Les établissements d’enseignement agricole tracent la voie des Agendas 21 scolaires en France

Présentation succincte :
Le défi de l’éducation à la durabilité ne se résume pas à transmettre des connaissances et des compétences. Il est de former des femmes et des hommes debout, autonomes, à même d’aller chercher en eux le meilleur dont ils sont capables pour changer l’ethos de la société, la détourner du cynisme et de l’indécence, l’emmener vers le bien commun. Bref, il est de former des adultes qui ont le sens des autres ».

Le dossier explore ainsi six défis que les établissements d’enseignement et de formation doivent relever pour mettre en œuvre cette EDD : l’introduction à la complexité dès le plus jeune âge, la didactique, l’outillage des enseignants, la cohérence entre le dire et le faire, l’art du débat et l’ouverture à la société. Plusieurs exemples illustrent et accompagnent chacun de ces défis.

Ainsi en va-t-il de l’article « Les établissements d’enseignement agricole tracent la voie des Agendas 21 scolaires en France » (C. Peltier) qui propose un regard sur les démarches d’Agenda 21 engagées, et sur ce qu’elles nous enseignent en termes de généralisation de l’EDD. Au final, pour être véritablement éducatives et durer dans le temps, ces démarches doivent intégrer les acteurs internes à l’école et les personnes qui ont un lien avec l’école sur le territoire. Au-delà de l’exemple du Lycée Jules Rieffel de Saint-Herblain, ce sont les conditions de la réussite d’une démarche intégratrice, porteuse de sens et d’avenir qui sont mises en lumière.

Article extrait de « La revue durable » Numéro 42 mai-juillet 2011
Type de ressource : Fichier téléchargeable