériences pédagogiques
Fiche recueil d'expériences pédagogiques a l'échelle d'une classe, pas forcément de réalisations concrètes
CSV JSON Widget 2
Saisir un nouveau formulaire
Importer les formulaires d'un autre yeswiki

Exemple d'url pour obtenir des formulaires types: https://yeswiki.net


Formulaires ID

Bibliographie sur la thématique "Santé & Environnement"

Présentation succincte : La Maison Rhodanienne de l'Environnement et la Maison de la Nature et de l'Environnement de l'Isère viennent d'éditer une bibliographie sur la thématique "Santé & Environnement". Ce document propose plusieurs centaines de références (ouvrages, outils, sites) validées et structurées sur un sujet à la fois d'actualité et de fond pour les citoyens. Il constitue un corpus de bases solides pour comprendre et saisir les enjeux liés aux problématiques de santé-environnement actuelles : environnement, santé, biodiversité, changement climatique, agriculture, alimentation, eaux, air, sols, contaminants (perturbateurs endocriniens, radioactivité, etc.), sujets émergents (nanotechnologies, gaz de schiste, ondes électromagnétiques, pollutions lumineuses, Internet et écrans, etc.) et bien d'autres encore !
Auteur-e-s de la ressource : La Maison Rhodanienne de l'Environnement et la Maison de la Nature et de l'Environnement de l'Isère
Titre de la ressource : Bibliographie Santé et Environnement
Date de parution : 2014
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Télécharger le fichier : fichier1_bbv14-n7et8-oueb.pdf

Bienvenue dans mon jardin au naturel : la 4e édition est lancée ! 11 et 12 juin 2016

Présentation succincte : Les 11 et 12 juin 2016, des jardiniers et jardinières ouvriront leurs jardins à tous et toutes. Les visiteuses et visiteurs pourront s’informer et partager sur les techniques du jardinage. L’événement mobilise des jardiniers-ères qui sont dans une démarche respectueuse de l’environnement : ils-elles n’utilisent ni pesticides, ni engrais chimiques.
En 2015, vous avez été plus de 15 000 visiteurs à découvrir les 400 jardins au naturel ouverts pour l’occasion accompagnés par 43 CPIE organisateurs de l’événement sur vos territoires.

Bientôt sur le site officiel, toutes les informations sur les jardins qui ouvriront leurs portes près de chez vous ! ICI
Année de l'action : 2016
Site Internet (facultatif) : http://mon-jardin-naturel.cpie.fr/

Biodiv'ille, le portail francophone de l'éducation à la nature et à la biodiversité en ville.

Présentation succincte : Présentation du portail

Biodiv’ille est un outil de mutualisation des ressources et expériences des acteurs de l’éducation à la nature et à la biodiversité en ville des pays francophones.

Il s’adresse à toute personne amenée à exercer des actions d’éducation, de sensibilisation, de mobilisation en lien avec les thématiques de la nature et de la biodiversité en milieu urbain (exemples : représentant d’une structure d’éducation et en particulier d’éducation à l’environnement, enseignant, représentant d'une structure de quartier, résident d’immeuble (seul ou en lien avec une association de locataires ou un conseil syndical de copropriétaires), représentant d’un bailleur ou d’un syndic, d’une collectivité…).

Le portail donne accès à des Actualités, de type « brève », de type « évènement » et de type « publication », ainsi qu'à un espace Zoom sur... abordant certains sujets de façon plus approfondie.

La spécificité de ce portail est d’être participatif. Les principales contributions que chacun peut apporter sont de deux types :
  • Outils pédagogiques : il s’agit de supports à des actions et projets de mobilisation, de sensibilisation ou d’éducation à la nature et à la biodiversité en ville, de types expositions, mallettes, jeux, kits, guides, ouvrages, etc.
  • Expériences : il s’agit de retours d’expériences concernant des démarches, actions et projets de mobilisation, de sensibilisation ou d’éducation à la nature et à la biodiversité en ville.

Il propose également les ressources suivantes, que nous enrichissons progressivement :

  • Fiches activités : il s’agit de fiches décrivant des activités réalisables ponctuellement dans un cadre particulier (ex : espaces verts de résidence collective, rues de la ville…), avec des conseils et des informations sur le matériel et les ressources spécifiques à chaque activité.
  • Bonnes adresses : Il s’agit d’une présentation des acteurs, avec un accent mis sur les réseaux d’éducation à l’environnement et au développement durable qui représentent des relais vers les structures locales spécialisées dans l’éducation à la biodiversité urbaine.

L'espace « Des pistes pour mon projet » vous propose des clés pour monter votre projet et vous réoriente vers les différentes rubriques du portail de façon ciblée.

Et prochainement...
il sera très bientôt possible d'effectuer une recherche globale depuis la page d'accueil du site.
Une entrée thématique sera bientôt proposée grâce à la rubrique « Thèmes ». Son fonctionnement sera très simple puisqu’elle vous orientera directement vers la page traitant du thème qui vous intéresse.
Auteur-e-s de la ressource : Groupe de Diffusion d'Informations sur l'Environnement (G.D.I.E.)

Association loi 1901 d'éducation à l'environnement et au développement durable

www.gdie-asso.org

Directeur de la publication : Hervé Bressaud
Titre de la ressource : Biodiv'ille, le portail francophone de l'éducation à la nature et à la biodiversité en ville.
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : Groupe de Diffusion d'Informations sur l'Environnement (G.D.I.E.)
Type de ressource : Site web
Site Internet : http://www.biodiville.org/

BOURGEOIS Heather

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : je suis ecoresponsable car il est important de s'occuper de la planète et aussi de la soulager
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 2Pro Agricole
Ã?tablissement : Lycée Agricole de Mirecourt
Ville de votre établissement : Mirecourt
Identifiant attribué : BourgeoisHeather

BPJEPS EEDD - URCPIE Bourgogne-Franche Comté

bpjepseeddurcpiebourgognefranchecomte_img1702nature.jpg
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Ville de l'événement : Bourgogne Franche Comté
Description : veiller la conscience individuelle et collective sur les enjeux environnementaux et sociaux d’aujourd’hui par le plaisir de la découverte de la nature et de l’environnement proche, voici ce à quoi contribue cette formation diplômante de niveau IV.

L’animateur en Éducation à l’Environnement, détenteur d’un BPEEDD, exerce des fonctions d’encadrement variées dans divers contextes : accueil de vacances, accueil de loisirs, séjours classe verte/de découverte…

Il conduit des actions d’animation sur la nature, afin de faire apprécier et comprendre le patrimoine naturel et humain, mais également d’autres actions sur le développement durable, afin de sensibiliser le public aux problématiques environnementales.
Début de l'événement : 16.09.2019
Fin de l'événement : 31.07.2020
Nom de l'établissement : LYCEE REINACH
Adresse : Domaine Reinach
1031 avenue Charles Albert
Localisation : La Motte-Servolex
cachauffedansleslyceesdubassinchamberien_la-motte-servolex.jpg

Ca chauffe dans les lycées du bassin chambérien !

Le projet en synthèse : 2014/2015 : Classe de Seconde GT : la seconde B
  • 23 élèves : 10 filles/13 garçons
  • Projet réalisé dans le cadre de l’EATDD
  • avec 6 autres lycées EN du bassin chambérien
Les actions concrètes en synthèse : Un sentier à idées pour agir!
Site Internet : http://www.reinach.fr
Personne-ressource et contact : Dominique BRUGIERE
Sous-titre ou complément de titre : Un sentier à idées pour agir!
Origine du projet ou de l’action : Projet EUREKA sur changement climatique.
Projet collectif (Education nationale et Education agricole)
7 Lycées du bassin chambérien
2014/2015
Partenaires impliquées (qui, sur quoi)  : Politique, agriculteurs, constructeur bois....
Moyens financiers, matériels, humains mis en œuvre : Financement EUREKA
Fond Etablissement
Plan d’action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Dominique BRUGIERE et Thérèse BEGUIN, enseignantes

CALCULER SON EMPREINTE ECOLOGIQUE!

calculersonempreinteecologique_micmac.png
Présentation succincte : MIC MAC : Ce site est basé sur un outil Excel précédemment dévellopé conjointement par Avenir Climatique et TACA
Bilan rapide et bilan complet avec une liste de questions selectionnées sur le volet vous permet de réaliser votre bilan carbone rapidement. ici : http://avenirclimatique.org/micmac/index.php
voir aussi l'Ademe qui a définit la méthodologie pour l'empreinte carbone. en pj un document datant de 2013.
le site good planet propose aussi un calcul de son émission de carbone.
https://www.goodplanet.org/fr/calculateurs-carbone/

à voir aussi l'association : https://www.associationbilancarbone.fr/
en ligne de nombreux outils pour assurer sa transition décarbonée!
Auteur-e-s de la ressource : Good planet
Ademe

Taca
  • 06 03 04 05 02
  • contact@taca.asso.fr
  • www.taca.asso.fr

Avenir climatique
  • 06 03 04 05 02
  • contact@avenirclimatique.org
  • avenirclimatique.org
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Date de parution : 2018
Ã?diteur : TACA et avenir climatique
Localisation : partout en France
Type de ressource : Site web

Céline Provost

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Je suis écoresponsable car je souhaite m'impliquer dans des démarches écologiques, acquérir plus de compétences et partager des expériences.
Mon niveau d'implication : Débutant
Ma classe et ma filière/Ma fonction : BTSA GPN
Ã?tablissement : Lycée Agricole de Vendôme
Ville de votre établissement : Areines
Identifiant attribué : CelineProvost

Ceux qui sèment Documentaire sur l'agriculture familiale

Présentation succincte : Mais quelle est donc cette agriculture familiale qui emploie plus de 40 % des actifs du monde et produit 80 % de l'alimentation mondiale ? Et à quelles conditions peut-elle répondre aux enjeux de demain ? 40 étudiants en agronomie ont choisi d'y répondre en réalisant un film documentaire de 52 minutes. En passant par l'Inde, la France, le Cameroun, l'Équateur et le Canada, ce film évoque les avantages ainsi que les limites associés au caractère familial de l'agriculture. Une invitation au voyage et à la réflexion, pour un public de tout âge et tout horizon


Pour aller plus loin, infos et débats sur: agriculturefamiliale.com
English version: vimeo.com/pierrefromentin/thosewhosow

Mais quelle est donc cette agriculture familiale qui emploie plus de 40% des actifs du monde et produit 80% de l’alimentation mondiale ? Et à quelles conditions peut-elle répondre aux enjeux de demain?

40 étudiants en agronomie ont choisi d'y répondre en réalisant un film documentaire de 52 minutes.
En passant par l’Inde, la France, le Cameroun, l’Équateur et le Canada ce film évoque les avantages ainsi que les limites associés au caractère familial de l’agriculture.
Une invitation au voyage et à la réflexion, pour un public de tout âge et tout horizon.

Musique par:
Erwan Billon: erwanbillon.bandcamp.com
LaBotanique?: labotanique.bandcamp.com

Bêtisier:
vimeo.com/121453809
Titre de la ressource : Ceux qui sèment
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Type de ressource : Autre
Site Internet : https://vimeo.com/120144450
Mots clés :

Chaire de recherche du Canada en Éducation relative à l’environnement

bf_imagesiteon22-36b46.png
Présentation succincte : Le site de la Chaire d’Éducation Relative à l’Environnement de l’Université du Québec à Montréal (Canada)

"L’éducation relative à l’environnement est cette dimension essentielle de l’éducation fondamentale qui concerne notre relation au milieu de vie, à cette « maison de vie » partagée.
Au niveau personnel, l’éducation relative à l’environnement vise à construire une « identité » environnementale, un sens de l’être-au-monde, une appartenance au milieu de vie, une culture de l’engagement. À l’échelle des communautés, puis à celle de réseaux de solidarité élargis, elle vise à induire des dynamiques sociales favorisant l’approche collaborative et critique des réalités socio-écologiques et une prise en charge autonome et créative des problèmes qui se posent et des projets qui émergent."
Auteur-e-s de la ressource : Lucie Sauvé
Date de parution : 2007
Type de ressource : Site web
Mots clés :
championalexis_received_1047128682134005.jpeg

CHAMPION ALEXIS

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : car j'aime la nature , j'en prend soin et je suis contre le gaspillage , la pollution et la déforestation.
Mon niveau d'implication : je suis prêt a m'investir et a m'impliquer dans ce projet. Je trouve ce projet très éducatif et responsable.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 2nd SAPAT
Ã?tablissement : Lycée des cordeliers
Ville de votre établissement : ARCIS-SUR-AUBE
Identifiant attribué : ChampionAlexis

CHAMPION ALEXIS

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Car j'aime la nature et que je suis contre la pollution , le gaspillage et la déforestation.
Mon niveau d'implication : Je suis très impliquer et investit dans ce projet.
Je trouve ce projet très éducatif.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 2nd SAPAT
Ã?tablissement : Lycée des cordeliers
Ville de votre établissement : ARCIS-SUR-AUBE
Identifiant attribué : ChampionAlexis2

Changement climatique : les enjeux de l’interdisciplinarité

changementclimatiquelesenjeuxdelinterdi_autour-du-2-c-ecole-thematique.jpg
Est-ce une action de l'EA ? : Non
Adresse de l'événement : Université Grenoble Alpes
Ville de l'événement : Grenoble
Description : L’école thématique « Autour du 2°C » est la première du genre rassemblant un large éventail de communautés disciplinaires en sciences humaines et sociales (anthropologues, sociologues, linguistes, économistes, juristes), en géosciences (climatologues, hydrologues, océanographes) et en sciences de l’environnement (écologues, géographes), pour traiter des enjeux scientifiques et sociétaux liés à la question du réchauffement climatique.
Début de l'événement : 03.06.2019
Fin de l'événement : 07.06.2019

Charlotte Naeye

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Car c'est important pour moi d'agir et de faire passer des messages. Ces moments de rencontres en tant qu'éco-délégué.es sont riches et importants pour que l'on se retrouve et se reconnaisse entre personnes qui partagent les mêmes objectifs et les mêmes motivations.
Mon niveau d'implication : En dehors du lycée, j'agis à mon niveau en tant qu'éco-responsable au quotidien. Je fais attention à ma consommation d'eau et d'énergies, je choisis des produits locales, non polluants, etc...
Ma classe et ma filière/Ma fonction : Terminale Gestion des Milieux Naturels et de la Faune
Ã?tablissement : LPA de Dunkerque
Ville de votre établissement : Dunkerque
Identifiant attribué : CharlotteNaeye

Chemins de formateurs : histoires et pratiques de formateurs en éducation à l’environnement

bf_image_img08-c27d4.gif
Présentation succincte : Neuf formateurs en éducation à l’environnement témoignent et vous ouvrent leur boîte à outils. Après cinq années de réflexion, d’expérimentation et d’analyse de pratique, ils proposent au lecteur un parcours sensible au coeur d’un métier exigeant et engageant. Enraciné dans le vécu des auteurs « passion de la transmission, plaisir de construire avec, relation à la nature, à l’autre, à soi », nourri de leur pratique, de leurs échanges, porté par leur vigilance « surtout ne pas formater les individus », et enrichi de fiches outils « outils forgés et expérimentés sur le terrain », cet ouvrage est l’occasion d’un partage d’expérience destiné à tous ceux qui se questionnent sur le métier de formateur, sur ses postures, ses valeurs, ses possibles... Ce livre, écrit collectivement et issu d’une démarche de co-formation, n’a pas vocation à fournir des recettes. Il vous invite plutôt à une exploration permanente. Véritable « régal de fraîcheur », vous pouvez le dévorer d’un trait ou y picorer au gré de vos aspirations et de vos besoins.
Ce livre rassemble dans une première
partie des témoignages de parcours de formateurs, puis dans une
deuxième temps présente des outils utilisables lors de séances de
formation.
Auteur-e-s de la ressource : Cheriki Nort, Juliette, Andreux Christophe, Bidault Blandine.
Titre de la ressource : Chemins de formateurs : histoires et pratiques de formateurs en éducation à l’environnement
Complément de titre : Ecole et Nature, 2007.- 1 vol. (137 p.).- Les livrets du réseau école et nature
Type de ressource : Livre

Chiffres clés de l'environnement - 2016- Rapport

Présentation succincte : L'information environnementale est un axe prioritaire de la politique environnementale française. L'objectif est de mobiliser l'ensemble des citoyens face aux défis écologiques auxquels est confrontée l'humanité. Cette nouvelle édition des chiffres clés de l'environnement s'inscrit dans cette démarche. Le Service de l'observation et des statistiques souhaite, au travers de cette publication, offrir un aperçu des principaux sujets environnementaux à tous ceux que ces questions intéressent, en complément des informations plus détaillées qu'il met à disposition sur son site internet.
Auteur-e-s de la ressource : Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer
Titre de la ressource : Chiffres clés de l’environnement – Édition 2016
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Date de parution : 2017
Ã?diteur : Service de l’observation et des statistiques (SOeS)
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Mots clés :

Chiffres clés de l’environnement - Septembre 2012

Présentation succincte : Ce livret du CGDD propose 46 fiches permettant un aperçu rapide des principales tendances caractérisant les relations entre la société et l’économie françaises avec l’environnement :

1/ Milieux naturels et biodiversité : état, pressions (climat-effet de serre, air, eaux, sols, biodiversité)
2/ Gestion et utilisation des ressources naturelles (espace, matières, eau, énergie, ressources biologiques, déchets)
3/ Économie de l’environnement et évolution des comportements (économie, transports, agriculture, risques, opinion)
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Chloé Deyna

Ã?coresponsable : écoélève
Ma classe et ma filière/Ma fonction : BTS GPN 2
Ã?tablissement : Lycée agricole d'Aix-Valabre
Ville de votre établissement : Gardanne
Identifiant attribué : ChloeDeyna

chloe pineau

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : je veux aider les élevés qui sont dans le même lycée que moi mais aussi les autres a prendre conscience de l'environnement qui les entoure et sont importance ayant été longtemps choquée du comportement des élevés de mon lycée de l'année dernière concernant le gaspillage alimentaire par exemple ou encore le non respect de l'environnement
Mon niveau d'implication : dans mon ancien lycée, avec les surveillant de mon lycée j'ai voulu mettre en place des actions contre le gaspillage alimentaire qui n'ont pas abouties je veux donc pouvoir être ego déléguée cette année pour faire des choses possibles et efficaces
Ma classe et ma filière/Ma fonction : BTS gestion et protection de la nature
Ã?tablissement : Legta de Vendôme
Ville de votre établissement : Vendôme
Identifiant attribué : ChloePineau
Christian Resche

Ciné Environnement-du 16 au 19 mars 2016 - Sées (61)

Présentation succincte : Eco-festival cinématographique organisé par une équipe d'étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature en Animation au LEGTA Auguste Loutreuil de Sées. Ce festival a pour objectif de favoriser la prise de conscience écologique de tous les publics à travers la projection de courts-métrages et de longs-métrages traitant de problématiques environnementales, sociales et économiques. Les thèmes abordés pour cette 22eme édition sont : l'agro écologie, le changement climatique et l'Internet.
Année de l'action : 2016

Clara Booghs

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Parce que le développement durable me tient à cœur et je pense qu'aujourd'hui c'est un enjeux primordial pour notre planète alors je veux pouvoir contribuer à préserver un peu notre planète.
Ma classe et ma filière/Ma fonction : 1ère BAC PRO Services Aux Personnes et Aux Territoires
Ã?tablissement : Lycée des cordeliers
Ville de votre établissement : Arcis sur Aube
Identifiant attribué : ClaraBooghs

Classeur Enseigner le Développement Durable

classeurenseignerledeveloppementdurable_classeuredd.jpg
Présentation succincte : Dans ce classeur évolutif « Enseigner le développement durable » proposé par AGROCAMPUS OUEST, site de Beg Meil, des fiches Repères des fiches Expérience, des fiches Concept, des fiches Pédagogie pour enseigner le problème du développement durable.
Il comprend deux collections :
Collection Développement durable : propose une approche globale de la question
Collection Économie et Développement durable : fourni des outils d'analyses propres aux sciences économiques

Collection Développement durable

Des repères pour une approche constructiviste de l’enseignement du développement durable.
Volet Connaissance
Fiche Repère - L'empreinte écologique globale : un éclairage sur les enjeux écologiques de l'humanité
Volet Pédagogie
Fiche Pédagogie - Voyage sur la planète pédagogie
Fiche Pédagogie - De l'étude du milieu au développement durable d'un territoire
Fiche Pédagogie - Du chapitre "définition du DD" à une approche problématisée d'équipe

Collection Économie et Développement durable

La science économique est particulièrement interpellée par la question du développement durable. Après avoir longtemps ignoré les lois de la nature de laquelle dépend l'humanité et ses activités, un changement de paradigme s'impose à l'économie pour intégrer les enjeux écologiques et sociaux.
Volet Connaissance
Fiche Concept - Différents regards sur le développement durable - Une approche par les paradigmes
Fiche Concept - La bioéconomie
Fiche Concept - La théorie dite des facteurs limitant
Auteur-e-s de la ressource : Agrocampus Ouest
Titre de la ressource : Classeur Enseigner le Développement Durable
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 2014
Ã?diteur : Agrocampus Ouest
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Classeur évolutif Enseigner la Durabilité des Pratiques et Systèmes Alimentaires

classeurevolutifenseignerladurabilitedes_classeuralimdur1.jpg
Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  :
Présentation succincte : Collection Défi Alimentaire :
Les fiches et vidéos présentées ici proposent d’éclairer le débat actuel du nouveau défi alimentaire : accès à une alimentation adaptée aux besoins, pour une population importante, aujourd'hui comme demain, donc sans détruire la capacité productive dans la durée.
Collection Manger Autrement :
Les fiches présentées ici ont pour objectif d’aider les initiatives des établissements qui s’engagent dans des démarches à la fois pédagogiques et de changement de pratiques vers plus de durabilité à partir de la restauration scolaire.

Vous trouverez des fiches concepts, expériences
Vidéos sur la nutrition : https://tice.agrocampus-ouest.fr/mod/page/view.php?id=20471
Vidéos sur l'alimentation durable : https://tice.agrocampus-ouest.fr/mod/page/view.php?id=20492
Vidéos sur l'utilisation de l'empreinte écologique en alimentation : https://tice.agrocampus-ouest.fr/mod/page
Vidéos "Métier" - Manger autrement en restauration collective" : https://tice.agrocampus-ouest.fr/mod/page/view.php?id=20501
Vidéos "Métier" - Manger durable en restauration collective : https://tice.agrocampus-ouest.fr/mod/page/view.php?id=20503
Auteur-e-s de la ressource : AGROCAMPUS OUEST, site de Beg Meil
Titre de la ressource : Classeur Enseigner la Durabilité des Pratiques et Systèmes Alimentaires
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 2015
Ã?diteur : Agrocampus Ouest
Type de ressource : Fichier téléchargeable

Classeur évolutif Enseigner la Gestion Durable de la Nature

classeurevolutifenseignerlagestiondurable_classeurnature.jpg
Présentation succincte : Dans ce classeur évolutif proposé par AGROCAMPUS OUEST, site de Beg Meil, des fiches repères, des fiches expériences, des fiches concepts pour Enseigner la Gestion Durable de la Nature.

Le classeur évolutif «Enseigner la Gestion Durable de la Nature » propose un point de vue sur le débat actuel sur la protection et la gestion de la nature. Il sera enrichit au fil du temps et des expériences.
ce classeur intègre deux collections :

Collection : la Nature dans les territoires :

La protection de la nature a longtemps été pensée dans l'optique de préserver des espaces naturels présentant une faune et une flore intéressantes dans la plupart des cas. Au regard des nouveaux enjeux de la préservation de la nature, comme par exemple la raréfaction des abeilles, ou d'auxiliaires ou de fonctions écologiques, la protection de la nature ne peut plus uniquement être pensée dans le seul modèle de la préservation « sous cloche » ; mais la réflexion doit croiser le maintien de systèmes écologiques avec le développement des territoires

Fiche Concept - Quand le développement durable ré interpelle la protection de la nature cf pj
Fiche Pédagogie - De la conservation d'espaces protégés à la gestion de la nature dans les territoires cf pj
  • Volet Métier cf Film Gestionnaire Nature

Collection : Vers une gestion intégrée de l'eau

L’eau a longtemps été considérée comme un bien libre et une ressource au service des intérêts humains, pouvant être déviée, busée, déplacée, transportée… avec des formes d’aménagement qui caractérisent notre conception de l’eau : celle d’un bien renouvelable et inépuisable que l’on maîtrise. Mais de nombreuses catastrophes « dites naturelles », rappellent les conditions de sa prise en compte et interpellent nos rapports à l’eau et nos usages. Aujourd’hui la nécessité de la mise en place d’une gestion intégrée de l’eau ne fait aucun doute. Mais cela ne va pas de soi et re-questionne des connaissances et des concepts clés nécessaires pour une meilleure intégration.

Fiche Concept - De l' évolution des représentations à l'évolution des politiques de l'eau cf pj
Fiche Concept - Eléments de réflexion pour une gestion intégrée de l'eau cf pj
Fiche Concept - Intégrer la morphologie des cours d'eau pour une gestion globale de l'eau cf pj
Volet Pédagogie
Fiche Pédagogie- Analyse pédagogique d'une stage sur la gestion de l'eau cf pj
  • Volet Métier cf Ressources : Film Technicien Riviere
Auteur-e-s de la ressource : Agrocampus Ouest
Titre de la ressource : Classeur évolutif Enseigner la Gestion Durable de la Nature
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Oui
Date de parution : 2014
Ã?diteur : Agrocampus Ouest
Type de ressource : Fichier téléchargeable
clemencevaubaillon_hydrangeas.jpg

Clémence Vaubaillon

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : J'ai accompagné ma classe pour leur option BFS (Biodiversité et Faune Sauvage). Je ne fais pas parti de l'option, mais cela m'a intéressé de découvrir ceci.
Ã?tablissement : LPA Gilbert Martin
Ville de votre établissement : LE NEUBOURG
Identifiant attribué : ClemenceVaubaillon

Clés pour une éducation au développement durable

bf_image41kfx0s5gnl._sl500_aa240_-afd49.jpg
Présentation succincte : Quelles sont, aujourd’hui, les initiatives marquantes de l’éducation au développement durable ? Quelles en sont les priorités ? Comment et à quel niveau peut-on s’engager ? Parce qu’une éducation de tous les individus au développement solidaire est plus que jamais encouragée par les politiques publiques, et particulièrement par un projet expérimental de l’éducation nationale (mission de Michel Ricard), ce livre donne une vision panoramique des formes multiples de cette éducation, sans oublier de signaler les pièges et autres difficultés tant pratiques que conceptuelles. En exposant clairement les principaux fondements (le social, l’économique, l’environnemental, la solidarité intergénérationnelle, la coopération Nord-Sud), il privilégie l’approche systémique, pour dénouer les fils de la complexité du monde, afin de mieux le transformer. Par touches successives, on voit donc se dessiner les contours d’une éducation de tous les individus. Parcourir les enjeux actuels de l’éducation au développement durable, c’est appeler à un ressourcement des différentes conceptions que l’on s’en fait. Chacun trouvera, à la lecture de ce livre, matière à s’informer et construire librement sa propre démarche. Clés pour une éducation au développement durable est une nouvelle édition, largement revue et enrichie, du précédent ouvrage du même auteur, L’Education au développement (Hachette/CNDP)

Riondet, Bruno. 2004. Clés pour une éducation au développement durable. Poitiers : CRDP de Poitou-Charentes.
Auteur-e-s de la ressource : Bruno Riondet
Titre de la ressource : Clés pour une éducation au développement durable.
Date de parution : 2004
Type de ressource : Livre

Climate chance - Sommet mondial des acteurs du climat - 26 au 28 septembre 2016 - Nantes

Présentation succincte : "La COP21 a été un succès et une étape majeure de l'engagement des États dans la lutte contre le dérèglement climatique. C'est un enjeu global qui appelle une action locale. Les grandes métropoles, les villes et l'ensemble de la société civile sont porteurs de solutions pour une action concrète, ambitieuse et réelle.

Évènement mondial, Climate Chance a vocation à devenir le rendez-vous régulier de l’ensemble des acteurs non-étatiques engagés dans la lutte contre le dérèglement climatique. Collectivités, entreprises, associations, syndicats, organismes scientifiques, citoyens, sont conviés à cette rencontre, qui doit permettre de dessiner l’état de l’action à travers le monde, d’approfondir les échanges sur les réussites comme sur les difficultés, de favoriser la mutualisation des expériences et des innovations, de souligner les opportunités naissant de ce combat résolu contre le changement climatique.

Accueillie à l’initiative de Nantes, la première édition de Climate Chance se tiendra du 26 au 28 septembre 2016 à la Cité, le Centre des Congrès de Nantes. Cet événement d’ampleur devrait réunir plusieurs milliers de participants, venus du monde entier.

Capitale verte de l’Europe en 2013, présidente d’Eurocities, le réseau des 130 métropoles majeures européennes, porte-parole pour le climat du réseau Cités et Gouvernement locaux unis (CGLU), Nantes est une métropole reconnue pour la transition écologique et énergétique. Ce sommet mondial permettra aux acteurs, en s’appuyant sur le territoire de la métropole nantaise, d’expérimenter un dialogue concret entre société civile locale et représentants de la société civile internationale.

Enfin, à la suite du sommet mondial Climat et Territoires de Lyon l'année dernière, quelques semaines avant le sommet Habitat III à Quito, et de la COP22 à Marrakech, ce sommet sera l’occasion de délivrer de nouveaux messages communs des acteurs non-étatiques, sans lesquels nous ne pourrons stabiliser le réchauffement climatique."
Année de l'action : 2016
Site Internet (facultatif) : http://www.climatechance2016.com/fr/a-propos

Climat : un nouveau rapport montre le rôle clé de la gestion des déchets

Présentation succincte :
  • En amont de la conférence des Nations unies sur le climat (COP 21), un nouveau rapport commandité par Zero Waste Europe, Zero Waste France et ACR+ est présenté pour apporter une vision de l’impact de la gestion des déchets sur les changements climatiques et les émissions de gaz à effet de serre (GES).
L'impact sous-évalué des déchets sur le climat:
3% c'est la part que représenterait la gestion des déchets (décharges, incinération...), dans la comptabilisation officielle des émissions de gaz à effet de serre. Pourtant ce chiffre est loin du compte. L'impact total des déchets dépasse largement cette estimation. En effet, actuellement une partie des émissions de gaz à effet de serre dues aux déchets est comptabilisée dans la section agriculture (gaspillage alimentaire), dans la section énergie (incinération), dans la section transport et dans la section industrie (prévention et recyclage).
Le rôle de prévention des déchets et d’une gestion des déchets optimisée dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et le développement d’une économie bas carbone a donc jusqu’à présent été complètement sous-estimé.
Auteur-e-s de la ressource : ZEROWaste France
Titre de la ressource : La contribution potentielle de la gestion des déchets à une économie bas carbone
Complément de titre : Volume, etc.
Date de parution : 2015
Ã?diteur : ZEROWaste France
Type de ressource : Fichier téléchargeable
Télécharger le fichier : fichier1_Dossier-FR.pdf

Cliquer c'est polluer

Présentation succincte : Pourquoi connaissons nous si peu les infrastructures au cour d'Internet ? Quel est leur impact écologique ? Quel rôle joue t-on, nous internautes ultra connectés et équipés d'ordinateurs, de tablettes, de smartphones ?
Entre jargon technique et transparence maîtrisée des entreprises, nous nous laissons conduire en douceur et oublions que la fluidité des télécommunications implique une industrie gourmande et polluante. Elle n'est pas la seule, ni la première, ni même la pire mais reste la dernière sur laquelle nous sommes renseignés.
Soyons des citoyens-internautes informés et sensibilisés.
Auteur-e-s de la ressource : Backbone - Projet universitaire initié par 5 élèves de l'Institut Français de la Presse
Complément de titre : Volume, etc.
Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
Date de parution : avril 2017
Type de ressource : Site web
Site Internet : http://backbn.fr/

Cohérence en éducation à l’environnement : de la parole aux actes : actions, réflexions, témoignages

bf_image_img19-15ad6.gif
Présentation succincte : Grenelle de l’Environnement un an après, où en est on ?
« Nulle part » disent certains qui ne voient poindre aucune mesure
concrète ou, si elles émergent, immédiatement torpillées par la
« vox populi » en fait « vox lobby ».
« Allons y » disent d’autres « battons le fer tant qu’il est encore
tiède ». C’est pourquoi le CFEEDD s’est impliqué et participe
au comité opérationnel 34 (COMOP 34 pour les intimes)
issu du Grenelle, chargé de travailler sur les questions de la
sensibilisation, de l’information et de la formation à l’environnement
et au développement durable du grand public
(le public scolaire est l’objet du COMOP 26) pour impliquer
le plus grand nombre dans cette prise de conscience de la
nécessité d’une mutation sociale. Selon nous une campagne
publicitaire aussi intelligente soit-elle ne provoquera pas cet
élan. C’est la multiplication des initiatives locales porteuses
de sens qui invitera chacun à s’impliquer dans le devenir de
la planète. Ainsi le Réseau Ecole et Nature propose la création
d’un dispositif de formation et d’accompagnement pour
la mise en oeuvre de démarches de développement durable.
Avant qu’un tel dispositif national n’existe c’est à nous, aux
réseaux territoriaux, aux acteurs, de continuer à mutualiser
nos compétences dans ce domaine. C’est un des objectifs des
assises régionales et nationales de l’EE, d’aller à la rencontre
d’autres sphères d’acteurs, impliquées dans cette réflexion globale,
également en quête de cohérence. Justement, la cohérence,
valeur qui devrait donner le « la » à tous nos projets, est
l’objet de cette nouvelle livraison de L’Encre Verte.
Alors cette année, perdue ou gagnée ?
A nous de voir, à nous de jouer.
Auteur-e-s de la ressource : Antoine CASSARD
Co-président du REN
Type de ressource : Fichier téléchargeable

coline clausener

Ã?coresponsable : écoélève
Pourquoi je suis écoresponsable : Pour la nature et la planète. Afin d'assurer un avenir meilleur pour nous en tant qu'adulte de demain et aux autres générations à suivre.
Mon niveau d'implication :
Ma classe et ma filière/Ma fonction : second GT
Ã?tablissement : LGTA Auguste Loutreuil
Ville de votre établissement : Sees
Identifiant attribué : ColineClausener

Collecte Banque Alimentaire

Thématique de l'action : Lien social, Alimentation
Est-ce une action portée par des éco-responsables : Non
Les éco-encadrants :
    Organisation de l'action dans l'établissement : Projet "Alimentation et solidarité" dans le cadre du cours d'Education Socio-Culturelle
    Présentation de l'action : Visite de la banque alimentaire et participation à la collecte nationale de produits en sortie de supermarché
    Partenaires et moyens de l'action : Banque Alimentaire de l'Ain
    Date de dernière mise à jour de cette fiche : 20.12.2017

    Collection « Les cahiers de l’eau » - UNCPIE

    Présentation succincte : L’Union nationale des CPIE publie deux nouveaux numéros de la collection Les Cahiers de l’Eau sur : « Le captage de l’eau potable en France » et « L’eau, cycle naturel et cycle de consommation ». Ces publications apportent des connaissances thématiques et réglementaires illustrées par la description pratique d’expériences de CPIE dans leur deux domaines d’activités : la sensibilisation et l’éducation de tous à l’environnement et de l’accompagnement des territoires au service des politiques publiques et des projets d’acteurs.
    Type de ressource : Fichier téléchargeable
    Télécharger le fichier : fichier1_Cahierdeleau0a5.zip

    Colloque "Construire par l'Education, les nouvelles solidarités écologiques"

    colloqueconstruireparleducationlesnouve_adobestock_214362857_petit.jpg
    Est-ce une action de l'EA ? : Non
    Ville de l'événement : Bordeaux
    Description : Thème à l'interface entre vivant(s) et sociétés, il appelle à (re)considérer les interrelations Homme-nature au sein et entre les écosystèmes, sociosystèmes et anthroposystèmes dans un contexte éducatif.

    En effet dans une phase de transitions et de perte massive de biodiversité, de dérèglements climatiques, de risques naturels et technologiques accrus, il devient urgent d’éclairer les acteurs de l’action éducative et leurs pratiques, en lien avec la notion de solidarité écologique, qu’elles privilégient l’humain, les écosystèmes ou les territoires, voire la Planète dans sa globalité. C’est un enjeu majeur qui se présente à l’ensemble de la société et aux territoires.
    Début de l'événement : 06.06.2019
    Fin de l'événement : 06.06.2019

    Colloque contre le gaspillage alimentaire du 17 novembre 2016 : consultez les actes !

    Présentation succincte : La DRAAF, l’ADEME, et la Chaire Unesco Alimentations du Monde ont organisé le 17 novembre 2016 à Montpellier Supagro un colloque :
    INNOVONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE EN OCCITANIE !
    Des chercheurs et des pionniers combattent des idées reçues

    Près de 380 professionnels des métiers de la restauration collective, collectivités, entreprises agricoles, agro-alimentaires, restaurateurs, chercheurs, acteurs associatifs … sont venus échanger autour de trois idées reçues au sujet du gaspillage alimentaire, sur :
    - les sources du gaspillage alimentaire
    - le gaspillage alimentaire en restauration collective
    - le gaspillage à la maison

    LE PROGRAMME DU COLLOQUE en pj
    Les actes de cette rencontre :

    Plusieurs documents sont mis à disposition, pour prendre connaissance des apports de cette journée et aider les porteurs de projets à développer des actions de prévention du gaspillage alimentaire :
    - Les ACTES COMPLETS du colloque
    - Une BIBLIOGRAPHIE sur la lutte contre le gaspillage alimentaire (
    - Les dessins de la journée (format zip - 5.3 Mo - 16/12/2016) par Eric Grelet
    - Les diaporamas présentés
    tout cela ICI !

    Retrouvez également ICI les fiches expériences distribuées dans le dossier du participant et les vidéos des projets projetées dans le hall.
    Auteur-e-s de la ressource : Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt Occitanie
    Le ministère de l'agriculture en région
    Titre de la ressource : Contre le gaspillage alimentaire
    Complément de titre : Volume, etc.
    Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
    Date de parution : 2016
    Ã?diteur : DRAAF Occitanie
    Type de ressource : Fichier téléchargeable
    Mots clés :

    Colloque : Quelles éthiques pour les relations humains-biodiversité ?

    Présentation succincte : L'objet de ce colloque consiste à confronter la pensée de l'humanisme, centrée sur l'individu libre et autonome, et les concepts que véhicule la notion de biodiversité. Il s'agit, tout en respectant cette diversité de conceptions et de valeurs, de rechercher des principes généraux à partager, pour aider les citoyens à co-construire leurs éthiques, cadres de leurs actions et politiques locales, territoriales, économiques et sociales.
    bf_imagevisuel_f_back.jpg

    Comment animer des activités sur le climat, l'air et l'énergie ?

    Présentation succincte : Animatrices et animateurs périscolaires, grâce à cet outil, vous serez équipés d'outils et de ressources, pour mettre en place facilement et en toute autonomie un programme d'activités ludiques et pédagogiques.
    Auteur-e-s de la ressource : IFREE Centre-Sciences
    Titre de la ressource : livret ressource
    Complément de titre : Volume, etc.
    Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
    Date de parution : 2019
    Type de ressource : Fichier téléchargeable
    Mots clés :

    "Comment le numérique change-t-il le métier d'animateurs et de médiateurs dans sa relation avec le public ?", Rencontres RASTERE

    Présentation succincte : Les Rencontres de l'Animation Scientifique et Technique en Education à l'Environnement 2015 se tiendront le 02 avril, à l'IUT de Tours, sur le thème "Comment le numérique change-t-il le métier d'animateurs et de médiateurs dans sa relation avec le public ?".
    Dans les domaines de l’éducation aux sciences et à l’environnement, est-ce que le cœur du métier des animateurs et médiateurs change dans la relation au public, dans les supports choisis, dans les activités pratiquées, dans la conception de la transmission ?
    Est-ce que les outils éducatifs créés par les structures se transforment (serious game, processus collaboratifs avec le web, fablab, écrans tangibles, monde virtuel, blogs et réseaux sociaux) ? Pour toucher les publics doit-on aller là où ils se trouveraient sur Twitter, Facebook, youtube, Filkr,…, dans des agora virtuelles ? Est-ce que cela génère des innovations dans les modes de médiation et d’animation ? Les possibilités d’échanges asynchrones offrent-elles de nouvelles potentialités éducatives ?
    Voilà quelques une des questions qui y seront traitées.
    La Journée est gratuite mais inscription obligatoire – Participation au déjeuner 12 €
    Année de l'action : 2015
    Site Internet (facultatif) : http://rastere.fr/

    Comment le réchauffement climatique va impacter nos emplois?

    Présentation succincte : Quels seront les effets des politiques climatiques sur l'emploi ? Face aux aléas météo, comment les métiers évolueront-ils et avec quelles formations  ? Autant de questions auxquelles se proposent de répondre les invités du premier plateau-TV Actu-Environnement.
    Autour de Marie-Jo Sader, journaliste de la rédaction d'Actu-Environnement, les invités débattent des effets sur l'emploi et la formation, des politiques de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre mais aussi de l'évolution des métiers et de l'adaptation de la formation face aux aléas climatiques.
    Auteur-e-s de la ressource : Actu-environnement
    Titre de la ressource : Comment le réchauffement climatique va impacter nos emplois?
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : Actu-environnement
    Type de ressource : Autre
    Mots clés :

    Comprendre la COP21

    bf_imagecop21.png
    Présentation succincte : La 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), ou COP 21, qui va se tenir du 30 novembre au 11 décembre 2015 sur le site de Paris-Le Bourget, va rassembler près de 40 000 participants – délégués représentants chaque pays, observateurs, membres de la société civile... http://www.cop21.gouv.fr/fr

    L’enjeu est de taille : il s’agit d’aboutir, pour la première fois, à un accord universel et contraignant permettant de lutter efficacement contre le dérèglement climatique et d’impulser/d’accélérer la transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone.

    http://www.cop21.gouv.fr/fr
    Auteur-e-s de la ressource : Gouvernement français
    Titre de la ressource : Qu'est-ce que la COP21/CMP11 ?
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : Gouvernement français
    Type de ressource : Site web
    Mots clés :

    Comprendre le changement climatique en 2 minutes, dessins de Pénélope Bagieu

    Présentation succincte : Comprendre le changement climatique en 2 minutes, dessins de Pénélope Bagieu
    Avec son humour caustique, Pénélope nous donne une petite explication illustrée du changement climatique.
    >http://www.iau-idf.fr/debats-enjeux/changement-climatique/comprendre-le-changement-climatique-en-2-mn.html
    Titre de la ressource : Comprendre le changement climatique en 2 minutes
    Complément de titre : Volume, etc.
    Type de ressource : Fichier téléchargeable

    Comprendre le réchauffement climatique en 4 minutes Vidéo Le Monde

    Présentation succincte : Pourquoi l'homme est-il aujourd'hui considéré comme le principal responsable du changement climatique en marche ? Quel est exactement son impact sur les processus naturels qui régissent la planète ? Hausse des températures, élévation du niveau de la mer, acidification des océans. quelles conséquences auront concrètement ces évolutions sur notre environnement ? Explications et enjeux en moins de quatre minutes.
    Auteur-e-s de la ressource : Journal Le Monde
    Titre de la ressource : Comprendre le réchauffement climatique en 4 minutes En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/video/2014/09/23/comprendre-le-rechauffement-climatique-en-4-minutes_4492721_3244.html#2Qxr3PaOzP4XvrXM.99
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : Le Monde
    Type de ressource : Fichier téléchargeable
    Mots clés :

    Compte-rendu des troisième rencontres agriculture et environnement organisées par l’UNCPIE

    Présentation succincte : Face à l’enjeu mondial de préservation de la biodiversité, et dans le contexte d’une réflexion nationale sur l’avenir de l’agriculture, l’agro-écologie propose de penser conjointement la performance environnementale et la performance économique des exploitations agricoles. La biodiversité agricole étant au cœur du fonctionnement des agro-écosystèmes, sa préservation peut grandement contribuer à relever le double défi de l’agro-écologie.

    Les 3e Rencontres Agriculture & Environnement, en réunissant acteurs agricoles, acteurs environnementaux, chercheurs et agriculteurs ont permis de partager, de dialoguer et d’inventer le faire ensemble au plus près des territoires pour concilier biodiversité et performance économique en agriculture.

    La production issue des Rencontres Agriculture & Environnement 2013 résume ces échanges en quatre axes :

    • connaître, comprendre et s’approprier la biodiversité : un préalable pour agir ;
    • innover et expérimenter pour concilier performance écologique et performance économique ;
    • agir en réseau sur les territoires : dynamiques collectives et évolution de leur accompagnement ;
    • transmettre et enseigner le Produire autrement.

    Contact : Émeline Reveneau, ereveneau(at)uncpie.org
    Type de ressource : Site web

    Concours de plaidoiries citoyennes au SIA

    Présentation succincte : Au SIA 2018, s'est tenu le 1er concours de plaidoiries citoyennes sur le thème du développement durable. Les 6 finalistes ont présenté leurs plaidoiries devant un public nombreux et attentif. L'enthousiasme des jeunes et de leurs encadrants étaient palpable. Pour une première, ce fut une vraie réussite qui ne demande qu'à être renouvelée.
    concoursdepalidoiriescitoyennesausia_bb.jpg

    Concours Pocket Film - Lancez-vous !

    Présentation succincte : C’est un film réalisé à l’aide d’une tablette, d’un smartphone. Un format qui permet aux participants d’exprimer librement et dynamiquement ce que leur inspire le thème proposé, dans le genre de leur choix : fiction, reportage, interview, sketch…

    Une occasion d’explorer d’autres possibilités avec son téléphone et d’exercer sa créativité et sa fantaisie.
    Année de l'action : septembre 2018 à avril 2019
    concourspocketfilmlancezvous_20062018_103353_0.jpg

    Conférences sur la biodiversité Gilles Boeuf - Collège de France

    Présentation succincte : Universitaire, président du Muséum national d’histoire naturelle de Paris, Gilles Boeuf a intégré la chair développement durable, environnement, énergie et société du collège de France. Il y donnera en 2014 12 conférences autour de la question de la biodiversité. Les premières vidéos sont consultables depuis le site Internet.
    Type de ressource : Site web

    Congrès mondial d'éducation à l'environnement

    Est-ce une action de l'EA ? : Non
    Ville de l'événement : Vancouver (Canada)
    Début de l'événement : 09.09.2017
    Fin de l'événement : 15.09.2017

    Congrès mondial de la nature 1er au 16 septembre 2016 - UICN - Hawaï

    Présentation succincte : Organisé tous les quatre ans, le Congrès rassemble chefs de gouvernements, responsables du secteur public, organisations non gouvernementales, entreprises, organismes des Nations Unies et organisations locales et autochtones afin de discuter et décider de solutions pour faire face aux problématiques mondiales les plus pressantes en matière d'environnement et de développement.
    Année de l'action : 2016
    Site Internet (facultatif) : http://www.iucnworldconservationcongress.org/fr

    Conjoncture énergétique - Mars 2015

    Présentation succincte : Commissariat général au développement durable
    Chiffres et statistiques - Numéro 637 - Mai 2015

    La production d’énergie primaire augmente sans interruption depuis le mois de juin 2014. Elle totalise 10,9 Mtep en mars 2015, soit une hausse de 2,8%, reflétant principalement la bonne marche de la production d’électricité nucléaire (+3,1% sur un an) et, dans une moindre mesure, la forte progression de l’éolien (+50%), alors que la production hydraulique affiche un retrait par rapport à son haut niveau de mars 2014.

    La hausse de la consommation d’énergie primaire se maintient pour le quatrième mois consécutif, à un rythme moins marqué que les trois mois précédents : +3,5% en mars sur un an, notamment sous l’effet des températures plus fraîches qu’il y a un an. Cette évolution touche toutes les énergies.

    Le taux d’indépendance énergétique est stable (49,7%), sous l’effet du faible écart entre la croissance de la consommation d’énergie primaire et celle de la production. Mesuré en cumul sur les douze derniers mois, ce taux atteint 51,1%.

    Corrigée des variations saisonnières, climatiques, et des jours ouvrables, la consommation d’énergie primaire diminue légèrement entre février et mars, après avoir été stable entre janvier et février et en retrait de 1,4% entre décembre 2014 et janvier 2015. Cette tendance est portée par le gaz naturel et le charbon (respectivement -3,6% et -11,0% sur un mois), après avoir été stable entre janvier et février. A contrario, la consommation de pétrole augmente légèrement, presque au même rythme qu’entre janvier et février, alors que celle d’électricité primaire est stable, après un recul de 1, %.

    Sous l’effet d’une baisse généralisée, la facture énergétique française du mois de février diminue pour le deuxième mois consécutif, de –16% sur un mois. Elle s’établit à un faible niveau d’environ 2,7 milliards d’euros (Md€), qui n’a pas été observé depuis le mois de juin 2005. Mesurée en cumul sur douze mois, entre mars 2014 et février 2015, elle fléchit de 22,4% par rapport à son haut niveau de la même période de l’année précédente.
    Auteur-e-s de la ressource : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
    Titre de la ressource : Conjoncture énergétique - Mars 2015
    Complément de titre : Volume, etc.
    Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie
    Type de ressource : Fichier téléchargeable

    Contact


    Vous voulez participez à la mutualisation et la capitalisation d'actions en Ã?ducation au Développement Durable, vous souhaitez plus de renseignements et d'informations sur ce site, vous pouvez contacter Orane BISCHOFF, coordonnatrice du site.

    - Par courriel : orane.bischoff(at)educagri.fr
    - Par courrier à Montpellier SupAgro, institut de Florac, 9 rue Célestin Freinet, 48400 FLORAC
    - Par téléphone au 04 66 65 70 87
    Chaque page possède trois niveaux de contrôle d'accès :
    • lecture de la page
    • écriture/modification de la page
    • commentaire de la page

    Les contrôles d'accès ne peuvent être modifiés que par le propriétaire de la page -- l'administrateur technique peut aussi manuellement modifier ces contrôles en travaillant directement sur la base de données.
    Le propriétaire d'une page voit apparaître, dans la page dont il est propriétaire, l'option "Éditer permissions" : cette option lui permet de modifier les contrôles d'accès.
    Ces contrôles sont matérialisés par des colonnes où le propriétaire va ajouter ou supprimer des informations.
    Le propriétaire peut compléter ces colonnes par les informations suivantes, séparées par des espaces :
    • le nom d'un ou plusieurs utilisateurs : par exemple CharlesNepote ou DavidDelon
    • le caractère * désignant tous les utilisateurs
    • le caractère + désignant les utilisateurs enregistrés
    • le caractère ! signifiant la négation : par exemple !CharlesNepote signifie que CharlesNepote ne doit pas avoir accès à cette page

    Droits d'accès par défaut

    Pour toute nouvelle page créée, WikiNi applique des droits d'accès par défaut. Ces droits d'accès sont configurables via le fichier /wakka.config.php.
    Il faut renseigner les trois variables de configuration suivantes :

    • "default_write_acl" => "*",
    • "default_read_acl" => "*",
    • "default_comment_acl" => "*",


    Par exemple, vous pouvez souhaiter que, par défaut, seuls les utilisateurs enregistrés puisse modifier des pages. Vous utiliserez alors :

    • "default_write_acl" => "+",
    • "default_read_acl" => "*",
    • "default_comment_acl" => "*",

    Coopérer pour consommer autrement

    coopererpourconsommerautrement_couv-cooperer-pour-consommer-autrement.jpg
    Présentation succincte : Notre consommation doit s’adapter, voire changer en profondeur, afin de mieux préserver la santé et l’environnement. Elle ne le fera que si son coût est supportable pour la majorité de la population. L’enjeu central de l’essor d’une production et d’une consommation soutenables peut ainsi être résumé en cette équation : la qualité des produits à un prix raisonnable.
    Auteur-e-s de la ressource : Jean-François Draperi est directeur du Centre d’ économie sociale (Cestes) au Conservatoire national des arts et métiers (le Cnam) et rédacteur en chef de la Revue internationale de l’économie sociale (Recma).
    Complément de titre : Volume, etc.
    Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
    Date de parution : septembre 2017
    Ã?diteur : REPAS
    Type de ressource : Livre

    COP21 et Thematic day "Education au développement durable"

    Présentation succincte : Dans le cadre de la COP 21, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a organisé le vendredi 4 décembre un Thematic Day sur l’éducation à l’environnement et au développement durable, en présence de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, de Rachid Belmokhtar, ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle du Maroc (pays organisateur de la COP 22) et d'Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO.
    On retrouve en ligne les contenus de la journée
    Auteur-e-s de la ressource : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
    Titre de la ressource : Thematic Day Education au développement durable - COP 21
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
    Type de ressource : Site web

    COP21 : favoriser la prise en compte de l'EEDD

    Présentation succincte : La France présidera la Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques de 2015, du 30 novembre au 11 décembre (COP21/CMP11). C'est une échéance cruciale, puisqu'elle doit aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays. Afin de favoriser la prise en compte de l'EEDD dans la lutte contre le dérèglement climatique, les membres de l'Espace National de Concertation pour l'EEDD, travaillent à l'élaboration d'un document national commun. Au-delà des arguments, ce document sera étayé et accompagné par la présentation d'initiatives illustrant la pertinence et l'efficacité de l'EEDD pour faciliter la transition énergétique de notre société. Ces initiatives seront puisées sur la plateforme internet de recueil d'initiatives d'EEDD hébergée par le Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie.
    Auteur-e-s de la ressource : CFEEDD, MEDDE
    Type de ressource : Site web

    COP 21/ Paris Climat 2015 : comment mobiliser la société civile ? 13 mars 2015

    Présentation succincte : COP 21/ Paris Climat 2015 : comment mobiliser la société civile ?
    13 mars 2015 - Association des Journalistes de l'Environnement - Paris (75)
    Débat en matinée qui accueillera Txetx Etcheverry porte-parole d'Alternatiba, Alix Mazounie responsable des politiques internationales du Réseau Action Climat-France et membre de la coalition Climat Cop 21 et Gilles Berhault, président de Solutions Cop 21 et du Club France Développement durable et qui sera animé par Olivier Nouaillas, journaliste à La Vie.
    Année de l'action : 2015

    COPIL adultes n°1 pour préparer les RNE3

    Est-ce une action de l'EA ? : Oui
    Ville de l'événement : Paris
    Description : À la DGER
    Début de l'événement : 09.10.2017
    Fin de l'événement : 09.10.2017

    Copil des écoresponsables n°1 pour la préparation des RNE3

    Est-ce une action de l'EA ? : Oui
    Ville de l'événement : Rambouillet
    Début de l'événement : 18.12.2017
    Fin de l'événement : 21.12.2017

    Cours sur l'utilisation de YesWiki

    Le principe "Wiki"

    Wiki Wiki signifie rapide, en Hawaïen.
    N'importe qui peut modifier la page
    le bus wiki wiki

    Les Wiki sont des dispositifs permettant la modification de pages Web de façon simple, rapide et interactive.
    YesWiki fait partie de la famille des wiki. Il a la particularité d'être très facile à installer.

    Mettre du contenu

    Écrire ou coller du texte

    • Dans chaque page du site, un double clic sur la page ou un clic sur le lien "Éditer cette page" en bas de page permet de passer en mode "Édition".
    • On peut alors écrire ou coller du texte
    • On peut voir un aperçu des modifications ou sauver directement la page modifiée en cliquant sur les boutons en bas de page.

    Écrire un commentaire (optionnel)

    Si la configuration de la page permet d'ajouter des commentaires, on peut cliquer sur : Afficher commentaires/formulaire en bas de chaque page.
    Un formulaire apparaitra et vous permettra de rajouter votre commentaire.


    Mise en forme : Titres et traits

    --> Voir la page ReglesDeFormatage

    Faire un titre

    Très gros titre

    s'écrit en syntaxe wiki : ======Très gros titre======


    Petit titre
    s'écrit en syntaxe wiki : ==Petit titre==


    On peut mettre entre 2 et 6 = de chaque coté du titre pour qu'il soit plus petit ou plus grand

    Faire un trait de séparation

    Pour faire apparaitre un trait de séparation

    s'écrit en syntaxe wiki : ----

    Mise en forme : formatage texte

    Mettre le texte en gras

    texte en gras
    s'écrit en syntaxe wiki : **texte en gras**

    Mettre le texte en italique

    texte en italique
    s'écrit en syntaxe wiki : //texte en italique//

    Mettre le texte en souligné

    texte en souligné
    s'écrit en syntaxe wiki : __texte en souligné__

    Mise en forme : listes

    Faire une liste à puce

    • point 1
    • point 2

    s'écrit en syntaxe wiki :
    - point 1
    - point 2

    Attention : de bien mettre un espace devant le tiret pour que l'élément soit reconnu comme liste


    Faire une liste numérotée

    1. point 1
    2. point 2

    s'écrit en syntaxe wiki :
    1) point 1
    2) point 2

    Les liens : le concept des ChatMots

    Créer une page YesWiki :

    La caractéristique qui permet de reconnaitre un lien dans un wiki : son nom avec un mot contenant au moins deux majuscules non consécutives (un ChatMot, un mot avec deux bosses).

    Lien interne

    • On écrit le ChatMot de la page YesWiki vers laquelle on veut pointer.
      • Si la page existe, un lien est automatiquement créé
      • Si la page n'existe pas, apparait un lien avec crayon. En cliquant dessus on arrive vers la nouvelle page en mode "Édition".

    Les liens : personnaliser le texte

    Personnaliser le texte du lien internet

    entre double crochets : [[AccueiL aller à la page d'accueil]], apparaitra ainsi : aller à la page d'accueil .

    Liens vers d'autres sites Internet

    entre double crochets : [[http://outils-reseaux.org aller sur le site d'Outils-Réseaux]], apparaitra ainsi : aller sur le site d'Outils-Réseaux .


    Télécharger une image, un document

    On dispose d'un lien vers l'image ou le fichier

    entre double crochets :
    • [[http://mondomaine.ext/image.jpg texte de remplacement de l'image]] pour les images.
    • [[http://mondomaine.ext/document.pdf texte du lien vers le téléchargement]] pour les documents.

    L'action "attach"

    En cliquant sur le pictogramme représentant une image dans la barre d'édition, on voit apparaître la ligne de code suivante :
    {{attach file=" " desc=" " class="left" }}

    Entre les premières guillemets, on indique le nom du document (ne pas oublier son extension (.jpg, .pdf, .zip).
    Entre les secondes, on donne quelques éléments de description qui deviendront le texte du lien vers le document
    Les troisièmes guillemets, permettent, pour les images, de positionner l'image à gauche (left), ou à droite (right) ou au centre (center)
    {{attach file="nom-document.doc" desc="mon document" class="left" }}

    Quand on sauve la page, un lien en point d'interrogation apparait. En cliquant dessus, on arrive sur une page avec un système pour aller chercher le document sur sa machine (bouton "parcourir"), le sélectionner et le télécharger.

    Intégrer du html

    Si on veut faire une mise en page plus compliquée, ou intégrer un widget, il faut écrire en html. Pour cela, il faut mettre notre code html entre double guillemets.
    Par exemple :
    donnera :
    texte coloré


    Les pages spéciales



    Les actions disponibles

    Voir la page spéciale : ListeDesActionsWikini

    les actions à ajouter dans la barre d'adresse:
    rajouter dans la barre d'adresse :
    /edit : pour passer en mode Edition
    /slide_show : pour transformer la texte en diaporama

    La barre du bas de page permet d'effectuer diverses action sur la page

    • voir l'historique
    • partager sur les réseaux sociaux
    ...

    Suivre la vie du site

    • Dans chaque page, en cliquant sur la date en bas de page on accède à l'historique et on peut comparer les différentes versions de la page.



    • Les lecteurs de flux RSS : offrent une façon simple, de produire et lire, de façon standardisée (via des fichiers XML), des fils d'actualité sur internet. On récupère les dernières informations publiées. On peut ainsi s'abonner à différents fils pour mener une veille technologique par exemple.
    Différents lecteurs de flux RSS



    L'identification

    Première identification = création d'un compte YesWiki


    Identifications suivantes




    Gérer les droits d'accès aux pages

    • Chaque page possède trois niveaux de contrôle d'accès :
      • lecture de la page
      • écriture/modification de la page
      • commentaire de la page

    • Les contrôles d'accès ne peuvent être modifiés que par le propriétaire de la page
    On est propriétaire des pages que l'ont créent en étant identifié. Pour devenir "propriétaire" d'une page, il faut cliquer sur Appropriation.

    • Le propriétaire d'une page voit apparaître, dans la page dont il est propriétaire, l'option "Éditer permissions" : cette option lui permet de modifier les contrôles d'accès.
    Ces contrôles sont matérialisés par des colonnes où le propriétaire va ajouter ou supprimer des informations.
    Le propriétaire peut compléter ces colonnes par les informations suivantes, séparées par des espaces :
    • le nom d'un ou plusieurs utilisateurs : par exemple JamesBond
    • le caractère * désignant tous les utilisateurs
    • le caractère + désignant les utilisateurs enregistrés
    • le caractère ! signifiant la négation : par exemple !JamesBond signifie que JamesBond ne doit pas avoir accès à cette page

    • Droits d'accès par défaut : pour toute nouvelle page créée, YesWiki applique des droits d'accès par défaut : sur ce YesWiki , les droits en lecture et écriture sont ouverts à tout internaute.

    Supprimer une page


    • 2 conditions :
      • on doit être propriétaire de la page et identifié (voir plus haut),
      • la page doit être "orpheline", c'est-à-dire qu'aucune page ne pointe vers elle (pas de lien vers cette page sur le YesWiki ), on peut voir toutes les pages orphelines en visitant la page : PagesOrphelines

    • On peut alors cliquer sur l''option "Supprimer" en bas de page.



    Changer le look et la disposition

    En mode édition, si on est propriétaire de la page, ou que les droits sont ouverts, on peut changer la structure et la présentation du site, en jouant avec les listes déroulantes en bas de page : Thème, Squelette, Style.

    Création d'une mare

    Établissement : Lycée agricole d'Aix-Valabre
    Thématique de l'action : Biodiversité
    Est-ce une action portée par des éco-responsables : Oui
    Durée de l'action : 3 ans
    Organisation de l'action dans l'établissement : Classe de secondes en EATDD
    Présentation de l'action : Concevoir et réaliser une mare avec des matériaux écologiques afin de doter les classes de sciences- biologiques d’un outil pédagogique grandeur nature, offrant des relations directes et transversales avec l’enseignement dispensé au lycée.
    L’objectif est aussi de créer dans la commune une dynamique dont les enfants et les adolescents seraient le moteur pour la conservation. A travers cette démarche, il s’agira de redonner une nouvelle fonction (valeur) à la mare, ce qui sera un gage de sa conservation
    L’avantage de ce projet est qu’il ne s’arrête pas à la conception et à la réalisation de la mare.
    Il s’inscrit dans un aménagement global sur le thème de la « Biodiversité »: création d’abris pour hérissons et écureuils, d’hôtels à insectes, de nichoirs à chauve-souris et à de nombreux oiseaux…
    Les partenaires institutionnels (LPO, Associations de protection….) seront sollicités tant du point de vue des conseils que des aides à la mise en place.
    De plus le club « curieux de nature » du lycée, étudie et aménage toute l’année la mare et sont environnement.
    Partenaires et moyens de l'action : 1. La mairie de Gardanne :

    Mr Mei, Maire de Gardanne et Mr Seznec du Centre technique municipal de Gardanne nous ont prêté deux engins avec deux chauffeurs pour réaliser le trou de la mare.

    2. Laboratoire de Geotechnique et des Bétons du Canal de Provence :

    Par leurs conseils précieux, Mr Chimene et Mr Dubouille ont mis en place le protocole de l’imperméabilisation à l’argile de la mare et ont testé les différentes argiles pour sélectionner la plus propice à cette réalisation.

    3. Mr Vidal de la Carrière de Puyloubier

    Mr Vidal nous a livré plusieurs tonnes d’ argile gratuitement pour permettre de mener à bien le projet par les élèves.

    4. Loxam Aix les milles

    Nous a loués pour une somme très faible une dameuse sur deux jours pour tasser l’argile sur chaque couche.

    5. La région Provence Alpes Côte d’Azur

    La région soutient financièrement la réalisation de la mare et son aménagement sur le long terme.

    6. Lycée Agricole de Valabre

    Le lycée nous apportes le soutient technique tout au long du projet.

    7.CRIPT PACA
    pour son soutient financier sur le long terme pour l'évolution de la mare
    Date de dernière mise à jour de cette fiche : 03.04.2018

    Création d'un observatoire à fourmis

    Établissement : Lycée agricole d'Aix-Valabre
    Thématique de l'action : Biodiversité
    Est-ce une action portée par des éco-responsables : Oui
    Organisation de l'action dans l'établissement : Toute les semaine des élèves de classes différentes se réunissent au seins d'un club nature
    Présentation de l'action : Réalisation d’un observatoire à fourmis en milieu naturel et d’une clé de détermination des fourmis. Le but est que la structure puisse être simple à reproduire et soit réaliser dans les écoles et différents lieux d’éducation à l’environnement
    Partenaires et moyens de l'action : ASCLAV du Lycée
    CRIPT PACA
    Date de dernière mise à jour de cette fiche : 03.04.2018

    Crezac'Arbr'

    Établissement : LEGTA de Crézancy
    Thématique de l'action : Agriculture/agroécologie/ sol, Lien social, Biodiversité, autre
    Autre thème : La forêt
    Est-ce une action portée par des éco-responsables : Non
    Durée de l'action : 1 journée
    Organisation de l'action dans l'établissement : Participation des apprenants de 2GT à la Journée Internatinale de la Forêt sur le site de Crezancy avec l'intervention de L'ONF plantations au sein du lycée apres une phase de réflexion sur la foret/les différentes espèces les mieux adaptées selon la localisation, découverte du domaine forestier du lycée à Verdilly (classé Natura 2000).
    Présentation de l'action : Action reconduite depuis 3 ans sur le site du lycée dont les objectifs sont l'étude de la foret (biodiversité, découverte des espèces forestières, gestion de la forêt et de sa biodiversité, les activités économiques locales en lien avec la filière bois). Zoom sur les chênes du domaine de Verdilly et leur utilisation dans la tonnelerie champenoise.
    Les 2GT participent à la plantation de À à Z et au suivi des plantations. Ils participent à la communication de leur action. Travail en amont en lien avec la Géo et l'option EATDD, les actions mises en place sur l'exploitation comme l'agroforesyerie.
    Partenaires et moyens de l'action : Le lycée, ll'exploitation Agro-Viticole, l'ONF.
    Date de dernière mise à jour de cette fiche : 09.11.2021

    Culture biodiversité : pour des pratiques éducatives diversifiées

    bf_image_img17-f26b4.jpg
    Présentation succincte : Réserves naturelles de France a réalisé cet ouvrage en partenariat avec le Réseau Ecole et Nature. Riche de nombreuses expériences de terrain, il témoigne de la diversité des actions possibles et affirme la nécessité d’une éducation à l’environnement et au développement durable qui n’oublie pas la nature et la biodiversité.

    A la portée de tous, gratuit pour une diffusion large et rapide, "Culture biodiversité" introduit la réflexion et propose des pistes d’actions adaptées à des contextes et à des publics variés.
    Auteur-e-s de la ressource : Bouquet Gabriel
    Complément de titre : Réseau Ecole et Nature.- 64 p.- ISBN 978-2-910062-26-0
    Date de parution : 2009
    Type de ressource : Livre

    Culturenvironment : Tisser de nouveaux liens 9ème WEEC 9 au 15 septembre 2017 - Vancouver (Canada)

    Présentation succincte : Pour les thèmes et la programmation du congrès 2017, le Comité local d'organisation envisage une vision globale et inclusive de sujets sur l'éducation environnementale et la durabilité qui mettra en valeur l'impact des écosystèmes urbains, initiatives locales qui peuvent être traduites dans la pratique sur une échelle globale. L'un des intérêts est l'interaction entre les facteurs culturels et environnementaux.
    > En savoir + ...
    Année de l'action : 2017
    Site Internet (facultatif) : http://www.environmental-education.org/

    Cultures et territoires : ancrages pour une éducation relative à l’environnement

    bf_imagerevueere05-ce3a2.gif
    Présentation succincte : L’importance de la contextualisation en éducation relative à l’environnement nous amène à questionner son ancrage dans divers territoires et cultures et à interroger à cet égard les modes d’intervention, d’apprentissages collectifs et de construction de savoirs.
    Auteur-e-s de la ressource : Chaire de recherche du Canada en éducation relative à l’environnement, Université du Québec
    Titre de la ressource : Éducation relative à l’environnement : regards-recherches-réflexions
    Complément de titre : Environnements, cultures et développements - 368 p.
    Date de parution : 2005
    Type de ressource : Livre
    Mots clés :

    Cyprien Lartigaud

    Ã?coresponsable : écoélève
    Pourquoi je suis écoresponsable : Je veux protéger la et ma nature. J'ai envie d'avoir le meilleur avenir pour ma famille mes enfants et pour moi. Éco responsable ne signigit pas être ecolo. J'en suis loin d'ailleurs. J'ai envie d'avoir une nourriture saine et c'est donc pour ça que je me bat au quotidien pour changer certaines méthodes. Tout seul on va vite mais à plusieurs on va plus loin
    Mon niveau d'implication : Je participe au plus de rassemblement possibles des éco responsables en France. Dans mon lycée je suis un des acteurs principaux du développement de l'ecoresponsabilité.
    Ma classe et ma filière/Ma fonction : Seconde générale et technologique
    Ville de votre établissement : Moulins / Neuvy
    Identifiant attribué : CyprienLartigaud

    Cyprien Lartigaud

    Ã?coresponsable : écoélève
    Pourquoi je suis écoresponsable : Je veux protéger la et ma nature. J'ai envie d'avoir le meilleur avenir pour ma famille mes enfants et pour moi. Éco responsable ne signigit pas être ecolo. J'en suis loin d'ailleurs. J'ai envie d'avoir une nourriture saine et c'est donc pour ça que je me bat au quotidien pour changer certaines méthodes. Tout seul on va vite mais à plusieurs on va plus loin
    Mon niveau d'implication : Je participe au plus de rassemblement possibles des éco responsables en France. Dans mon lycée je suis un des acteurs principaux du développement de l'ecoresponsabilité.
    Ma classe et ma filière/Ma fonction : Seconde générale et technologique
    Ville de votre établissement : Moulins / Neuvy
    Identifiant attribué : CyprienLartigaud2

    Dans l’éducation aussi l’innovation fait son chemin- article de Roland Gérard

    Présentation succincte : L’ESPE d’Auvergne innove en mettant l’innovation en haut de l’affiche lors de son colloque des 5 et 6 avril 2016. Les plus de 140 participants sont universitaires et acteurs de la société civile mélangés pour le plus grand bien de l’innovation justement !

    Il s’agit du colloque Former au monde de demain « De la créativité à l’innovation dans les dispositifs et les pratiques, pédagogiques et professionnelles ».

    un article de Roland Gérard, co-directeur du réseau Ecole et Nature, sur Agoravox
    Auteur-e-s de la ressource : Roland Gérard
    Titre de la ressource : Dans l’éducation aussi l’innovation fait son chemin
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2016
    Ã?diteur : Agoravox
    Type de ressource : Site web

    Dans un monde en crises l'éducation à l'environnement comme levier du changement? Actes du colloque

    Présentation succincte : Notre monde, notre société, vit davantage qu’une crise. Certains parlent d’effondrement, d’autres de mutation, ou encore de métamorphose. La conscience du lien profond entre les crises grandit en permanence. Comment nos activités éducatives peuvent-elles favoriser cette compréhension ? Comment intégrer la complexité ? Que ce soit dans la nature ou dans la société… rien n’est séparé. Tout est liens. Ce moment particulier que notre monde vit pose la question de l’incertitude : qu’allons-nous devenir en tant qu’individu, en tant que société, en tant qu’espèce ? Nous ne pouvons deviner la suite de notre aventure humaine, nous ne pouvons penser des solutions simplistes à des problèmes complexes. Que faire de cette incertitude face à ce que nous pensons savoir, à ce que nous proposons comme animateurs ? Que faire des ressentis, des émotions qu’entraîne cette compréhension de l’état du monde? Chez nous, chez notre public.

    Objectifs :
    • étayer nos connaissances et clarifier les enjeux des crises à venir;
      • cerner les limites du champ de l’éducation afin de clarifier l’ambition de nos missions;
      • consolider nos capacités à mener des projets d’éducation à la complexité tenant compte de la diversité des publics;
      • co-construire un support pour aborder la complexité en ErE? et faciliter son intégration dans nos projets d’éducation à l’environnement et au Développement durable.
      • renforcer nos liens et nous enrichir de la pluralité culturelle des acteurs du Benelux et de la Grande Région.

    Retrouver les ressources et interventions : ICI
    Auteur-e-s de la ressource : Réseau Idées
    Titre de la ressource : Monde en crises et éducation à l'environnement
    Complément de titre : Volume, etc.
    Outil pédagogique de l'enseignement agricole : Non
    Date de parution : 2016
    Ã?diteur : réseau Idées
    Type de ressource : Fichier téléchargeable

    Daphnée Gilles

    Ã?coresponsable : écoélève
    Pourquoi je suis écoresponsable : Car je me sens responsable de la planète et je veux pouvoir au moins réussir à faire évoluer les choses et les mentalités à mon échelle.
    Ma classe et ma filière/Ma fonction : BTSA GPN GE1
    Ã?tablissement : LGTA Auguste Loutreuil
    Ville de votre établissement : Sées
    Identifiant attribué : DaphneeGilles

    Débattre en classe avec des jeunes : Témoignage

    Présentation succincte : Habituée des débats, Sophie Bazin, professeur d'histoire géographie au lycée Jean Jaurès de Saint-Clément de Rivière (34), témoigne de sa pratique depuis de nombreuses années dans le cadre de l'Enseignement Moral et Civique (EMC). Son témoignage très riche, nous invite à nous engager dans l'organisation de débats : « ils apprécient toujours. les jeunes aiment beaucoup débattre. ils ont beaucoup de choses à dire ». Le sujet du climat apparaît comme un bon sujet : « dans chaque classe on a toujours quelques élèves engagés. très désireux de faire partager leur point de vue. Ils sont inquiets par la question du climat... Il y a une sourde inquiétude et de la méconnaissance à ce sujet». Son EMC, elle « .ne le fait que sous forme de débat » avec une quinzaine d'élèves. Elle dit qu'il faut une question clivante et un modérateur : « moi je me tais les jours de débat ».

    172. Sophie Bazin parle du débat en classe par ReseauEcoleEtNature
    Auteur-e-s de la ressource : Réseau Ecole et Nature
    Titre de la ressource : Débattre en classe avec des jeunes : Témoignage
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : Réseau Ecole et Nature
    Type de ressource : Fichier téléchargeable
    Nom de l'établissement : Un lycée agricole
    Localisation : Ouest de la France
    Personne-ressource et contact : Jean François Le clanche
    Présentation : Cet établissement d'enseignement agricole propose des formations initiales : seconde, une série scientifique (S) spécialité Biologie Ecologie, une série technologique spécialité sciences et technologies de l'agronomie et du vivant (S.T.A.V), des B.T.S.A en aménagement paysager, en technico-commercial spécialité vente et commercialisation des produits alimentaires et boissons, une licence professionnelle en aménagement du paysage. Des formations en alternance sont aussi proposées ainsi que des formations professionnelles pour adultes dans le domaine de l'horticulture, de l'aménagement paysager, de l'agroalimentaire.

    Découverte de la diversité des aménagements sur un territoire littoral et touristique.

    Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Aménagements paysagers, aménagements "nature", jardins paysagers.
    Objectifs poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires, stratégiques et éducatifs, sectoriels/territoriaux)  : Cette progression a été contruite par un enseignant en sciences et techniques des aménagements. Durant une semaine, ses élèves ont découvert une diversité d'aménagements présents sur le littoral sud breton. Le matériau récolté sert d'illustration et d'étude de cas pour alimenter les cours de l'enseignant durant l'année scolaire. C'est aussi une découverte de la diversité des métiers de l'aménagement pour les élèves, une aide à l'orientation professionnelle.
    Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Budget d'hébergement sur le site de Beg-Meil de 3500 euros environ, un chauffeur, deux enseignants (aménagement et anglais) encadrant durant 5 jours 32 élèves.
    Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Projet initial monodisciplinaire validé par l'équipe de direction du lycée.
    Mise en oeuvre/actions réalisées : La séquence pédagogique s'est déroulée pendant 5 jours sur le site d'Agrocampus Ouest de Beg-Meil avec de nombreux déplacements sur le terrain.
    Lundi matin: déplacement en car (lycée- Beg-Meil). Après midi: découverte de la ville de Concarneau: aménagement du port de plaisance, du port de peche, de la ville close (site touristique remarquable).

    Mardi: matin: présentation du territoire et des enjeux de développement par un ingénieur du site de Beg-Meil puis organisation de la classe en travaux par groupes: parcours d'un itinéraire découverte de la ville de Quimper et réalisation de croquis de un ou deux points jugés comme étant remarquables par les élèves.

    Mercredi: sortie nature sur l'estran avec un animateur nature. Etude comparée des aménagements de la mer blanche et du marais de Mousterlin.

    Jeudi: découverte de divers aménagements paysagers (jardins remarquables): le Cloitre-Locmaria, le chateau de Laniron, le chateau de Trevarez.

    Vendredi: bilan et retour en car (Beg Meil- lycée).
    Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, impact pédagogique sur les formations)  : Cette semaine sert de subtrat, de matériau pédagogique tout au long de l'année afin d'alimenter le cours de l'enseignant. Les activités menées sont souvent de type découverte.
    Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur la communauté éducative, les apprenants et les partenaires (indicateurs, enquêtes...))  : Les élèves ont été assidus. Ils ont dialogué avec des professionnels et ont exploré des territoires qu'ils ne connaissaient pas. Ils ont notamment découvert toutes les problématiques liées à l'aménagement du littoral, points peu abordés dans l'enseignement agricole.
    Améliorations à apporter, suggestions : Après échange avec l'enseignant, il est paru évident que cette séquence pédagogique pouvait être conduite de manière pluridisciplinaire. L'idée de mettre les élèves en situation de produire un rapport d'étude pour évaluer la qualité des aménagements visités a été évoquée. Des évolutions possibles de cette démarche pédagogique ont été ainsi mises en perspective durant le séjour.
    Démarche conduite (Conceptions de l'EEDD mobilisées, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Cette démarche mériterait d'être plus ouverte vers les autres disciplines. Les élèves, souvent mis en situation d'observation, ont la capacité pour devenir de réels acteurs de leur formation durant cette séquence. La réalisation d'une production par le biais de la conduite d'un projet, défini en amont, parait possible et pertinente à réaliser. Ce projet mobilisera de nouveaux enseignants l'année prochaine, s'ils s'engagent dans cette démarche. On fonctionne içi sur la base du volontariat.

    Découverte de l'agro-écosystème

    decouvertedelagroecosysteme_panneau.jpg
    Établissement : LPA Moissac
    Thématique de l'action : Agriculture/agroécologie/ sol
    Est-ce une action portée par des éco-responsables : Non
    Durée de l'action : 8 jours
    Organisation de l'action dans l'établissement : Classe de 2nde professionnelle Productions végétales - dans le cadre d'un EIE Introduction à l’agro-écosystème :
    • liens entre l’agro-système parcellaire et son environnement - professeur d'agronomie et professeur-documentaliste
    Réalisation d'un puzzle à l'issue des recherches et des visites d'observation sur le terrain.
    Présentation de l'action : Objectif :
    • • Avoir une première approche concrète d’un agrosystème et des liens avec son territoire

    Sous-objectifs (en regroupant ceux de l’EIE Méthodologie - Recettes de la réussite) :

    • • Apprendre des méthodes de mémorisation, de prise de notes
    • • Mener une recherche documentaire
    • • Travailler en binôme : savoir se répartir les taches, réfléchir et comprendre ensemble une situation et les liens qui en découlent
    • • Utiliser des techniques de communication efficaces à l’écrit et à l’oral

    Contenu :
    • • Etude et lecture de paysage
    • • Réalisation de schémas
    • • Analyse du fonctionnement, proposition de solutions en fonction de la situation analysée
    • • Connaissance des enjeux, liens avec le développement durable : problèmes environnementaux, techniques adaptées.

    Production (travail en binôme) :
    • • Un puzzle illustré de photos, dessins, titres et textes
    • • pièce centrale : définition de l’agrosystème
    • • pièces secondaires : environnement humain, axes de communication, eau, climat, sol, biodiversité

    Période :

    • • au 1er trimestre : savoir utiliser le CDI et connaître les éléments méthodologiques est plus pertinent en début d’année scolaire,
    • • sur des demi-journées banalisées pour que les enseignements aient un sens et que les élèves en voient l’application immédiate avec une production dans la foulée.

    Un journal de bord sera distribué et rempli par chaque groupe.



    Atouts :

    Ancrage dans le projet EPL : l’agro-écologie sera étudiée aussi en 1ère et Terminale
    Outil pédagogique servant de base à l’enseignement d’agronomie
    Outil de communication pour le LPA
    Partenaires et moyens de l'action : Aucun partenaire.
    Date de dernière mise à jour de cette fiche : 01.01.1970
    Nom de l'établissement : Un lycée agricole
    Localisation : Ouest de la France
    Personne-ressource et contact : Jean François Le Clanche
    Présentation : Ce lycée est un établissement d'enseignement technique relevant du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche. Il se situe au cœur d'un site naturel de qualité. Ce lycée dispense un enseignement général (filière scientifique S) et technologique (S.T.A.V) de la seconde aux études supérieures (B.T.S animation nature, etc.) dans les domaines de l'agronomie et de la zootechnie, de l'aménagement et de l'environnement, de la biologie et de l'écologie. Cet établissement à taille humaine, permet aux équipes éducatives de veiller à la réussite scolaire et à l'épanouissement personnel des jeunes. Il dispose d'un internat. L'exploitation en agriculture biologique est un outil pédagogique, expérimental qui combine la production en plein champ et sous abri.

    Découverte des initiatives émergentes issues de la recherche et des acteurs territoriaux autour de l

    Thèmes abordés (Lesquels, liens avec les référentiels)  : Evaluation des politiques publiques régionales en matière de gestion de l'eau. Le thème de la gestion de l'eau est un enjeu territorial fort pour la région Bretagne qui interpelle directement le modèle agricole breton et les pratiques des agriculteurs.
    Emergence du projet (Contexte, éléments déclencheurs (personnes, idées, hypothèses, institution, diagnostic préalable, commande, besoins...), enjeux)  : La reconquête de la qualité de l'eau est un enjeu majeur à prendre en compte pour concevoir une stratégie intégrant la notion de développement durable au niveau de la région Bretagne. Diverses actions sont soutenues par la Région qui, sur le plan pédagogique, encourage les enseignants à aborder cette problématique. Ce projet est née grace à cette impulsion initiale et au concours financier apporté par le conseil régional.
    Objectifs poursuivis (Lesquels, principaux et secondaires, stratégiques et éducatifs, sectoriels/territoriaux)  : Le module A.T.C en filière S a pour objectif de former le citoyen de demain, un citoyen capable de comprendre les enjeux territoriaux actuels et capable de participer au débat démocratique au niveau local, national. Ce module vise à initier les élèves à la démarche scientifique et à leur donner les bases afin de leur permettre de construire un raisonnement rigoureux pour argumenter leur point de vue autour d'une question de société. Le travail en groupe permet d'initier les élèves au débat citoyen et au travail d'équipe. Un des objectif visé est de rendre "compétent" les élèves dans la mobilisation de concepts valides scientifiquement, dans la manipulation d'outils techniques (appareil de mesure) et de repérer les situations pertinentes pour les utiliser efficacement. Au délà de la compréhension du réel, on vise aussi à former l'esprit critique et à faire comprendre aux élèves que face à une situation complexe, il y a diversité de solutions et d'actions possibles pour la faire évoluer.
    Partenaires associés (Qui, comment)  : Agrocampus Ouest, le Conseil Régional de Bretagne.
    Moyens financiers, matériels, humains mis en oeuvre : Cette démarche se déroule sur deux années scolaires. Un séjour est prévu sur le site de Beg-Meil d'Agrocampus-Ouest (2.500 euros)ainsi qu'un déplacement d'une journée sur Rennes pour rencontrer des scientifiques (300 euros)et des experts.
    Plan d'action et pilotage (Porteurs du projet, personnes impliquées, organe de pilotage, durée, échéancier, public cible, méthodologie et stratégie)  : Les porteurs de projet sont les enseignants du lycée. Ils sont accompagnés par un ingénieur du site de Beg-Meil. Le projet a été présenté au Conseil Régional de Bretagne qui a subventionné la démarche. L'équipe de direction du lycée a soutenu ce projet. L'action se déroule sur deux années scolaires. Les élèves ont à répondre à une commande (précisée çi dessous). Elle constitue le fil directeur de la démarche. Tout au long de l'année, dans leurs cours, les enseignants font le lien entre le savoir enseigné et cette problématique. Le projet mobilise toute l'équipe pédagogique.
    Mise en oeuvre/actions réalisées : Deux temps forts ponctuent cette progression. En première année, les élèves ont été à Rennes pour rencontrer les acteurs du monde scientifique (laboratoire d'écologie- biologie d'Agrocampus-Ouest), les agents travaillant dans le cadre des services administratifs intervenant autour de la gestion de l'eau (de type DREAL). En seconde année, les élèves iront sur le site de Beg-Meil plusieurs journées afin d'étudier concrètement comment se pose la question de la gestion de l'eau sur ce territoire littoral contrasté (marée vertes, zones humides, interface terre-mer, tourisme, tension et conflits d'usage etc.). La commande consiste à leur faire analyser l'écart existant entre les objectifs affichés au niveau de la conduite des politiques publiques régionales avec les résultats réels obtenus. Ils ont donc à évaluer la situation de l'eau en Bretagne, repérer les points forts et les points faibles de la démarche de reconquete de la qualité de l'eau, les facteurs de réussittes et d'échecs et réfléchir sur l'efficacité des actions mises en oeuvre. Ils auront également à répertorier les dispositifs, les solutions possibles pour faire évoluer la situation. Ils devront également à produire des préconisations en argumentant leurs propositions.
    Evaluation (Forme, critères, indicateurs)  : Production d'un rapport d'étude qui sera soutenu publiquement devant des grands témoins (chercheurs, élus territoriaux, experts, enseignants...) et évalué.
    Résultats obtenus (Réalisations concrètes, productions, impact pédagogique sur les formations)  : Les élèves sont mis en activité. Ils ont à effectuer un travail d'évaluation des politiques publiques régionales centrées sur la reconquete de la qualité de l'eau en Bretagne qui n'est pas achevée. Pour se faire, ils ont et vont rencontrer durant leurs deux années de formation, les acteurs issus du milieu scientifique, administratif, de l'entreprise et des productions primaires.
    Analyse/diagnostic (Les réussites, les échecs, les difficultés, impact du projet sur la communauté éducative, les apprenants et les partenaires (indicateurs, enquêtes...))  : Démarche non terminée
    Démarche conduite (Conceptions de l'EEDD mobilisées, interdisciplinarité, degré d'ouverture au territoire...))  : Nous nous situons dans le cadre d'une approche problématisée ancrée dans le réel. La problématique traitée correspond à un enjeu fort du territoire. Il faut néanmoins avoir présent à l'esprit que le travail réalisé est ambitieux. Plus que la qualité de la production finale des élèves, c'est la démarche et le questionnement qui font toute la valeur ajoutée de cette initiative originale
    Transférabilité : Sous réserve de la mobilisation de financements et d'un accord partenarial avec les élus locaux et le monde de la recherche.

    Décrochez votre Passeport pour la Transition énergétique !

    bf_imagecler.png
    Présentation succincte : Avec le soutien de l’ADEME, l’association CLER (réseau pour la transition énergétique) a réalisé des vidéos pédagogiques pour mieux comprendre la transition énergétique en marche dans les territoires. Ce « Passeport pour la transition énergétique » vous propose de vous former en décrochant quatre visas. Embarquement immédiat !

    Visa #1 : Qu’est-ce que la transition énergétique ? - le premier module présenté par Raphaël Claustre, délégué général du CLER
    http://www.dailymotion.com/video/x2mq2p8_visa-1-qu-est-ce-que-la-transition-energetique_school

    • Visa #2 : Sobriété, efficacité, énergies renouvelables - le deuxième module présenté par Yves Marignac de l’Association négaWatt.
    http://www.dailymotion.com/video/x2mq6e1_visa-2-sobriete-efficacite-energies-renouvelables_school

    - Visa #3 : « Il était une fois les territoires à énergie positive » - le troisième module présenté par Michel Maya, maire de Tramayes.
    http://www.dailymotion.com/video/x2mq854_visa-3-il-etait-une-fois-les-territoires-a-energie-positive_school

    - Visa #4 : Les formations de la transition énergétique - le quatrième module présenté par Emmanuelle Porcher, chargée de mission Formation au CLER.
    http://www.dailymotion.com/video/x2mq91m_visa-4-les-formations-de-la-transition-energetique_school
    Auteur-e-s de la ressource : CLER
    Titre de la ressource : Décrochez votre Passeport pour la Transition énergétique !
    Complément de titre : Volume, etc.
    Date de parution : 2015
    Ã?diteur : CLER
    Type de ressource : Site web

    DEFI PAPIER : un projet EEDD dans les établissements scolaires!

    defipapierunprojeteedddanslesetablisse_defipapier.png
    Est-ce une action de l'EA ? : Non
    Adresse de l'événement : partout en France
    Ville de l'événement : partout en France
    Description : Vous souhaitez mettre en place un projet éco-citoyen
    et fédérateur dans votre établissement ?
    Inscrivez-vous au programme Défi Papiers !

    Défi Papiers est un programme d’éducation au développement durable qui propose un accompagnement pour mettre en place une gestion responsable des papiers dans votre établissement scolaire.

    • Rassemblez les élèves autour d’un projet fédérateur répondant aux objectifs de l’éducation au développement durable inscrits dans les programmes scolaires ainsi qu’aux EPI
    • Faites un point sur la gestion des papiers de votre établissement et, grâce à une prise de conscience collective, mettez en place des pratiques éco-responsables.
    • Valorisez le travail en équipe et stimulez son ambition grâce à une compétition positive entre établissements.
    Début de l'événement : 01.10.2018
    Fin de l'événement : 30.04.2019

    Dehors ! La nature pour apprendre

    Présentation succincte : Paru en Octobre 2013 aux éditions Réseau d’Information et de diffusion en éducation à l’environnement par Christophe Dubois et Joëlle Van den berg et Céline Teret, ce numéro du journal Symbiose est consacré à l’éducation dans et par la nature (matière à réflexion, expériences, formations, écoles).

    C’est un dossier pédagogique qui aborde les sujets suivants :

    • Éducation à l’environnement
    • Méthode pédagogique
    Complément de titre : Volume, etc.
    Type de ressource : Brochure

    De l’école au campus, agir ensemble pour le développement durable : guide méthodologique de l’Agenda

    bf_image_img10-a0cf4.jpg
    Présentation succincte : Après un rappel des enjeux, ce guide décrit la méthodologie de la mise en place de l’Agenda 21 scolaire et est illustré de nombreux témoignages. Il permet de former des objectifs et propose une méthode de diagnostic.
    Complément de titre : Paris : Comité 21, 87 p.- annexes.-ISBN 2911520114.
    Date de parution : 12/2006
    Type de ressource : Livre
    Mots clés :

    Demain - le film